[Handball] Saison 2015/2016 : EST champion

  • Handball : Pas d’images mais une forte désillusion
    L’absence d’images ne peut pas masquer la déception. La contre-performance du foot ne peut pas cacher l’échec des handballeurs.
    Ce dimanche, une trentaine de minutes après la fin du derby, nous apprenions que notre équipe de handball a été défaite par Al Ahly.
    N’ayant pas vu les matchs, nous ne pouvons pointer du doigt des éventuelles défaillances individuelles ou des erreurs tactiques. Ce qui est remarquable sans recourir aux images, ce sont les mauvaises conditions qui ont précédé la participation à la compétition africaine.
    Rappel des faits : Les coulisses de vestiaires ont été fuitées à la presse, une défaite face à Sakiet Ezzit et enfin une mise à l’écart d’un joueur majeur (Kamel Alouini).
    Cette dernière décision est intervenue suite à un échange houleux entre le joueur et le président du club dans une démarche qualifiée de «chantage » par certains proches du club. Si la sanction est justifiée et logique pour faire régner la discipline, elle n’a pas été accompagnée d’une compensation au niveau de l’effectif.
    En effet, malgré la progression et l’apport du jeune Abdelli, celui-ci ne peut supporter, à lui seul, le poids physique et mental d’une compétition continentale d’une telle envergure.
    Face à des effectifs ultra fournis côté Ahly et Zamalek, l’Espérance savait que sans renforts de qualité, elle partait au Burkina Faso en position d’outsider. Une compétition d’une semaine se gagne avec de grands joueurs mais surtout avec un banc de qualité.
    Le staff avait sollicité un nouveau prêt du gardien algérien Slahdji qui était motivé pour rejoindre l’Espérance mais son club s’y était opposé. Slim Zehani a donc constitué la solution de rechange à ce poste. Mais pour le reste, nada ! La blessure de Mahmoudi pendant la compétition a été de trop. La fragilité physique de nos joueurs cadres (Hammed, Mahmoudi et Maggaiez) est connue mais cela n’a pas été anticipé pour cette compétition.
    A Ouagadougou, l’Espérance a perdu le Championnat d’Afrique, la chance de disputer la Super Coupe ainsi que la possibilité de repartir au Qatar disputer un nouveau Super Globe.
    Nous avons donc perdu gros !
    La rédaction d’Esperance-de-Tunis.net