[Volley Ball] CAN Tunisie 2015: ?? Tunisie deuxième

  • Pour le match Algerie - Maroc

    Lors des JM j'ai fait une remarque concernant le libero algerien, aujourd'hui c'est la meme chose, ce joueur esttres nul pour jouer en EN. l'algerie tres poussive et marquait ses points en forçant, le Maroc une equipe qui essaye de jouer juste

  • Egypte Cameroun

    je suis plus deçu par le jeu camerounais qu'impressionné par le jeu egyptien, je m'attendais a un autre match
    l'egypte un peu inquitée lors du 3eme set mais pour le reste c'etait facile
    comme d'habitude le passeur abdalah donne des caviars. Salah et fethi n'ont qu'a frapper, ils ont un 3eme frappeur aussi
    l'egypte a changé de libero.
    peut etre leur point faible le contre

    l'année derniere apres la finale de coupe de tunisie j'ai fait la remarque concernant mahdi bechikh le passeur de l'EST qui n'aidait aps son equipe et surtout l'egyptien fethi, aujourd'hui fethi a fait un enorme match et c'etait grace a son passeur.

  • Merci khouya azerty c'est très gentil de ta part, superbe photo encore, merci beaucoup! Tu es de partout :P

    Par contre les organisateurs auraient pu enlever la bâche "trophée des champions" :D

  • La Tunisie n'a pas cherché a trop forcer, demain un match important
    l'egypte n'a pas eu un match difficile comme prevu alors demain debut et fin du championnat
    tunisie et egypte joueront demain la finale du championnat apres 2 seances d'entrainement d'aujourd'hui

  • Fethi Mkaouer (Tunisie)


    « Le match face à l’Egypte ne sera pas décisif »


    Comme prévu, on s’est imposé face à la Libye. Maintenant, on aura à croiser le fer avec l’Egypte. Un match important, mais il ne faut pas le considérer comme un rendez-vous décisif. Il ne faut pas oublier le Cameroun qui reste un adversaire redoutable. Les Camerounais ont mal débuté et j’estime qu’il s’agit là d’un accident de parcours. Ils ne seront pas faciles à battre lors de la dernière journée et après quatre matches, ils seront en meilleure sur tous les plans. Quoi qu’il en soit, et pour revenir au match de cette deuxième journée face à l’Egypte, nous sommes prêts…

  • Antonio Giaccobe (Ent de la sélection égyptienne) :
    « J’ai gardé en souvenir chez moi le maillot de Hfaïedh »

    L’ex entraîneur national, l’Italien Antonio Giacobbe est à Sousse. Il est à la tête de l’équipe nationale égyptienne. Nous lui avons demandé son avis sur cette 19<sup>ème</sup> édition du championnat d’Afrique des Nations. Il nous en parle avec beaucoup de spontanéité et de plaisir. Il est vrai que lors de son passage à la tête de l’équipe de Tunisie, il a connu de beaux moments… mais également quelques déboires. Entretien :

    Lors de ce championnat, vous serez de l’autre côté de labarrière. Vous retrouverez des joueurs comme Hfaïedh et Sellami que vousconnaissez parfaitement. Qu’en pensez-vous ?
    Je ne connais pas que ces deux joueurs. J’en connais d’autres. Karamosli a commencé avec moi en Pologne. Garci a débuté avec moi au Japon et il a été élu meilleur joueur du match contre le pays organisateur. Anouar Taouerghi a toujours été avec moi…
    Quels jugements porteriez-vous sur cette équipe de Tunisie ?
    Je suis l’entraîneur de l’équipe égyptienne et je ne peux me permettre de donner un jugement sur l’équipe tunisienne
    Soit ! Alors que pourriez-vous nous dire à propos del’Egypte ?
    Notre situation actuelle n’est pas facile. La préparation n’a pas été comme on le voulait, mais nous sommes déjà à Sousse pour disputer le championnat d’Afrique et nous n’avons plus le temps de nous plaindre de quoique ce soit. Place à la compétition. ! Ceci étant, je peux affirmer que notre degré de forme est bon…
    Peut-on parler d’un avantage psychologique pour l’Egypte qui a remporté les dernières éditions de ce championnat ?
    Je ne suis pas d’accord puisque lors des dernières confrontations entre Egyptiens et Tunisiens, tant au niveau des clubs qu’à celui de l’équipe nationale, sont revenues aux Tunisiens. Depuis deux ans, nous n’avons pas enregistré une victoire égyptienne et par conséquent, on peut dire que l’avantage psychologique est favorable à la Tunisie.
    Un championnat d’Afrique avec seulement six équipes.Peut-on dire que le volley-ball en Afrique est en danger ?
    Les favoris sont là. Pour le reste, il faut plus de temps pour en débattre.
    Quels souvenirs gardez-vous de la Tunisie ?
    Beaucoup de souvenirs ! Après plusieurs annéesd’absence, les gens me reconnaissent encore. J’ai eu à le vérifier au port ElKantaoui. Ce sont indéniablement de beaux souvenirs.
    Parmi les joueurs tunisiens, il y aura un certain Noureddine Hfaïedh que vous connaissez plus que les autres. On se rappelle que vous aimiez particulièrement ce joueur qui a quarante ans est toujours là…
    C’est un professionnel au vrai sens du terme et je suis content de l’avoir eu sous ma coupe. C’est un joueur qui a laissé beaucoup de souvenirs et je m’en rappellerai toute ma vie. Et puis chez moi, j’ai son maillot…

    Propos recueillis par
    Mourad AYARI