Mouvement Ultra dans le monde Arabe et en Afrique

Les messages antérieurs au 01 juillet 2017 ont été déplacés dans le forum archive disponible dans le menu en haut de la page.
  • Division 2 - AS Aïn-M’lila vs Mascara: un tifo hostile au roi Salmane provoque la colère des Saoudiens.






    L’AS Aïn-M’lila, le leader surprise de la Ligue deux algérienne pour sa première saison dans cette division, après plusieurs années passées dans les divisions inférieures, risque d’être privé de son stade et de ses supporters lors de la phase retour.


    Les supporters locaux ont déployé un tifo montrant une tête constituée des visages de Donald Trump et du roi Salman. Les Saoudiens ont rapidement réagi et menacé.


    Pour montrer leur indignation contre la récente décision du président américain Donald Trump de reconnaitre Jérusalem comme capitale de l’état sioniste avec la bénédiction de son allié, le roi d’Arabie Saoudite, les fans de l’ASAM ont confectionné un tifo qui a provoqué un tollé général dans le royaume wahhabite.


    La raison ? La banderole en question montrait un portrait représentant la moitié du visage du roi saoudien Salmane Ibn Abdelaziz et la moitié de celui du sulfureux président américain avec comme arrière plan la mosquée dal Aqsa.


    La banderole portait une légende en anglais fort révélatrice : « two faces of the same coin » (deux faces de la même pièce).


    Des informations émanant de la LFP laissent entendre que cette instance a ordonné la fermeture du stade Demane-Debih d’Ain-M’lila, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Ce n’est pas tout, puisque la LFP a décidé également d’ouvrir une enquête sur l’incident « diplomatique » qui s’est produit vendredi passé lors de la dernière journée de la phase aller.


    Un tifo anti-Trump sous enquête de la FIFA.


    LA FIFA a lancé une enquête concernant un tifo déployé en Algérie vendredi. Le groupe Rossoneri d’Aïn M’lila s’est fait remarquer contre Mascara par un voile comparant le Roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud d’Arabie Saoudite au président américain Donald Trump (voir ci-contre).


    “Les deux faces d’une même pièce”, pouvait-on lire en légende ce tifo. Il s’agissait là d’un moyen pour les supporters algériens de manifester leur désaccord suite à la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem en tant que capitale d’Israël.


    De quoi déclencher un véritable incident diplomatique puisque l’ambassadeur d’Arabie Saoudite en Algérie, Sami Ibn Abdel Salah a promis de faire toute la lumière sur cette affaire. Les autorités locales, suite à la colère de Riyad, ont d’ailleurs elles aussi ouvert une enquête.


    Pour rappel, la FIFA interdit les messages à caractère politique au sein des stades de football.


    http://www.lagrinta.fr/un-tifo-anti-trump-sous-enquete-de-la-fifa&7245/

  • les Ultras Askarys des Far et Winners du Wac ont fait une action commune avant et pendant le match :thumbup:


    28378910.jpg



    En Français: Les Ultras en championnat: un fardeau... Dans le dossier de candidature à la Coupe du monde: un atout?



    28379310.jpg

  • La langue arabe est massacrée ?