EST
Espérance Sportive de Tunis

[EST] : Les 50 joueurs qui ont écrit l’histoire de l’Espérance Sportive de Tunis: De 50 à 41

De 1919 à 2019, Cent ans d’histoire et de gloires. Le doyen des clubs Tunisiens fêtera dans quelques jours son centenaire. Tunisie-Foot a décidé de sortir les grands moyens et de vous raconter l’histoire de l’EST à travers les récits de 50 joueurs qui ont écrit l’histoire du club de la capitale. La communauté TF  a réalisé un classement « subjectif ».

Voici donc la première partie de ce classement du 50ième au 41ième joueur:

 

50: Nouredine Diwa  1968-1970

Si on parlait du classement des meilleurs joueurs du stade Tunisien Diwa serait certainement à l’autre bout du classement, mais il est là car il a commencé chez l’EST et a fini chez l’EST après une expérience professionnelle en France ( et oui c’était au années 60)  . Et parce que Diwa été le genre de joueur qui a marqué une histoire juste par sa présence, il est là à la 50ième place.

Noureddine Diwa

 

49- Marwen Guezmir 1993-1996

Trois saisons et on part en Allemagne. Ce milieu de terrain moderne et explosif est resté juste le temps de gagner: Championnat de Tunisie, ligue des champions, coupe Afro-asiatique, super coupe d’Afrique, Coupe Arabe, super coupe arabe, super coupe de Tunisie. Merci Guez

 

48- Fayçal Ben Ahmed 1996-2002

Recruté de l’ AS Ariana  Fayçal été l’homme à tout faire, défenseur central, arrière gauche et milieu de terrain. Extrêmement altruiste et discret Ben Ahmed a servi 6 années l’EST. Avec une saison exceptionnel en 1998, mondial en prime.

 

47- Sami Laaroussi 1995-2000/2001-2002

Sami Laaroussi été condamné à vivre dans l’ombre de Grands attaquants de Malitoli à Telemçani, Romareo… Mais ça ne l’a pas empêché d’être le meilleur buteur du championnat quand il a eu l’occasion en 1997. Mais avec 4 championnats, 2 coupes et quelques trophées africains et arabe Laaroussi a bien rempli sa mission.

 

46- Mondher Baoueb 1987-1993

De 86 à 94 Mondher Baoueb été l’homme incontournable du milieu de terrain des sang et or. Ce milieu de terrain de poche enchaînait les courses et les balles répercutés pour servir en finesse Tarek Dhaieb puis Malitouli  entre autres.

 

45- Maheur Kanzari 1997-2000

Il était autre fois un milieu de terrain venu du stade tunisien, un magicien comme on les aiment au parc B, Kanzari joueur c’est trois saisons avec la version la plus forte de l’histoire de l’EST donc trois championnats et trois coupe d’Afrique mais aussi des lobes et des coups francs directs sans compter.

 

44- Skander Souayah 2001-2005

En 1998 lors d’un match amical international en hommage au feu Hédi Berrekhissa, l’EST recevait le grand PSG de RAI. C’était la première fois où le magicien du sud portait le maillot rouge et jaune. Mais ce n’est que deux ans plus tard  que le milieu de terrain rejoint la formation de la capitale dans un des transferts les plus polémique de l’histoire de la LP1. Le reste, c’est 4 saisons de passes décisives, de dribbles magique, de buts et un peu de chocolat.

 

43-Jawher Mnari 2002-2005

Jawher été le genre de joueur qu’on aimerait garder coûte que coûte mais l’héros de la CAN 2004 été intenable, il avait tellement de classe et de discipline que réussir en l’Allemagne a été pour lui si évident..

42- Walid Hichri 2010-2013

Walid Hichri à l’EST c’est trois saisons: trois championnat, trois finale de CL, avec une gagnée, 100 matchs 11 but, une coupe.

41- Khalil Barbeche 1985-1994

Il était une fois un milieu de terrain au coup-franc magiques, Khalil Barbeche été un des joueurs les plus régulier de son époque et il a su persister et rester pour assister à la grande fête de la CL de 94.

 

 

La suite

Pour plus de détails RDV sur notre Forum 

 

A propos Mustaz

Voir Aussi

[LP1] : Mohamed Larbi attaque l’Esperance de Tunis !

S’estimant lésé, l’ex Gazelec très peu utilisé cette saison (6 matches, 1 buts), a décidé …