A la UneCAN2019Equipe Nationale

[Flashback CAN] : Les 10 buts les plus mémorables de la CAN

Dans notre série de Flashback à l’occasion de la CAN 2019, nous vous proposons de se remémorer les 10 buts les plus mémorables des Aigles de Carthage en CAN. N’hésitez pas à lire ou à relire les autres Flashback que vous trouverez sur notre site.

Le classement qui suit est issu de l’équipe TF, il a donc une part de subjectivité mais nous sommes sûrs que vous y trouverez vos buts préférés de la CAN.

10. Imed Ben Younes 1996 Tunisie Cote d’Ivoire 1-0 32e minute (3-1) :

Ce n’est certainement pas le plus beau but des Aigles de Carthage, mais c’est sans doute celui qui montre le plus la détermination et l’état d’esprit de l’équipe. Récupération puis pénétration et centre de Zoubeir Baya du côté gauche, un défenseur ivoirien intercepte de la tête en premier lieu, puis le gardien fait un arrêt miraculeux à deux reprises devant les tirs d’Adel Sellimi puis Kais Ghodhbane, avant de céder face la finesse d’Imed Ben Youness qui du pied gauche met la balle hors de la portée du remplaçant d’Alain Gouaméné. Mettant les Aigles sur la voie de la victoire d’un match historique.

9. Youssef Msakni : 2013 Tunisie Algérie 1-0 90e minute (1-0) :

Un match tendu entre les deux voisins du nord, l’Algérie a dominé la grande partie de la rencontre, mais la Tunisie comptait dans ces rangs un joueur appelé Youssef Msakni, qui dans les arrêts du jeu décroche une frappe enroulée de 25 mètres, pleine lucarne de Rais M’bolhi. But synonyme de victoire, bien que les deux équipes iront échouer au premier tour.

Youssef Msakni fêtant son but face à l’Algérie

8. Majdi Traoui : 2008 Tunisie Sénégal 2-2 82e minute (2-2) :

Premier match du premier tour CAN 2008, la Tunisie alors menée au score, à quelques minutes de la fin, Majdi Traoui joueur de l’Étoile Sportive du Sahel, à 30 mètres du but sénégalais, ne se pose pas de question et arme une sublime frappe du pied droit qui ne laisse aucune chance à Tony Mario Silva qui se contente de suivre la trajectoire de la balle avec son regard.

7. Chaouki Ben Saada : 2008 Tunisie Cameroun 1-2 35e minute (2-3 a.p.) :

Match de quart de finale, la Tunisie de Roger Lemerre fait une entame de match catastrophique, jouant avec une tactique trop crispée. Menés 2-0 après uniquement 28 minutes, les Aigles de Carthage vont se bouger finalement. Quand ce coup-franc du côté droit arrive, à 25 mètres du but d’Idris Kameni, et d’une superbe frappe enroulée au premier poteau, placée au-dessus du mur camerounais, Chaouki Ben Saada permet à la Tunisie de revenir dans le match.

Chaouki Ben Saada fêtant son but face au Cameroun

6. Zied Jaziri : 2004 Tunisie Rwanda 1-0 27e minute (2-1) :

Match d’ouverture de la CAN 2004, les Tunisiens sous la pression du public, devant une équipe rwandaise organisée, vont attendre la 27e minute, où Zied Jaziri, profitant d’un coup franc joué rapidement du côté droit, va surprendre les défenseurs rwandais par un appel de balle dans la surface, dans un angle réduit va charger un missile dans la lunette gauche du gardien rwandais, ouvrant ainsi le compteur de la Tunisie, avant de revenir quelques semaines plus tard le fermer de la plus belle manière.

5. Yassine Chikhaoui 2008 Tunisie Cameroun 2-2 81e minute (2-3 a.p.)

Après avoir réduit le score par Chaouki Ben Saada avant la mi-temps, la Tunisie va dominer son sujet jusqu’aux dernières minutes du match. Saber Ben Fraj remplaçant de Karim Hagui blessé, et homme du match, va gagner son duel devant Mohammadu Idrissou, avant de délivrer une passe en retrait au niveau du point de penalty vers Yassine Chikhaoui. D’une seule touche du pied droit, Chikhaoui met le cuir dans l’angle opposé, battant ainsi le portier camerounais qui malgré l’arrêt du tournoi qu’il a sorti devant Ben Saada cède finalement devant les attaques tunisiennes dans un des plus beaux comebacks des Aigles de Carthage. Hélas ce but ne fut pas suffisant enfin du compte.

Yassine Chikhaoui à la CAN 2008

4. Hédi Berrekhissa 1996 Tunisie Mozambique 1-1 36e minutes (1-1)

Si en 2019, les Tunisiens sont toujours nostalgiques de cette équipe finaliste de la CAN 1996, c’est grâce principalement à ce but de Feu Hédi Berrekhissa qui leur ramène un point dans un match où la défaite aurait coûté l’élimination dès le premier tour. Ce jour « Balha » qui a commencé sa carrière en tant que basketteur, va réaliser un Slam Dunk de la tête où il va s’envoler quelques secondes dans les airs de Port Elizabeth, monter plus haut que le gardien adverse tel un vrai rapace pour mettre ce coup de tête légendaire qui reste selon certain le meilleur but de la tête de l’équipe nationale Tunisienne de son histoire avec celui de Feu Mohamed Ali Akid contre l’Égypte un certain décembre 1977.

3. Kaïs Ghodhbane 1996 Tunisie Zambie 3-0 48e minute (4-2)

Quand on évoque un lobe extraordinaire lors d’une compétition continentale en 1996, il ne faut pas penser de suite au but de Karel Poborsky contre les Portugais. Il s’agit plutôt d’un gamin de 20 ans qui a eu l’audace de mettre un lobe d’anthologie du mauvais pied sans aucun contrôle de balle en une demi-finale de la CAN ! Le résultat, un des plus beaux buts qu’ait marqué les Aigles de Carthage de leur histoire et qui marquera les esprits des Tunisiens à jamais, signé Kaïs Ghadhbane.

Kaïs Ghodhbane et son génialissime lobe face à la Zambie

2. Jawhar Mnari 2004 Tunisie Sénégal 1-0 68e minute (1-0)

Dans un brouillard apocalyptique à Rades durant une rencontre des plus tendus qu’ait jamais connu une coupe d’Afrique des Nations opposant la Tunisie au Sénégal finaliste de la dernière édition, devant 60.000 personnes chauffées à blanc. Il a fallu un détail pour avoir un vainqueur dans ce quart de finale, le détail était une pichenette de Mehdi Nafti vers Zied Jaziri dans la surface, ce dernier n’hésitait pas de faire un amorti de la poitrine suivi d’une retournée acrobatique dans le paquet, Jawhar Mnari qui arrivait de loin vers le deuxième poteau, savait que c’était l’occasion ou jamais pour crier à la victoire. Une tête piquée extraordinaire qui rebondit dans le côté opposé de la cage de Tony Mario Silva, dans laquelle le milieu de terrain de l’Espérance de Tunis a mis toute sa force, ne laissant aucune chance au gardien ni au défenseur qui a essayé de faire un sauvetage sur la ligne, signant ainsi le but d’une victoire dans un match aussi violent qu’un combat, envoyant ainsi les Aigles de Carthage vers une demi-finale que tout un peuple attendait.

1. Zied Jaziri 2004 Tunisie Maroc 2-1 49e minute (2-1)

C’est sans doute le but le plus précieux de l’histoire des Aigles de Carthage. Durant la finale de la CAN contre une équipe marocaine très technique et motivée les Tunisiens avaient besoin d’un vrai renard pour faire basculer un match aussi intense et difficile. Ce renard n’était autre que Zied Jaziri qui va profiter de l’unique erreur du gardien marocain Khalid Fouhami qui repousse une frappe sèche à ras de terre de José Clayton l’attaquant tunisien va sortir de la poche de Talal Karkouri pour aller pousser cette balle au fond des filets. On se souviendra toujours de cette célébration légendaire pleine de rage et de joie démesurée, enlevant son maillot et se dirigeant vers un public en feu.

Zied Jaziri fêtant son but en finale face au Maroc

Jaziri qui a ouvert les compteurs durant cette CAN, c’est lui-même qui va les clôturer signant ainsi l’unique sacre des Aigles de Carthage.

Auteur NO3MEN

Majed

Passionné de football depuis mon jeune age, je suivais mes deux équipes favorites, l'Espérance Sportive de Zarzis et le Club Africain que j'ai découvert à l'époque des Lotfi Mhaissi, Hédi Bayari, Kamel Chebli et Lassaad Abdelli. J'ai réellement rejoint Internet en 1994 en étant à l'ENSAM pour ensuite gérer le forum du CA en 1996 puis plusieurs sites personnels dédiés au CA et à l'ESZ. J'ai fondé Tunisie-Foot.com en 1998 au travers d'un site traitant du football tunisien qui aura son nom de domaine et son serveur dédié en 2000.
Bouton retour en haut de la page
Fermer