TF - Coin Des Nabbaras [2018-2019]

  • Moi j'ai vu que c'était au niveau de Sfax

    Oui tu as raison c’est à Sax je confirme ?, c’était une erreur de la page qui avait publié l’info .

    https://www.tunisienumerique.c…onalites-des-16-rescapes/

    Cet histoire date un peu mais elle fait froid dans le dos !

    Vous parlez de l'état désastreux de Tunisair, mais bizarrement, personne ne met en cause Ennahdha dans cette affaire. Qui, je rappelle, après la révolution, (après avoir pris le pouvoir en se faisant passer pour de bons musulmans qui ont peur de Dieu et qui ne seront donc pas avides de pouvoir et d'argent) a recruté massivement du personnel au sein de Tunisair, qui avait pourtant déjà assez d'employés. Et où en sommes nous aujourd'hui ? Le coût du personnel est bien trop elevé et la compagnie est au fond du trou.


    Pour créer des emplois fictifs à ses petits protégés, quoi de mieux que la compagnie nationale ? Il en faut pour tout le monde, faut faire croquer les amis, ben ali est parti.

    Maintenant qu'ils se sont assez remplis les poches, on cherche à licencier pour limiter un peu la casse. :pouce:

    La Troïka est passer par la , les copain d’abord ! Je suis sur que Tunisair est l’arbre qui cache la forêt , je suis curieux de savoir dans combien d’entreprises National Enadha a fourré son nez.


    Puisque ce sont des « hommes religieux » , les Tunisiens ne leur tiendront jamais rigueur .


    Les gars ont fait exploser les chiffres , un recrutement ultra massif , résultat une masse salariale qui a complètement explosé . Comme tu le dit ils se sont bien remplie les poches et certain ont pu bénéficier d’emploie fictifs .


    Des salaires qui représentent plus de 130% du CA , et une perte estime à plus de 165MDT(aux dernière nouvelles) mais tout va bien .


    Peut être que Tunisiair ne représente plus rien pour les Tunisiens , voilà pourquoi les Tunsiiens n’en tienne pas rigueur à Enadha qui ont floué cet entreprise .


    Simple hypothèse , en tout cas pour moi cet entreprise ne représente plus rien depuis un certain temps .

  • En principe la moitié de l'effectif suffit , la norme internationale est de 100 employés par avion et en Tunisie presque 300

  • Aussi loin qu'on peut remonter Tunis air c'était pas top, peut-être sa c'est accentue avec la révolution, mais tout les secteurs de la Tunisie ont flancher depuis la révolution alors oui on peut êtes accusé ennhada pour Tunis air encore faut vraiment le prouver mais le reste la saleté, la vétusté des infrastructures hôpitaux, routes etc..... Aussi loin qu'on peut remonter de ma propre expérience en 2008 ma fille fait une chute dans les escaliers je l'emmène d'urgence à l'hôpital bab saadoun qui est un "hôpital pédiatrique" khouya c'était une vision apocalyptique et je pèse mes mots alors est ce que c'est mon côté occidental qui est habitué à voir des hopitaux propre surtout pour les enfants je peux pas dire mais c'était une catastrophe et c'était en 2008 ni ennhada ni walou


    Je pense que le tunisien c'est vue tout beau au soir de la révolution en 2011, et depuis il faut trouver un bouc émissaire les anti ennhada vont les accusée et les anti essebssi et compagnie vont les accusé et au milieu le peuple continue à subir la dégradation du pays qui se meurt à petit feu

  • Michel Houellebecq décoré de la Légion d'honneur par Emmanuel Macron


    "On peut certainement rester en vie en étant simplement animé par un sentiment de vengeance; beaucoup de gens ont vécu de cette manière. L’islam avait brisé ma vie, et l’islam était certainement quelque chose que je pouvais haïr; les jours suivants, je m’appliquai à éprouver de la haine pour les musulmans. J’y réussissais assez bien, et je recommençai à suivre les informations internationales. Chaque fois que j’apprenais qu’un terroriste palestinien, ou un enfant palestinien, ou une femme enceinte palestinienne, avait été abattu par balles dans la bande de Gaza, j’éprouvais un tressaillement d’enthousiasme à la pensée qu’il y avait un musulman de moins. Oui, on pouvait vivre de cette manière."

    Faux.

    Il n'a pas dit çà.

    Il s'agit d'un extrait de l'un de ses romans sortis en 2001 et dans lequel le personnage principal perd sa femme lors d'un attentat islamiste.

    L'extrait est celui des pensées du personnage principal.

  • Peu importe.

    Michel Houellebecq est islamophobe oui, mais dans un souci d'objectivité, il serait préférable d'être précis et d'éviter les fausses citations.

    :) 

    Houellebecq n'a pas les couilles de s'attaquer à une certaine communauté.

    Je le rejoins volontiers pour son constat de l'effondrement de la civilisation européenne mais il faut bien hiérarchiser les causalité

  • Je suis de l'avis de gomphotheriidaie, on doit pas laisser place aux fausses accusations quand on se bat contre ces ennemis de l'islam et des musulmans, c'est comme les images fakes news ou hors contexte comme j'en ai vu pour plein de conflit implicant des victimes musulmanes comme en Birmanie, ça ne fait que desservir les opprimés

  • Sinon on peut aussi remarquer la différence de traitement entre deux écrivains français, entre houllebec et Marc Édouard Bande qui lui as vraiment des c****, le seul qui as osé s'exprimer a contre courant en ce qui concerne Ben Laden sans choisir les theories complotiste a dormir debout, il as plus de courrage que toutes ces beurettes pseudo dissidentes qui s'abreuve des paroles de Soral et qui se resourcent sur RT et Sputnik. Houellebecq il est dans l'air du temps, attaquer les musulmans que ce soir dans les Bouquins ou du haut d'un avion de chasse n'est pas source de courage car tout le monde le fait.

  • Houellebecq n'a pas les couilles de s'attaquer à une certaine communauté.

    Je le rejoins volontiers pour son constat de l'effondrement de la civilisation européenne mais il faut bien hiérarchiser les causalité

    Communauté qui dirige ou fait pression sur plus de la moitié des maisons d’éditions Française , raison pour laquelle « la bien pensance » se tien à carreaux .


    Un article juger trop critique a bien des égards et c’est le pain qu’on lui retirerait de la bouche .


    Si non manque plus qu’une médaille à D.Cohn-Bendit et je crois que là on aura le quinte gagnant dans l’orde .


    D’ailleurs à ce propos , son interpellation dans le métro Parisien par le fameux Youtubeur GJ Isadora Duncan au sujet de ses anciennes déclarations TV et ses possibles agissements présumé sont un réel moment de journalisme .


    Le gars coule des jours heureux , alors qu’il a certainement commis l'un des crimes les plus abominable au monde passible de plus de 10 ans de prison en France .


    A ce sujet la liste est longue , J.Lang/C.Aleveque/Morandini/F.Miterrand/R.Polansky/T.Levy/M.Pollac et plein d’autre !! Sans compter tout les prêtres de l’Eglise Catholique et un peu partout dans le monde .

  • Pedocriminalité :

    Jack Lang

    Cohn Bendit

    Tous très marqué communautairement mais jamais inquiété par la justice.

    La liste est longue

    As tu déjà entendu parler de l'affaire du Coral ?

    Je me rappelle de la scène de Kalifa qui lève le bras de Macron, on aurait dit Gomorra

  • Je sais que c’est une affaire mettant en lien Jack Lang , c’est une ancienne école Française qui a dévier de son but initial non ? Un genre d’affaire « Dutroux » mais à la Française ....

  • Je suis de l'avis de gomphotheriidaie, on doit pas laisser place aux fausses accusations quand on se bat contre ces ennemis de l'islam et des musulmans, c'est comme les images fakes news ou hors contexte comme j'en ai vu pour plein de conflit implicant des victimes musulmanes comme en Birmanie, ça ne fait que desservir les opprimés

    La citation existe belle et bien.

    Houellebecq joue sur ambiguïté entre l'auteur, le narrateur et le personnage. Grâce ça, il ne sera jamais tenu responsable des propos de son personnage.


    __________________________


    Mais commençons d'abord par l'intrigue hyperréaliste de cette fiction sans limites où Jospin se nomme Jospin, Chirac se nomme Chirac et Jacques Maillot idem, mais où il ne faut surtout pas confondre Michel, le héros-narrateur, avec Michel Houellebecq, le poète confidentiel devenu romancier à succès et coqueluche des médias. Une telle confusion, semble-t-il, serait une grave atteinte aux lois de la fiction et aux exigences de la critique littéraire bien française, comme le rappelle avec une bonne dose d'humour forcé Jérôme Garcin dans le Nouvel Observateur daté du 23 août: «Le héros et narrateur se prénomme Michel et il a la quarantaine. (C'est donc l'auteur, s'écrieront ses contempteurs avec la stupide jubilation des gagnants de "Qui veut gagner des millions?").»

    https://www.liberation.fr/trib…e-chic-et-tendance_375840


    Dans un entretien avec Frédéric Martel (*), Michel Houellebecq affirme quant à lui que, bien que ce soit difficile à croire, à l'heure actuelle, il ne sait plus très bien ce qui, dans ses romans, relève de l'autobiographie. Il ajoute par ailleurs être très conscient que cela n'a aucune importance.

    (*) «C'est ainsi que je fabrique mes livres», entretien de Michel Houellebecq avec Frédéric Martel, Nouvelle Revue Française, Paris, Gallimard, n° 548, janvier 1999.

    https://dieudosphere.com/actua…-soir-ou-tout-a-derape-82