A la UneFil de l'info

[CAF Leaks] : Acte 1 – Affaire Tactical Steel

Affaire PUMA / Tactical Steel

Nous démarrons notre série d’articles concernant la corruption au sein de la CAF avec une première affaire. Celle qui a été à l’origine de l’arrestation du président de la CAF Ahmad Ahmad qui depuis a été relâché sans charges retenues à ce stade à son encontre.

Le 18 mars dernier le magazine algérien Botola publie un article intitulé « Ahmad au centre de plusieurs scandales ». Le bihebdomadaire met en cause la gestion financière du président de la CAF, faisant état d’une rupture du contrat qui liait la CAF à Puma à la veille du CHAN 2018, pour lequel l’équipementier allemand devait fournir divers équipements aux équipes. À la place, Ahmad a choisi pour exécuter ce contrat la société Tactical Steel.

Nous sommes à la fin de l’année 2017, le CHAN 2018 initialement attribué au Kenya a été transféré au Maroc. Pour cet événement, la CAF a convenu avec la société PUMA, seul soumissionnaire à son appel d’offres du 12 décembre 2017, de fournir les équipements nécessaires pour le CHAN 2018. PUMA a consenti une ristourne de 60%. Cette dernière accepte l’offre le 14 décembre 2017 et PUMA confirme sa disponibilité à livrer les équipements pour 312 157 € avec une date de livraison au 10 janvier 2018 au Maroc.

Mail interne de la CAF qui confirme la coopération de PUMA et la livraison pour le 10 janvier 2018 des produits.
Source : InsideWorldFootball.com

Le 18 décembre 2017, le président Ahmad décide d’annuler l’accord pour « des problèmes d’organisation ». PUMA réagit et exige le paiement de 105 108.40€ de frais d’annulation. D’autant plus que PUMA avait collecté les produits en un temps record pour les mettre dans un dépôt central.

Auparavant la CAF avait fait appel à l’intermédiaire Tactical Steel pour des équipements Adidas. La CAF charge cette société, basée dans le sud de la France de lui fournir les équipements. La société est dirigée actuellement par Romuald Seillier et son épouse. Monsieur Seillier est un ami de Loïc Gérand, Franco-Malgache qui est l’attaché personnel d’Ahmad.

Le 17 décembre 2017, soit un jour avant l’annulation de l’accord avec PUMA, Tactical Steel, fait parvenir une proposition financière par mail au président de la CAF et son secrétaire général adjoint, le Marocain Sadek El Alaoui. Ce n’est que le lendemain, que Sadek El Alaoui fait parvenir ce message à son supérieur, à savoir l’Egyptien Amr Fahmy, le secrétaire général de la CAF.

La particularité de cette proposition est qu’elle est de 1 015 313.12 USD, dont 38 276 USD de frais de livraison, soit environ trois fois plus que PUMA même si la quantité des produits est supérieure (15 000 contre 22 000). La facture 2017/12/406 émise le 19 décembre 2017 et modifiée le 20 décembre est approuvée par Ahmad qui autorise le paiement de 50% du montant par virement au CIC VAR ENTREPRISES.

Facture 2017/12/406 émise avec un compte bancaire français.
Source TF – Liste des produits tronquée

Le 4 janvier 2018, Tactical Steel émet une deuxième facture 2018/01/407 d’un montant de 54 000 USD pour une assistance logistique de 3 personnes pour superviser la distribution des équipements sportifs pendant une semaine à Casablanca. Soit 3 600 USD la journée par personne hors frais de transports, d’hébergement et de bouche pris en charge par la CAF. Cette prestation étant incluse dans l’offre de PUMA.

Le 13 janvier 2018, Tactical Steel émet une troisième facture 2018/01/411 d’un montant de 180 603 USD pour des frais de livraisons complémentaires liés selon la facture à une confirmation tardive de la CAF. Or dès le 20 décembre 2017, Mr Romuald Seillier remercie le président Ahmad de la confirmation du directeur financier expliquant par ailleurs avoir lancé la préparation des commandes.

Source InsideWorldFootball.com
Facture 2018/01/411 avec les coordonnées bancaires françaises.
Source TF

Ce même 20 décembre Mr Seillier informe le directeur financier que les comptes français sont en cours d’audit et ne peuvent pas recevoir des paiements. Il propose de renvoyer une facture révisée avec le détail du compte subsidiaire. Le magazine Botola publie le document à entête de la société avec le compte censé recevoir le paiement appartenant à ING dans sa filiale turque d’Ankara.

Le 02 avril 2019, soit 15 jours après la publication de l’article de Botola, Romuald Seillier porte plainte contre X pour faux et usage de faux au commissariat central de Toulon. Craignant pour un préjudice d’image et financier pour sa société, il affirme n’avoir jamais ouvert de compte auprès d’ING et ne disposant d’aucun compte bancaire en Turquie. Il fait appel à la société Reputation Squad pour démentir les accusations de Botola.

Pourtant le mail de Monsieur Seillier du 20 décembre 2017, présenté par le site InsideWorldFootball.com, confirme bien le compte bancaire turc d’ING BANK contrairement à la plainte de Romuald Seillier.

Source InsideWorldFootball.com

Par ailleurs, le 07 février 2018, Sabine Seillier renvoie à la CAF les deux factures 2018/01/407 et 2018/01/411, initialement avec le compte CIC VAR ENTREPRIES, révisées avec le compte subsidiaire qui se trouve être aussi en Turquie, plutôt à Istanbul et dans un organisme bancaire turc TURKIYE IS BANKASI. La directrice générale avait affirmé le 06 Février à la CAF que leur banque CIC allait être auditée à partir du 02 Juillet 2018.

Facture 2018/01/411 réémise avec les coordonnées bancaires turques.
Source TF

La CAF et sous instruction du président Ahmad, ordonne le transfert de 108 603 USD et tente de négocier les 54 000 USD compte tenu de tous les frais déjà payés par la CAF pour cette mission logistique. Sachant que le 24 janvier 2018, le directeur financier avait informé Mme Seillier que la CAF n’allait pas prendre la prestation logistique mais cette dernière affirme le 25 janvier 2018 que la mission, déjà en place, ainsi que le surcoût de fret aérien ont été acceptés et validés entre le Président Ahmad Darw et Romuald Seillier.

Qu’est-ce qui cloche dans cette affaire ?

Tout d’abord l’écart important des montants entre l’offre de PUMA de 312 000 € et celles de Tactical Steel d’environ 1 160 000 € (en incluant les frais d’annulation PUMA). Soit un rapport de 3.7 fois entre les deux offres. Comment un président de la confédération peut-il accepter ceci ?

Ce type de pratique est généralement lié à des rétro-commissions. Le principe de la rétro-commission est de gonfler les factures et rétrocéder une partie des montants à l’acheteur. En réalité le trésorier de la CAF a refusé d’effectuer le virement vers la banque turque en signalant au département de contrôle présidé par le comorien Moustapha Abdullah la dérive. Tactical Steel a dû se résigner à redonner son compte français pour le virement. Le département interne a donc avorté ce qui s’apparente à de la tentative de corruption. Pour autant le montant payé par la CAF reste 4 fois environ supérieur à celui de l’offre PUMA.

Le président Ahmad justifie ce choix par le risque de livraison de PUMA. Or, dans sa demande d’annulation faite à PUMA, à aucun moment il ne parle de ce risque à son fournisseur. La raison qu’il invoque est un problème d’organisation ce qui a le don d’énerver Harald Hoefer le directeur commercial de PUMA EMEA qui attend toujours la raison de cette annulation. Le pire dans l’histoire est que la CAF, après avoir annulé redemande le 18 décembre 2017 à PUMA de pouvoir leur livrer les équipements non plus au Maroc mais en Égypte, ce à quoi répond PUMA le 20 décembre avec un délai supplémentaire de 5 jours, soit le 15 janvier au lieu du 10 janvier. Cette demande n’a ni queue ni tête puisque la compétition a lieu au Maroc et que l’autre fournisseur, Tactical Steel, a fourni la marchandise au Maroc.

Ensuite, l’autre élément suspect ce sont les comptes bancaires utilisés par Tactical Steel. Dès le 20 décembre 2017, Monsieur Seillier a avisé la CAF de l’audit en cours de leur compte. Mme Seillier a informé la CAF d’un audit de leur Banque, le CIC, à partir du 02 juillet 2018. Il restait donc suffisamment de temps pour effectuer les virements. Par ailleurs, le discours de Tactical Steel parle tantôt d’audit de leur compte et tantôt de celui de la Banque. Un audit d’une Banque ne bloque pas les transactions de ses clients. Quant aux comptes turcs, il y en a deux. Le premier appartient à un petit magasin de vente de matériaux de construction SERIN HIRDAVAT qui se trouve dans la rue 2078 du quartier du 30 août à Ankara. Le second compte est domicilié dans un bâtiment privé à Istanbul situé dans la rue Tanzimat dans le quartier Goztepe.

Source TF – Liste des produits tronquée

La plainte de Romuald Seillier est donc fondée dans la mesure où les comptes n’appartiennent pas à Tactical Steel. Mais alors pourquoi Tactical Steel demande un paiement sur ces comptes ? A qui appartiennent-ils réellement ?

Le troisième élément troublant dans cette affaire, est qu’il existe d’autres factures dont on n’a pas encore parlé. La CAF a commandé 30 000 ballons honorée par une société qui s’appelle ES PRO Consulting, à priori sans rapport avec Tactical Steel puisqu’elle est dirigée par Laurent Emmanuelli. Elle a juste la particularité de se trouver dans la même commune que Tactical Steel à savoir à La Seyne sur Mer. Elle est domiciliée à la même adresse que l’autre société de Romuald Seillier, ACTI (Chaudronnerie et Tuyauterie Navale) et a un compte bancaire dans la même agence que Tactical Steel. Le 21 octobre 2018 ES Pro Consulting émet une facture de 889 412 USD pour les 30 000 ballons et des frais de change. Bien qu’enregistrée au RCS dès le 06 mars 2018, la facture est la première de l’exercice fiscal de la société dans la mesure où elle a le numéro 00000001 et que la loi française réglemente la numérotation des pièces comptables. ES PRO Consulting émet le même jour au travers de sa filiale émiratie ES PRO Consulting LTD une autre facture pour la livraison de ses 30 000 ballons dans les 54 pays du continent numéro 1018-00211. Cette dernière est d’un montant qui pique les yeux de 738 670.80 USD uniquement pour les frais de livraison ! Ce que nous ne pourrons jamais mettre en doute ou confirmer est, est-ce que ces produits ont réellement été livrés en totalité mais, la question qui doit se poser est, pourquoi ES PRO Consulting a fait ce montage financier ? Et surtout, pourquoi Tactical Steel émet une facture d’avance datée du 25 septembre 2018 numéro FCA1800009 pour un montant identique à celui des 30 000 ballons, soit 884 960 USD ? En réalité selon le mail envoyé par M. Emmanuelli à la CAF, les deux sociétés seraient en actionnariat croisé, ce qui n’apparait pas dans les statuts de l’entreprise. À cause de ce montage financier, la CAF s’est trompée en virant les 884 960 USD sur le compte émirati au lieu du compte français. ES Pro Consulting LTD a dû renvoyer les fonds moyennant les frais de changes susmentionnés pour que la CAF puisse à nouveau renvoyer le paiement sur le compte français. M. Emmanuelli explique à la CAF que la séparation de la facturation entre ES Pro Consulting et Tactical Steel est liée à la gestion de la TVA, ce qui pourrait probablement intéresser l’OCLCIFF.

Le montage financier d’ES Pro Consulting avec des produits en France et une livraison aux UAE
Source TF

En comptabilisant toutes les factures émises par Tactical Steel depuis décembre 2017, la CAF a dû payer environ 3 600 000 USD. Soit un chiffre d’affaires important pour une aussi petite structure.

Il est à noter que le président Ahmad Ahmad, a limogé le secrétaire général de la CAF, Amr Fahmy, en avril dernier, pour des motifs de corruption sur ce dossier. Cette position du président est difficile à comprendre quand on compare les montants obtenus par le service Marketing de la CAF avec PUMA versus le montant obtenu par Ahmad Darw avec son entourage. En réalité le limogeage de l’égyptien, dont la famille a longtemps participé aux instances de la CAF est lié au soupçon qu’a le président sur la fuite des informations vers le magazine algérien. Amr Fahmy a de son côté constitué un dossier important sur de la corruption présumée du président de la confédération qu’il a envoyé à la FIFA et notamment sur le dossier de gestions des droits TV. C’est ce sujet que nous aborderons dans le prochain article.

Tags

Majed

Passionné de football depuis mon jeune age, je suivais mes deux équipes favorites, l'Espérance Sportive de Zarzis et le Club Africain que j'ai découvert à l'époque des Lotfi Mhaissi, Hédi Bayari, Kamel Chebli et Lassaad Abdelli. J'ai réellement rejoint Internet en 1994 en étant à l'ENSAM pour ensuite gérer le forum du CA en 1996 puis plusieurs sites personnels dédiés au CA et à l'ESZ. J'ai fondé Tunisie-Foot.com en 1998 au travers d'un site traitant du football tunisien qui aura son nom de domaine et son serveur dédié en 2000.
Bouton retour en haut de la page
Fermer