Coin des supporters Algériens 🇩🇿

  • Franchement, mĂŞme Batelli Ă©tait perdu, il connait Ă  peine les joueurs. D'ailleurs ont lui a donnĂ© cette Ă©quipe rĂ©cemment, Ă  la base il ne devait s'occuper que des U23. C'Ă©tait sincèrement une Ă©quipe de bricoleur. Rien Ă  espĂ©rer.

  • Franchement, mĂŞme Batelli Ă©tait perdu, il connait Ă  peine les joueurs. D'ailleurs ont lui a donnĂ© cette Ă©quipe rĂ©cemment, Ă  la base il ne devait s'occuper que des U23. C'Ă©tait sincèrement une Ă©quipe de bricoleur. Rien Ă  espĂ©rer.

    Attend nous on a khinissi il est meilleur 8)

  • Slimani et Bounedjah sont tous les deux très bons, l’AlgĂ©rie a de la chance d’avoir deux attaquant de niveau international.


    Pour Belmadi, il faut faire un choix non pas seulement entre l’un ou l’autre mais aussi au dispositif parce que c’est plus du tout la même philosophie de jeu quand on joue avec un seul attaquant en pointe et sur lequel on s’appuie et jouer avec deux avant-centre... donc il faut faire des choix. Mais c’est un réel atout quoi qu’il en soit.

  • Très peu utilisĂ© ces dernières annĂ©es pourtant il a toutes les qualitĂ©s d'un très bon attaquant je dirai mĂŞme que l'associĂ© Ă  Bounejah serait encore mieux au lieux de jouer avec un seul attaquant.

    Ces 3 dernières années ont été compliqué pour lui, depuis son transert à Leicester. Je suis sûr qu'il aurait pu faire largement mieux. Est-ce que des attaquants de même profil peuvent réussir ? Il faudrait sacrifier quel joueur ?

  • Le système de jeu de Belmadi fonctionne Ă  merveille pour le moment, je ne vois pas pourquoi devrait-on configurer un dispositif de jeu sur mesure Ă  Slimani juste parce qu'il rĂ©alise un excellent dĂ©but de saison.

  • Oui, l'Ă©quipe algĂ©rienne locale qui a battu, il y a quelques mois,le Qatar "A" champion d'Asie 2019, Ă  fière allure(et c'Ă©tait Ă  peine quelques jours avant le dĂ©but de la coupe d'Asie).

    Mais,c'est une équipe complètement différente de celle qui a participé aux éliminatoires de ce CHAN machin.


    Il faut préciser aussi,qu'en plus de ceux qui n'ont pas voulu participer aux éliminatoires CHAN(Djabou et autres). Un très grand nombre des meilleurs joueurs du championnat algérien sont partis a l'étranger avant le début de la saison(littéralement des dizaines).


    Et cet exode des meilleurs locaux algériens va avoir une incidence directe même sur les clubs qui vont participer à la LDC, USMA et JSK(qui ont perdu plus d'une vinghtaine de joueurs entre eux). Et il y a aussi, le manque d'intérêt flagrant pour cette competition du CHAN en Algérie. D'ailleurs, il n'y a qu'à voir le match aller à Blida, le stade était complètement vide(je n'ai jamais vu cela de ma vie).

  • Je me demande ce que donnerait un 4 4 2 avec Bounedjah et Slimani en att , Mahrez et Belaili en MO Guediourra et Feghouli en milieux recupercuteur

    Enlever Bennacer ? Avec toutes ses belles performances, impossible. Il faut rester avec ce système de jeu, en tout cas à court et moyen terme.

  • Clairement, par rapport aux joueurs, les meilleurs ne sont pas allĂ©s au Maroc, du moins une belle majoritĂ©. Quand tu vois un Djabou qui est restĂ© sur Alger, les joueurs du Paradou Ac, mĂŞme dans l'Ă©quipe militaire t'as des meilleurs joueurs, sans parler d'autres joueurs du championnats comme ceux de SĂ©tif, l'USMA etc... 2 rassemblements foireux avec 4,5 jours de prĂ©parations, ce n'est pas sĂ©rieux. Enfin bref, que du bricolage !! Le pauvre Batelli Ă©tait larguĂ©.


    Concernant notre championnat, on a de quoi s'inquiéter. Les meilleurs locaux partent lorsqu'une offre est intéressante mais on peut les comprendre, comment refuser ? Nos clubs sont mal gérés, financièrement loin d'être au point. Notre championnat régresse toujours plus... Triste !

    Pour la LDC, ça ne sent pas bon du tout...

  • Clairement, par rapport aux joueurs, les meilleurs ne sont pas allĂ©s au Maroc, du moins une belle majoritĂ©. Quand tu vois un Djabou qui est restĂ© sur Alger, les joueurs du Paradou Ac, mĂŞme dans l'Ă©quipe militaire t'as des meilleurs joueurs, sans parler d'autres joueurs du championnats comme ceux de SĂ©tif, l'USMA etc... 2 rassemblements foireux avec 4,5 jours de prĂ©parations, ce n'est pas sĂ©rieux. Enfin bref, que du bricolage !! Le pauvre Batelli Ă©tait larguĂ©.


    Concernant notre championnat, on a de quoi s'inquiéter. Les meilleurs locaux partent lorsqu'une offre est intéressante mais on peut les comprendre, comment refuser ? Nos clubs sont mal gérés, financièrement loin d'être au point. Notre championnat régresse toujours plus... Triste !

    Pour la LDC, ça ne sent pas bon du tout...

    Si vos locaux ont des opportunités en Europe faut les laisser partir

    Nous ils ont des opportunités en Egypte et dans la péninsule arabique||

  • Voila la diffĂ©rence entre les jeunes tunisiens en Europe et les jeunes AlgĂ©riens bravo


    Découverte : Aissaoui (U17 Parme AC) «Mon rêve est de jouer pour l’Algérie, prêt à tout pour rendre fière ma famille»

    Il est jeune, pétri de qualités,titulaire et capitaine en équipe U17 de Parme AC. Le défenseur central algérien Aissaoui Réda a déclaré sa flamme pour l’Algérie, le pays de ses origines.

    thumb2-man-city-mahrez-aimerait-apprendre-de-ce-coequipier-en-particulier-3bbd0.jpg21/10/2019Man City : Mahrez aimerait apprendre de ce coéquipier en particulier

    large-aissaoui-mon-reve-est-de-jouer-pour-lalgerie-pret-a-tout-pour-rendre-fiere-ma-famille-d88bf.jpg
    Auteur : Moumen Ait Kaci Ali lundi 21 octobre 2019 11:47

    Il est jeune, pétri de qualités et titulaire en équipe U17 de Parme AC. Le défenseur central algérien Aissaoui Réda a déclaré sa flamme pour l’Algérie, le pays de ses origines. Aissaoui, dont le poste fait défaut en équipe d’Algérie, se dit prêt à rejoindre, sans condition, la sélection nationale et d’honorer une convocation de l’entraineur de l’Equipe nationale des jeunes. Dans cette première sortie médiatique à un organe de presse algérien, le joueur parmesan ouvre son cœur au Buteur et évoque plusieurs sujets, entre autres ses ambitions, son avenir et son désir de porter un jour le maillot de la sélection championne d’Afrique 2019, il y a quelques mois en Egypte. Entretien !

    PUBLICITÉ

    Tout d’abord, présentez-vous au public algérien ?

    Je m’appelle Réda Aissaoui, je suis né le 6 août 2003, j’ai donc 16 ans et j’évolue depuis que je suis jeune à Parme AC comme défenseur central. Cette saison, je suis en catégorie U17 et j’espère continuer ma progression avec mon club à Parme.

    Parlez-nous de votre saison avec Parme cette année ?

    Ça se passe très bien, je n’ai raté qu’un seul match depuis l’entame de la saison, c’était lors de la première journée où j’avais ressenti une fatigue, après une semaine passée un petit peu malade. Sinon j’ai pris part aux 6 autres matchs comme titulaire et j’ai même marqué un but pour mon équipe. Donc voilà, Hamdoulillah, je continue sur la lancée de la saison dernière

    On a appris que vous étiez dans le collimateur de la sélection d’Italie, pouvez-vous nous confirmer cela ?

    Franchement, je n’ai pas eu vent de cela mais sachez que mon choix pour mon avenir international est déjà fait. Je travaille dur pour avancer et suivre le cursus de ma progression. Après, mon objectif est d’opter pour une sélection qui m’offre la sérénité et l’envie de continuer à aller de l’avant.

    On comprend que vous allez certainement opter pour la Squadra ?

    Non, je veux jouer pour l’Algérie. C’est un choix décidé car je me considère à fond comme Algérien. Maintenant, je ne sais pas comment vous l’expliquer. Certes, je suis italien de naissance et de nationalité mais je me sens aussi algérien à cent pour cent. Pourquoi ce choix de jouer pour l’Algérie ? Tout simplement parce que mon papa m’a inculqué l’amour du pays très jeune et m’a donné cet amour sans limite et sans condition pour l’Algérie. Donc voilà, je le dis en arabe : «Ana m3a l’Algérie !»

    Avez-vous suivi le sacre de l’Algérie en Coupe d’Afrique ?

    Bien évidemment ! J’ai vécu cela comme un fou. Hamdoulillah, on a gagné la Coupe d’Afrique et on a fêté cela en famille. On a chanté et dansé de joie. C’est un moment inoubliable.

    Comment avez-vous trouvé cette équipe d’Algérie ?

    Formidable ! C’est pour de tels moments magiques qu’on aime jouer et faire carrière dans le football. Ils étaient très forts au milieu du terrain. On a joué à l’italienne avec la grinta et l’engagement physique intense, ils étaient vraiment forts, ils nous rendus fiers.

    Quel a été le joueur qui vous a le plus impressionné ?

    Franchement, ils étaient tous forts. Pour ma part, j’ai trop aimé le travail de Bennacer et le génie de Mahrez. Il y a aussi Atal qui est extraordinaire avec le ballon.

    Un mot sur Atal puisque vous êtes défenseur dans un pays où la défense n’est pas un vain mot ?

    Atal ? Il est exceptionnel, c’est un joueur rapide, intelligent et très précieux sur le plan offensif. C’est un joueur que j’admire beaucoup et que j’apprécie. Quand je le vois jouer, je me régale.

    Et Bennacer qui n’est pas loin à Milan ?

    Ah lui, c’est mon chouchou ! C’est notre fierté ici en Italie. Avec Ghoulam à Naples, Bennacer fait vraiment honneur au footballeur algérien. Je l’ai déjà croisé lors de la visite d’Empoli à Parme. En plus d’être un grand joueur, c’est quelqu’un de très gentil

    Quel a été le match de l’Algérie qui vous a le plus emballé durant cette CAN 2019 ?

    C’est bien sûr la finale contre le Sénégal. Lors du premier match contre cette grande équipe, c’était tellement tactique, et on a pu résister à la force physique des Sénégalais. Après en finale, on s’est battus en se montrant si agressifs du début jusqu’à la fin.

    Si on vous convoque pour jouer en Equipe nationale des jeunes, seriez-vous prêt à répondre favorablement ?

    Bien sûr ! Je n’attends que cela arrive. Si on me fait appel, je viendrai avec plaisir. Ça me permettra de découvrir les terrains africains et le football africain pour bien m’aguerrir. Comme ça si je suis appelé à défendre les couleurs de mon pays en équipe A, je n’aurai pas de soucis d’adaptation.

    Un mot pour la famille Aissaoui en Algérie et plus particulièrement à Bir Mourad Raïs ?

    Je les salue tous et je leur dis Inch’Allah, je viendrai jouer pour l’Algérie. Je donnerai tout pour combler ma famille ici en Italie et en Algérie, Inch’Allah.

  • Quand tu vois que Aouar ne veut pas venir... Je peux te dire qu'il y a des exceptions. Mais bon, je ne lui en veux pas, tant pis !!

  • Quand tu vois que Aouar ne veut pas venir... Je peux te dire qu'il y a des exceptions. Mais bon, je ne lui en veux pas, tant pis !!

    Aouar est une exception et encore attendons c'est pas gagné pour la France ,il a le niveau pour les bleus mais attendons


    Sinon j'ai lu que les pays bas et l'Algérie pourrait jouer un match amical avant la fin de l'année où en 2020 ,bravo a vous la fédé et belmadi font du bon travail et les joueurs sont bien investis