Ala-Eddine Yahia
Ala-Eddine Yahia avec le RC Lens

[Interview] : Ala-Eddine Yahia – « On a sali mon nom »

Ala-Eddine Yahia
Ala-Eddine Yahia avec le RC Lens

Suspendu jusqu’à nouvel ordre par la Fédération Tunisienne de Football, Ala-Eddine Yahia a tenu à mettre les points sur les « i ». Le défenseur central du RC Lens a livré sa version des faits sur cette affaire.

Ala-Eddine Yahia, que s’est-il passé cette semaine au sein de la sélection tunisienne pour que l’on vous suspende ?

Lundi, avant-veille du match, l’ensemble de l’équipe a reçu les primes du match face au Togo. Nous nous étions imposés 2-1 en octobre dernier. Et c’est avec stupéfaction que certains joueurs, tous des locaux, m’ont annoncé qu’ils n’avaient pas reçu la prime entière. Pourtant, avant même cette rencontre, nous nous étions arrangés pour que chaque membre de la sélection touche 100% de la prime qu’il soit titulaire, remplaçant ou en tribune. Cet accord n’ayant pas été respecté, Fahid Ben Khalfallah, capitaine, et moi avons donc décidé de rencontrer le coach, son adjoint, le directeur technique national, ainsi que le chef de la délégation puisque le président de la Fédération était absent.

Que s’est-il alors passé ?

Nous avons discuté dans un ton calme et posé. Cela a duré 2 minutes 30 à tout casser, le temps d’expliquer la situation. Ensuite, comme je n’aime pas parler de primes avant un match, j’ai demandé à ce que l’on fasse le point après la rencontre face au Bostwana que nous avons malheureusement perdu (1-0). Voilà tout.

C’est tout ?

Oui. D’ailleurs je n’ai même pas participé à la rencontre car je me suis blessé au mollet la veille du match. Simplement, étant donné le résultat négatif, il fallait trouver un bouc-émissaire. On a sali mon nom. Or, je n’ai rien fait. Dans cette histoire, je voulais juste défendre mes copains. Sans aucune prétention, j’aurais pu laisser tomber l’affaire car titulaire au dernier match, j’ai touché la prime convenue. Mais ce n’est pas logique pour les locaux. Ils n’ont pas la chance de gagner les salaires pratiqués en Europe et pour eux, une grosse prime change tout.  Dans cette affaire, il y a un gros malentendu.

Songez-vous à faire appel de cette suspension ?

Je ne suis pas parti pour. Mais je suis déçu car j’étais revenu en sélection plein de bonne volonté. Or, ma franchise m’a causé des torts. Je ne suis pourtant pas un joueur à problèmes. Regardez, cela fait 10 ans que j’évolue en France et je n’ai rencontré de souci avec aucun entraîneur. Et pourtant, j’en ai croisés avec des caractères bien trempés. Mais allez demander à des Guy Lacombe ou Frédéric Antonetti ce qu’ils pensent de moi. Je n’ai jamais fait de vagues ! Je me suis toujours rallié à la cause collective. Même dans les clubs où j’ai moins joué, j’ai toujours privilégié l’équipe. Ce respect que j’ai toujours affiché représente ma fierté. Et depuis que je suis au RC Lens, j’entretiens et conserve la même philosophie.

Est-ce fini entre vous et la sélection tunisienne ?

Personnellement, je n’y renonce pas. Je suis né en France mais je suis et me sens Tunisien. La Tunisie, c’est mon pays, ma culture. D’ailleurs, pourquoi ne pas jouer la Coupe d’Afrique des Nations en 2012. Mais avant cela, il faudra déjà se qualifier.

Interview réalisée par l’équipe rédaction de Lensois.com

A propos Tunisie-Foot

Voir Aussi

[Expatriés]: RC Lens s’impose face à Sochaux

Pour le compte de la 7ème journée de Ligue 2 française , le RC Lens …