La situation en Tunisie

  • Tunisie: «L'élite du parti Ennahda, plus éclairée, a du mal à contrôler la base populaire et les ailes plus radicales. Cela peut poser problème.»


    INTERVIEW - Donnés vainqueurs des élections de dimanche dernier en Tunisie, les islamistes du parti Ennahda inquiètent, aussi bien les Tunisiens laïcs que les Occidentaux. Mathieu Guidère*, professeur d’islamologie à l’université Toulouse II, est spécialiste des mouvements radicaux. Il explique à «20Minutes» qui sont les islamistes d'Ennahda...


    A-t-on raison de s’inquiéter de la percée d’Ennahda en Tunisie après les élections de dimanche?




    Sur le plan politique, non, car leur projet n’est pas aussi radical que celui de l’Iran de Khomeini ou que celui des Talibans. Cependant, il est justifié de s’inquiéter de ce qu’il va advenir des libertés individuelles en Tunisie, et notamment pour les femmes. Pas forcément du fait des islamistes au gouvernement, mais plutôt à cause des ailes plus radicales du parti.


    Comment cela?




    L’élite du parti, plus éclairée, a du mal à contrôler la base populaire et les ailes plus radicales. Il peut y avoir des dérapages lorsque le leadership ne peut contrôler une base qui exige plus de rigorisme. Cela s’est déjà produit durant la décennie 80-90. Les plus radicaux d’Ennahda, des salafistes, ont fait régner un climat de peur dans la société tunisienne: ils militaient violemment pour l’application de la loi islamique, et s’en prenaient par exemple aux femmes qui ne portaient pas le voile par exemple.




    Ce passé est une des causes de l’inquiétude des Tunisiens qui ont vécu cette période, et qui voient aujourd’hui Ennahda arriver en tête du scrutin de dimanche. Et force est de constater que ce ne sont pas les leaders actuels – âgés et exilés depuis 20 ans – qui pourront contrôler les éléments plus radicaux. Cela risque de poser problème.




    S’ils sont si craints, comment se fait-il qu’ils arrivent en tête des élections de dimanche?




    Ennahda est, dans le fonctionnement, proche des Frères Musulmans égyptiens. Ils partagent la même vision, à savoir que l’islamisation de la société doit se faire par le bas, en travaillant la société en profondeur pour que la majorité instaure ensuite son point de vue. Le travail social que réalise Ennahda depuis une trentaine d’années est l’illustration pratique de ce fonctionnement. Tout ce que l’Etat ne faisait pas pour la population était pris en charge par l’islam social, par l’entraide islamique.




    Ce travail a offert à Ennahda un ancrage historique au sein de la société tunisienne, mais aussi une légitimité et une crédibilité qui se traduisent aujourd’hui dans les urnes.




    Est-il possible que la Tunisie instaure la charia sous leur impulsion?




    La Constitution tunisienne actuelle reconnaît l’identité musulmane. Elle va être modifiée, et, au vu de la majorité qui se dessine au sein de l’Assemblée, il est possible que l’Islam et la charia soient une des sources de la nouvelle législation. Cependant, je crois qu’il y aura plutôt une ouverture de la législation qu’une fermeture. Sous Ben Ali par exemple, le port du voile était interdit. Il est possible que, désormais, ce soit laissé à l’approbation personnelle de chacune.




    Il faut aussi souligner qu’Ennahda n’a pas la majorité absolue, et ne sera donc pas seule à écrire cette nouvelle Constitution. Les islamistes ne pourront pas faire ce qu’ils veulent, mais auront besoin d’une coalition pour gouverner. De plus, la période qui s’ouvre aujourd’hui est une période transitoire, une année test, qui va permettre de juger les islamistes sur leurs actes. Ils entrent dans la réalité politique.

  • Quote from loman

    je sais pas si ils peuvent eux même ce passer de la Tunisie ,tfaçon quand leurs usines delocalise pour aller en Tunisie ,vous croyais que ça leurs fait plaisir ou qu'elle leurs demande leurs avis !


    la lois du marché ,c'est plus rentable d'aller en tunisie ,alors ils y vont .


    les mains d'oeuvres dans le monde moin cher que la tunisie y on a partout mais les relations avec la tunisie que privilegieux leurs choix et la realiter eux en position de force pas nous, malheureusement c'est comme ca.


    Par exemple ils peuvent aller au maroc pas loin et plus d'avantages.


  • Pourquoi "sans condition"? Juste pr nos beaux yeux? Tu y crois vraiment?

  • Quote from Gahwa

    Comment vont-ils crééer une nouvelle Chine alors qu'ils ne peuvent aujourd'hui rien faire sans? S'il réussisse, ce sera ds combien de tps? L'Afrique sera t'elle aussi productive que la Chine? Et la Tunisie ds tout ça? Pourquoi elle? On n'est déjà et on sera plus cher qu'un chinois...


    c'est faux, à Shenzhen un ouvrier est mieux payé qu'en Tunisie, sauf pour les ingénieurs et les hauts diplômés..mais le rendement d'un ouvrier chinois est meilleur, nous devons chercher à améliorer le rendement de l'ouvrier tunisien qui est l'un des plus faibles au monde, on est très loin derrière l'Egypte pas la Chine, ce qu'on vient de vivre peut nous aider, le courant passe mieux entre le gouvernement et le peuple...




    le rendement actuel de notre main d'oeuvre se compare à l'AS et l'Algérie




    pas la peine de dépasser la Chine ça ne sera jamais possible mais de lui prendre une part, même petite...




    peut être dans 10 ou 100 ans mais ça commence aujourd'hui, ça ne va pas se faire par un coup de bâton magique!


    Quote from Gahwa

    Pourquoi "sans condition"? Juste pr nos beaux yeux? Tu y crois vraiment?


    la réponse est dans la 1ère partie du poste

  • bellahi chkoun innnajem I9oul amta le résulta définitive :baillement:

  • Quote from sphinx

    les mains d'oeuvres dans le monde moin cher que la tunisie y on a partout mais les relations avec la tunisie que privilegieux leurs choix et la realiter eux en position de force pas nous, malheureusement c'est comme ca.


    Par exemple ils peuvent aller au maroc pas loin et plus d'avantages.


    la tunisie c'est pas chere et c'est de la main d'oeuvre qualifié ,faut pas se descendre comme ça ,ils sont pas en Tunisie par hasard !

  • Quote from Freerider

    notre économie ne doit pas se baser sur le tourisme et la sous-traitance, comme c'est le cas actuellement, c'est très fragile, elle doit être plus variée..




    on doit aussi chercher à varier nos partenaires économique et favoriser ceux qui nous aident à varier notre économie




    +1 surtout avec l'industrie du textile très fragilisée et qui engendre des chomeurs chez nous


  • T'imagine free tu compare un ouvrier chinois que travaillent pratiquement 16 heures par jour et 29 jours par mois a un tunisien, et tu pense l'ouvrier tunisien va accepter ses condions?




  • Si tu fais le rapprochement entre les conditions salariales et la productivité, je pense qu'un chinois est plus rentable qu'un tunisien (donc moins cher). Améliorer la productivité du tunisien? En réduisant les "acquis sociaux"? Avec de nouvelles machines tunisiennes?

  • Quote from Freerider

    la réponse est dans la 1ère partie du poste




    La Chine nous considèrerait comme un ^client? On est rien pour eux!On leur apportera rien! Un client oui! donc avec condition!

  • Quote from loman

    la tunisie c'est pas chere et c'est de la main d'oeuvre qualifié ,faut pas se descendre comme ça ,ils sont pas en Tunisie par hasard !


    oui les européens...

  • Quote from sphinx

    T'imagine free tu compare un ouvrier chinois que travaillent pratiquement 16 heures par jour et 29 jours par mois a un tunisien, et tu pense l'ouvrier tunisien va accepter ses condions?


    je ne parle pas en nombre d'heure mais en production par heure




    la condition de l'ouvrier Tunisien actuellement est la même qu'en Chine, c'est une sorte d'esclave, et c'est ce que l'occident veut qu'il soit...




    en améliorant le rendement et la qualité on peut devenir concurrentiel avec nos autres atouts comme la proximité et améliorant notre infrastructure industrielle ce qui va nous permettre de baisser les couts de production...




    ne pensez pas que juste le prix de l'heure du Travail compte pour baisser le cout, si non le Bangladesh aurait bouffé la Chine et l'Inde depuis des décennies...un bengalis touche 5 fois moins qu'un chinois...un indien 2 fois moins...et pourtant la Chine ne leur laisse rien..y a d'autres choses que le salaire...




    ce que Ben Ali n'a pas compris, il a fait baissé le salaire (en empêchant qu'il augmente) et a ôté tous les droits de l'ouvrier sans arriver à baisser le coût de production qui est resté très élevé, 3 fois plus qu'en Egypte

  • Quote from Aigle de Carthage

    +1 surtout avec l'industrie du textile très fragilisée et qui engendre des chomeurs chez nous


    on es tous d'accord mais quoi propsé surtout si on veut plus des européens?

  • Quote from sphinx

    Oui biensure mais touche a leurs pas cher et tu verra les consequences!


    oui ils vont nous mettre des battons dans les roues ,faudras y aller doucement , mais trouver des solutions pour pouvoir enfin parler d'égale a égale !




  • COMMENT????

  • Il faut comprendre une chose l'economie tunisienne n'est pas un probleme mais la corruption que la handicapé.Deja eradique cette corruption c'est une pas vers l'avant.


    Par contre le tourisme y'a pleins des choses a faire deja viser des touristes d'autre continent les chinois, les japonais, americains...., et apres autre chose choix de clientel viser les touriste riche ou les touristes de masse.


    C'est comme ca faut regarder les choses.

  • Quote from Gahwa

    on es tous d'accord mais quoi propsé surtout si on veut plus des européens?




    non on a besoin d'eux mais je pense il faudrait etre un peu plus indépendant de la France qui cherche à nous imposer son modèle de société et comme a dit Free un peu plus diversifier notre économie pourquoi pas en encourageant notre élite à rester au pays pour y investir

  • Quote from sphinx

    Il faut comprendre une chose l'economie tunisienne n'est pas un probleme mais la corruption que la handicapé.Deja eradique cette corruption c'est une pas vers l'avant.


    Par contre le tourisme y'a pleins des choses a faire deja viser des touristes d'autre continent les chinois, les japonais, americains...., et apres autre chose choix de clientel viser les touriste riche ou les touristes de masse.


    C'est comme ca faut regarder les choses.




    Ils ont surement pas du y penser avant...

  • Quote from sphinx

    Il faut comprendre une chose l'economie tunisienne n'est pas un probleme mais la corruption que la handicapé.Deja eradique cette corruption c'est une pas vers l'avant.


    Par contre le tourisme y'a pleins des choses a faire deja viser des touristes d'autre continent les chinois, les japonais, americains...., et apres autre chose choix de clientel viser les touriste riche ou les touristes de masse.


    C'est comme ca faut regarder les choses.


    entierement d'accord ,d'ailleur il me semble que c'est aussi dans le programme de nahda !

Participate now!

Don’t have an account yet? Register yourself now and be a part of our community!