A la UneEquipe Nationale

[Amical] Tunisie – Algérie : L’analyse des TFistes

C’est sur un score de parité (1-1) que se sont quittés les Aigles de Carthage et les Fennecs. Ce que nous retenons de cette rencontre est qu’elle n’a pas été à la hauteur de l’affiche tant les mauvais choix et déchets techniques ont été nombreux.

La première mi-temps a plutôt été pauvre pour les aigles. Les verts se sont montrés plus percutants, à l’image de Sofiane Feghouli, et plus ambitieux dans l’ensemble. Mais les tunisiens ont bien défendu et n’ont pas été complexés par le nouveau statut de leur adversaire du soir. Ils ont été dangereux, notamment sur une frappe lointaine de Jamel Saihi qui s’est écrasée sur les montants de Raïs Mbolhi. Mais cette défense n’a pas pu empêcher l’ouverture du score des algériens. Sur un coup franc tiré par Yacine Brahimi à la 39ème minute, Liassine Cadamuro est venu couper la trajectoire du ballon ne laissant aucune chance au portier Aymen Mathlouthi de venir s’interposer. Mais les verts n’ont pas réussi à garder l’avantage plus de 5 minutes. À la 44ème minute, le buteur commet une faute à l’entrée de la surface de réparation sur Jamel Saihi qui filait seul au but. Double sanction pour les fennecs puisque l’arbitre marocain voit rouge et Wahbi Khazri transforme en pleine lucarne. Les joueurs rejoignent alors le vestiaire sur le score d’un but partout.

En seconde période, le rouge de Cadamuro a totalement redistribué les cartes. Le match s’est rééquilibré avec une légère et stérile domination de la part des protégés de Georges Leekens. Les occasions ont principalement été des tirs lointains (Wahbi Khazri, Yassine Chikhaoui et Mohamed Ali Moncer). L’on note également un but refusé de Hamza Younès pour une situation de hors-jeu contestable. Mais les protégés de Christian Gourcuff ne sont pas restés passifs. Bien qu’ils jouaient à 10 contre 11, ils ont su tenir la dragée haute au tunisiens.

Nous vous présentons maintenant les tops et les flops de cette rencontre.

Les flops :

  • Jamel Saihi
    Jamel Saihi, Houcine Ragued et Syam Ben Youssef

    Yassine Chikhaoui : le capitaine de la sélection n’était pas dans un grand soir. Même s’il s’est montré utile dans l’entre jeu et dans la récupération, Il a été trop gourmand sur certaines actions et a voulu trop en faire, au point d’oublier parfois ses camarades souvent mieux placés.

  • Ali Maaloul : Il a laissé trop d’espace à son adversaire qui avait un véritable boulevard pour déborder. De plus, ses centres ont été trop approximatifs (tout comme Hamza Mathlouthi).
  • La construction des offensives : cela constitue notre point faible depuis plusieurs années maintenant. Quelques mois ne suffiront pas à Georges Leekens pour corriger ce défaut.

Les tops :

  • Aymen Mathlouthi : le gardien de l’équipe nationale nous a une nouvelle fois prouvé qu’il mérite son statut de numéro 1 tant il a été rassurant.
  • La paire de défenseurs centraux : Syam Ben Youssef et Aymen Abdennour ont été irréprochables. Leurs interventions ont été très propres et sans bavures. Ils s’imposent comme les titulaires que l’on attendait depuis longtemps.
  • Wahbi Khazri : une fois encore, Wahbi porte le costume de sauveur ce soir. Son but lui permet de réaliser un sans-faute concernant les coups de pieds arrêtés qu’il a tiré en Équipe Nationale.
  • Jamel Saihi : il a été le patron du milieu de terrain. Ce retour nous rappelle combien son absence nous a été préjudiciable. Il a récupéré de précieux ballons et les a distribués avec soin. Ce n’est pas pour rien s’il a été choisi comme l’homme du match par la communauté Tunisie Foot avec 58 % des votes. Aymen Abdennour et Wahbi Khazri complètent le podium avec respectivement 25 % et 8 % des votes.

Toutes nos félicitations à Jamel Saihi.

 

Tags

Bilel

Passionné de football depuis ma première expérience avec le ballon rond, j'ai passé les meilleurs moments de mon enfance à taper dessus avec mes amis. Mais ce n'est que depuis la Coupe du Monde 1998 que je suis devenu un inconditionnel supporter des Aigles de Carthage. Afin de me rapprocher de personnes qui partagent cette passion et de ne rien manquer de l'actualité du football tunisien, c'est naturellement que je me suis orienté vers la communauté Tunisie-Foot.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer