[Expatriés] Saihi se sent bien à Montpellier

  • Salem


    Symbole d’un Montpellier leader de Ligue 1, Jamel Saihi (24 ans) étonne. Le milieu de terrain, fier de ses couleurs, pourrait même passer toute sa carrière au MHSC, comme il l’a confié au Midi Libre.




    « J’ai déjà pensé à rester ici toute ma carrière, devenir un symbole du club de ma ville. C’est sûr que je ne partirai jamais pour partir. Si je pars, c’est dans une logique de progression, c’est tout », a-t-il lancé.


    source: http://www.footmercato.net/mhs…at-a-vie-pour-saihi_71915

  • Quote from imadomda

    Si je pars, c’est dans une logique de progression, c’est tout


    mouahahahaha :laughing1:


  • Le tunisien de base il se contente de peu trabarkallah


  • C'est tout à son honneur.


    Aujourd'hui, rare sont les joueurs qui éprouvent encore l'amour du maillot !!!!!

  • Facteur essentiel de l'excellent début de saison de Montpellier, Jamel Saihi explique la grâce qui touche le MHSC. Les pieds sur terre, le Tunisien savoure sa réussite personnelle et collective.




    Jamel Saihi, quelle est votre analyse après votre victoire contre Rennes ?


    On s’attendait à un match difficile d’autant que Rennes possédait la meilleure attaque du début de saison. Comme ils avaient disputé un match de coupe d’Europe, on savait que ça allait être compliqué pour eux avec la chaleur. On s’est dit qu’on avait toutes nos chances donc on ne s’est pas posé de questions. En faisant un match solide et en récupérant des ballons, on savait qu’on allait pouvoir se créer des occasions et c’est ce qui s’est passé. On met quatre buts en cinq ou six occasions nettes, c’est fabuleux.




    Quel a été le message de votre entraîneur, René Girard, avant la rencontre ?


    Il nous a dit de rester dans le même état d’esprit que le match qu’on avait joué contre Lille même si on avait eu moins d’occasions que face à Rennes. Il fallait avoir la même rigueur, être costaud et ne pas prendre de but. Dans le jeu, on a notre mot à dire. En termes d’efficacité, je crois que ça ne nous était jamais arrivé de mettre quatre buts dans un match de Ligue 1. L’an dernier, on était avant-dernière attaque, il me semble. Nos attaquants sont en confiance et n’ont pas besoin de trente-six occasions pour marquer. Pourvu que ça dure…




    Comment percevez-vous votre statut de leader, une première pour le club ?


    On s’attendait à un mois d’août difficile et on a fait un carton plein finalement. On ne s’attendait pas à ça. Pour autant, on ne doit pas s’enflammer. Il faut garder les pieds sur terre et travailler. Les résultats sont là, tant mieux.




    Avez-vous franchi un cap ou vos adversaires n’étaient-ils pas prêts ?


    C’est plutôt nous qui avions fait une grosse préparation et on a bien débuté cet exercice même s’il manque encore quelques réglages. L’équipe n’a pas beaucoup changé depuis la saison dernière et les joueurs se connaissent. Il y a eu deux belles recrues avec Bedimo et Hilton. On en profite car tout fonctionne mais il faudra voir si on est là dans les moments plus difficiles. Ça ne va pas durer toute la saison.




    « Il ne faut pas s’enflammer »




    La chaleur a-t-elle joué en votre faveur ?


    Ça nous a peut-être un peu aidé même si ce n’est pas le seul facteur. Rennes revenait d’un déplacement en coupe d’Europe donc ils ont fait tourner un peu. Dans la rigueur défensive, on a fait les efforts et ça a payé.




    La stabilité de l’effectif est-elle bénéfique si on y ajoute les apports des deux recrues, Bedimo et Hilton ?


    Le club mise sur la continuité. Ça fait deux ou trois ans qu’on évolue tous ensemble. C’est plus facile, on va dire. Bedimo nous apporte sa puissance dans le couloir et Hilton est un joueur d’expérience qui remplace un peu Spahic. Pourvu que ça dure.




    Conséquence directe, Montpellier a désormais un banc fourni…


    C’est vrai que notre banc peut faire la différence à un moment donné. On peut s’appuyer sur un groupe de 18 joueurs mais il ne faut pas oublier les autres joueurs qui peuvent postuler à une place de titulaire aussi. On a de très bons jeunes qui progressent tous les jours, donc je pense qu’on peut créer quelques surprises cette année.




    « J’ai toujours cru en mes qualités »




    Comment jugez-vous votre début de saison intéressant ?


    Tant qu’il n’y a pas de pépin physique et qu’on me donne ma chance, je peux exprimer mes qualités sur le terrain et faire de belles choses. Je l’ai prouvé sur le dernier match mais la saison est encore longue et le plus dur est de confirmer. Il ne faut pas s’enflammer. Je ne me pose pas de questions. J’ai pas mal galéré ces derniers mois donc je donne le maximum chaque week-end sur le terrain. Je ne me prends pas la tête et je garde les pieds sur terre.




    Comment l’expliquez-vous ?


    Si on m’avait donné la chance de progresser, peut-être que j’aurais fait des belles choses bien avant. C’est une question de confiance. J’ai toujours pris mon mal en patience, sans jamais râler. Je suis récompensé aujourd’hui. J’ai toujours cru en mes qualités. Je savais que j’avais le niveau pour jouer titulaire à Montpellier. Je n’ai pas cherché à aller voir ailleurs. Mon but est de récupérer le maximum de ballons et de chercher mes partenaires. Je suis attiré par le jeu vers l’avant donc il faut essayer de créer le décalage. Le collectif marche, c’est tant mieux.




    Comptez-vous faire apprécier votre qualité de frappe ?


    Si j’ai la chance de m’approcher du but adverse et de frapper, je ne vais pas me gêner (rires). C’est vrai que j’ai une bonne frappe mais ce n’est pas mon rôle puisque je suis à la récupération. Mais si je peux le faire, pourquoi pas mettre quelques buts ?




    Le courant a l’air de bien passer avec Marco Estrada…


    Ça se passe bien. Il cherche le jeu direct alors que je suis davantage dans la récupération pour donner le ballon proprement dans les intervalles. Si on est en forme tous les deux, ça sera bon pour le collectif.




    Avez-vous dans le coin de la tête la sélection tunisienne ?


    C’est vrai que j’y pense et j’ai même vu le dernier match. C’est dans un coin de ma tête. Le sélectionneur fait pour le moment confiance aux joueurs qui ont remporté le CHAN (championnat d’Afrique des Nations). On ne peut rien dire au sélectionneur puisqu’il y a la victoire au bout. Pour l’instant, je ne me pose aucune question et je bosse avec mon club. Si on m’appelle, je mettrai toutes mes qualités au service de la sélection. Si on ne m’appelle pas, je donnerai le maximum pour Montpellier. Mais c’est vrai que je pense aux qualifications pour la CAN et pour la Coupe du Monde. J’y pense mais je n’en fais pas une fixation non plus.

  • Quote from Karim 94

    en quoi il devrait avoir honte le tunisien n'est pas ambitieu, c'est une realité :thumbdown:


    Et vouloir réussir une carrière professionnelle que dans son club de coeur n'est pas une ambition ???


    Ah non j'avais oublié il faut qu'il rejoigne les autres joueurs tunisiens "ambitieux" du Barça ou du real :clapclap:

  • C'est un bon choix pour lui s'il trouve qu'il est à l'aise à Montpellier, une équipe qui joue bien au foot et qui fait un début de saison remarquable. Je ne serais pas étonné s'il jouent l'Europa Ligue la saison prochaine. Mais pour Saïhi, qui avance lentement mais surement dans ce club, il s'agit pour lui dans un premier temps d'arracher :C4: une place de titulaire à part entière puis il pourra dire ce qu'il a à dire. B-)

  • Quote from The péqueño

    Et ça, t'oublies de le mentionner : "Si je pars, c’est dans une logique de progression, c’est tout"


    Oui mais on ouvre un sujet pour nous signaler que Saihi a la mentalité de tous les joueurs du monde ?

  • Quote from The péqueño

    Et ça, t'oublies de le mentionner : "Si je pars, c’est dans une logique de progression, c’est tout"


    De toute façon on a pas besoin de lui, il est trop nul! En plus ça se voit il a une mentalité de merde!




    A son poste on a une prolifération de stars internationales!


    :ph34r:




    Brabbi il est sérieux Trabelsi quand il fait sa liste? Il ne se dit pas qu'on pourrait être vachement meilleur s'il arrêtait de vouloir cela joueur mode grand chef.




  • A mon avis Trabelsi est très logique dans sa démarche.


    c normal qu'il n'a pas appelé saihi puisqu'il était remplacent à Montpellier la saison dernière.


    Et il ne va pas l'appeler pour le match de malawi parceque c'est un match décisif pour l'EN et que saihi a besoin d'un temps d'adaptation avec les autres joueurs.


    parceque le football se joue en equipe et non pas seulement sur la valeur de chaque joueur.


    Après je suis sur que ST va l'appeler après le match de malawi, si bien sur on gagne le malawi et que ST reste.


  • Ton raisonnement se tient et je suis d'accord avec toi sur le principe.




    Par contre dans ce cas pourquoi il ne prend pas non plus Hagui? Il a joué avec tout les joueurs de la selection pourtant...




    Pour finir les bons joueurs n'ont pas besoin d'un grand temps d'adaptation et Saihi est un bon joueur. J'ai revu quelques matchs des nos clubs ces dernieres semaines et tout ce que je peux dire c'est que le niveau affligeant. Le match EST-WYDAD c'est un bon match de L2. Je ne suis plus loin de penser qu'un joueur remplacant de L1 est en meilleure forme et plus apte à porter haut les couleurs de l'EN que bon nombre de nos locaux...

  • moi tout ce que je souhaite est de ne plus voir Korbi en selection, oui il joue avec grinta, mais j'aime pas son caractére et son comportement sur le terrain, en plus en phase offensive ta3eb barcha


  • Haggui sera appelé après le match de malawi. ST l'a dit lui même. à mon avis, Haggui a payé le mauvais match contre oman. il a surtout payé sa non nonchalance sur ce match et c'est ce que ST n'aime pas. il veut des joueurs combattants sur le terrain. des joueurs qui feront tout pour la victoire de l'EN. et d'ailleurs c'est pourquoi ST appelle des joueurs comme kasdaoui. ST sait bien que ce joueur est inférieur à alagui, jemaa, akaichi, chermiti, ... pour ne citer que ceux là, mais c'est un joueur qui se donne à 200%, c'est ce qu'il lui permet de marquer parfois des buts. ST veut instaurer cet état d'esprit dans l'EN.


    pour revenir à Haggui, sami trabelsi a voulu lui donner du repos pour qu'il sache qu'il n'est pas irremplaçable et qu'il doit s'adapter au nouveau esprit du groupe. et tout ca nous montre la forte personalité de ST. c'était très intelligent de sa part. Un autre entraineur ne le ferait pas puisque haggui était le capitaine de l'EN et était soit disant intouchable.




    Sinon, pour ta deuxième partie, il ne faut pas juger nos joueurs locaux sur le match EST-Widad. c'était un match sans pour les espérantistes. d'ailleurs certains d'eux seront prochainement en Europe. Est ce que tu va changer ton point de vue sur ces joueurs le jour où ils seront en europe? il faut reconnaitre la valeur de certains de nos joueurs. l'Europe est un moyen pour eux pour être mieux encadrés et donc s'améliorer.

  • Quote from Ben Yahia

    moi tout ce que je souhaite est de ne plus voir Korbi en selection, oui il joue avec grinta, mais j'aime pas son caractére et son comportement sur le terrain, en plus en phase offensive ta3eb barcha


    C normal que beaucoup de gens n'aime pas korbi. il a un sale caractère et son comportement n'est pas exemplaire. mais sincèrement, ca nous change un peut de l'époque ou on avait des joueurs naif. je trouve que ce joueur nous sera d'une grande utilité dans le futur, surtout dans les matchs de grand calibre. on a besoin de joueurs comme meme s'il n'est pas apprécié par tout le monde. sinon, je ne suis pas trop d'accord avec toi sur son aspect offensif. pq c rare qu'on voit un pivot qui tire les coup pied et il les tire très bien à mon avis. et les coup pied sont l'une des palettes du jeu offensif

  • Même si j'aime pas trop Pierre Ménes, il est tombé sous le charme de Saihi. On l'a entendu après Lille-Montpellier. Le voilà après Lyon-Montpellier.




    "Mais revenons au jeu. De ce point de vue, j'ai trouvé le milieu de terrain montpelliérain extrêmement séduisant. Estrada et sa patte gauche, Belhanda qui jusqu'à son expulsion était très dangereux, et surtout ce Saihi qui est pour moi la révélation de ce début de saison. Mais les Héraultais, Giroud en tête, sont tombés sur un Lloris qui, en ce moment, marche sur l'eau. Grâce à quelques arrêts de grande classe, le gardien des Bleus a fait la différence presque à lui tout seul. "




    http://fr.sports.yahoo.com/fo/pierrotlefoot/article/1576468/