Semaines de nos expatriés

  • L'étoile venue de Tunis



    LIGUE 2. L'ancien milieu offensif de l'Espérance de Tunis Idriss Mhirsi découvre le championnat français avec la lourde charge de faire oublier son compatriote Naïm Sliti, parti à Lille.
    Poussé par ses coéquipiers du Red Star à lancer le chant de la victoire (2-1) vendredi dernier dans le vestiaire d'Ajaccio, Idriss Mhirsi n'a pas hésité. Le milieu offensif tunisien de 22 ans a entonné « Aman Aman Yal Mani », une chanson traditionnelle de son pays, avant d'entamer une chorégraphie. « Les copains m'ont dit de chanter, ils ont eu l'air d'aimer, ça fait plaisir », sourit celui qui a grandi à la cité El-Khadra, un quartier populaire de la périphérie de Tunis.
    « C'est la première fois que je quitte mon pays et mon club, poursuit-il. En Tunisie, j'étais considéré comme l'enfant de l'Espérance de Tunis. C'est difficile d'apprendre cette nouvelle vie. Mais au Red Star, tout le monde m'a aidé à bien m'intégrer. » Célibataire, il s'est installé à Enghien dans le Val-d'Oise. Cette semaine, pour l'Aïd el-Kebir, ses parents sont venus. « Ça fait beaucoup de bien, car ma famille compte beaucoup pour moi », reconnaît-il.
    Avec l'Espérance de Tunis, il avait débuté en 1 re Division tunisienne alors qu'il n'avait que 16 ans, puis gagné la Ligue des champions africaine l'année suivante. « Il s'est rapidement distingué par sa vélocité, sa percussion et un sens développé du dribble », estime Slim Azzabi, du site Esperance-de-Tunis.net. Auteur d'une saison solide (5 buts, 9 passes décisives), le triple champion de Tunisie avec l'EST n'a eu que l'embarras du choix cet été.


    Le red star plutôt que villareal
    Tout proche de signer en Croatie (Hajduk Split), approché par des clubs espagnols (Villarreal) ou turcs (Bursaspor), l'international tunisien (2 sélections) dit avoir préféré « le projet sportif » du Red Star où il s'est engagé pour trois ans.
    « En Tunisie, je regardais beaucoup le Championnat de France, poursuit-il. Je pensais que je pouvais bien m'exprimer ici. Je sais qu'on attend beaucoup de moi, que je dois remplacer Naïm (Sliti). C'est mon ami et un très grand joueur. Je lui souhaite le meilleur. Moi, je vais travailler dur pour aider le Red Star à monter en L 1. »
    « Je pense qu'Idriss va être une bonne surprise, estime le néo-Lillois Naïm Sliti à propos de son successeur et compatriote. Techniquement, il est au dessus. Il a un gros potentiel. A lui de travailler pour l'exploiter au maximum. » Le sélectionneur Henri Kasperczak garde aussi un oeil sur lui. « Ça fait longtemps que je n'ai pas été appelé en sélection, bien sûr que je pense à la CAN, mais si je suis bon avec le Red Star, je sais que des choses positives arriveront par la suite », conclut Mhirsi.
    RED STAR - LAVAL
    Ce soir (20 heures), stade Jean-Bouin à Paris (XVI e).
    Arbitre : M. Rouinsard.
    Red Star : P.G. Cros - Palun (cap.), Castelletto, N. Sarr, Hergault - Raheriharimanana, Chavalerin - Bouazza, Mhirsi, Sané - Ngamukol. Entr. : Almeida.
    Laval : Hautbois - Mukiele, Afougou, Appindangoye, Perrot - Monfray, Alla (cap.) - Saint-Louis, Coutadeur, Nsikulu - S. Koné. Entr. : Zanko.

    Le Parisien

  • ça sent beaucoup de buts face à la Guinée. A mon avis ça sera un match assez ouvert et plaisant.

    Inchallah, on les massacrent ces guinéens mais sans que notre défense prenne l'eau, imagines une défense Ben Youssef (avec sa belle forme actuelle)- Yaâcoubi (dans les gradins) & Mohsni (hors compétition)!!!

  • Inchallah, on les massacrent ces guinéens mais sans que notre défense ne prenne l'eau, imagines une défense Ben Youssef (avec sa belle forme actuelle)- Yaâcoubi (dans les gradins) & Mohsni (hors compétition)!!!

    Khalil Bangoura même en méforme se régalera surtout s'il fait un bon match à Lumbumbashi, mentalement il sera au mieux.

  • Cet saison ces faibles quand meme nos expatriés
    Khazri joue les 10 dernieres minutes
    Harbaoui pareil
    Akaichi au Moyen Orient
    Saihi joue pas
    Abdennour perdu a Valence
    Ben Youssef a la ramasse
    Sliti joue en CFA


    C'est un peu la hass faudra compté sur nos locaux ( Ben Amor, Lahmar, Maaloul, Nagguez, Khenissi, Badri ... )