[CAN 2019] : L'Oeil de Radhi Jaidi

  • Il faut éviter de parler d'équivalence. L'UEFA Pro nécessite une formation d'un an de 240h avec des examens (élaborée par les plus grands entraineurs du monde) alors que la CAF Pro nécessite une expérience de certaines années et juste des entretiens. C'est tout comme la CAF A ou B qui n'est autre qu'un stage....comparée à l'UEFA A ou B.

  • Radhi Jaidi ne souligne à aucun moment l'inexistence de jeu dans notre football. Et ca c'est grave. Il dit qu'on a bien débuté le match avec une bonne densité et un bon tempo. Je me demande si on a vu le même match parcque dès le coup d'envoi on a subi un pressing très élevé et très constant du Sénégal. On s'est reveillé seulement en 2ème mi-temps et surtout corrigez moi si je me trompe. Saivet nous a posé bien plus de problème que Sadio Mané à mon sens..mais bon.. Il dit que le Sénégal avait peur, je pense pas. A mon avis c'est plutot le contraire, c'est nous qui avons eut peur et ce, sur tous les matchs. On joue toujours en bloc bas et on recul de facon quasi permanente.

    Je suis deçu de son analyse même si il y a des éléments juste. Il parle de Keshrida comme d'un futur candidat à ce poste...mais punaise ca me fout les boules. Keshrida a été la marionnettes des équipes adverses lol, il s'est mangé un nombre incalculable de petits ponts, de sombrero..c'est irréel de voir un avenir en ce joueur !

    Il dit qu'on a bien démarré et après le Sénégal nous a pressé haut en 1ere mi-temps.

    Je partage son avis sur la peur du Sénégal, sinon comment expliquer tous ces ratages incalculables de ces Sénégalais en première mi-temps surtout si ce n'est la pression et la peur. C'est ce qui nous a gardé en match pour venir faire une deuxième mi-temps de bonne facture.

  • Il ose pas dire que l'équipe n'a pas d'âme. Tous le monde l'a vu sauf lui.

    Ce qui n'apparait pas dans la retranscription parce que c'était de la discussion avant "interview", il dit qu'il n'avait pas une forte attente de cette équipe ce qui fait qu'il n'était pas très déçu contrairement au public qui avait (à tort selon lui) une grande attente de cette équipe en construction et donc une déception très forte. C'est une équipe en construction pour lui donc sans forcément encore de fond de jeu d'automatisme etc....

  • J'ai bien aimé l'analyse de Jaidi, merci pour cet interview qui apporte un contenu vraiment intéressant et constructif.


    Je suis d'accord avec pas mal de point relevé et notamment le fait qu'il faut encore plus de professionnalisme dans l'ensemble de nos branches pour avancer.


    Mais il y a 2 points qu'il n'a pas trop analysé selon moi :

    - La déchéance de notre bloc offensif et la difficulté qu'ont nos joueurs devant à trouver leur place dans le système offensif.

    - Le manque de leader dans l'équipe ou plus exactement des leaders en perte de légitimité

    Offensivement :

    Khazri, Msakni ou Sliti par exemple ne sont pas du tout dans leur schéma préférentiel, ils manquent de soutien, de joueurs en phases offensives pour combiner. En clair, ils serait bien mieux avec une equipe tunisie mode kroll qu'avec notre bloc defensif. quelque part si on continue dans ce schéma, il faudra envisager d'autres joueurs que msakni ou sliti dans le onze titulaire, des joueurs qui correspondraient plus a ce type de schéma,

  • Pour le Leadership :


    Msakni est considéré comme la star de l'équipe et donc leader. ca a du sens vu son passé en equipe nationale, mais le probleme, c'est que msakni n'y est pas physiquement et ca doit fragilisé son statut, le msakni actuel ne devrait meme pas être titulaire


    Sassi se positionne comme tel mais la encore le fait de ne pas jouer beaucoup et son niveau physique fragilise forcément sa position. pareil que msakni, Sassi ne devrait pas etre titulaire.


    Il y a enfin khazri, qui lui aussi de par son passé en sélection et son statut de joueur reconnu de l'equipe tunisienne, a ce statut mais pas complètement, on ne sait pas encore son statut réel dans l'équipe et son apport dans le vestiaire.



    Pourtant c'est la defense et le bloc milieu defénsif qui portaient l'equipe et nous a permis d'aller en demi, la ou le secteur offensif a été défaillant. C'est plus vers ses secteurs qu'il faudrait voir les leaders de l'équipe actuellement


    Meriah, Bronn, Skhiri il faudrait p-e leur donner plus de leadership

  • Je ne critique pas Maaloul, pour le reste, c'est ton avis.


    Dire que Maaloul a une licence UEFA est faux.


    Je t'ai juste rappelé que c'était une licence "CAF".

    Ok mais maaloul est africain donc il est subordonnée à la caf et pas à l'uefa...

    Néanmoins, son diplôme est équivalent à une licence Uefa.

    Si maaloul était par exemple français, qu'il avait joué dans un club français, entrainé en france...etc...il aurait bien cette licence européenne de l'uefa.

  • Il faut éviter de parler d'équivalence. L'UEFA Pro nécessite une formation d'un an de 240h avec des examens (élaborée par les plus grands entraineurs du monde) alors que la CAF Pro nécessite une expérience de certaines années et juste des entretiens. C'est tout comme la CAF A ou B qui n'est autre qu'un stage....comparée à l'UEFA A ou B.

    Les africains n'ont pas cette opportunité puisqu'ils sont africains et pas européens.

    Par contre la licence pro de maaloul c'est bien plus que quelques années d'exercices et des entretiens...renseigne toi bien...

  • Les africains n'ont pas cette opportunité puisqu'ils sont africains et pas européens.

    Par contre la licence pro de maaloul c'est bien plus que quelques années d'exercices et des entretiens...renseigne toi bien...

    Tu mélanges trop. Les diplômes sont ouverts à tous, un africain peut bien avoir une UEFA Pro / A / B et un européen peut bien avoir une CAF A ou B


    Maaloul a la licence CAF A puis a reçu suite juste à des entretiens (une sorte de cadeau pour le début de cette licence) la CAF Pro.

  • Ok mais maaloul est africain donc il est subordonnée à la caf et pas à l'uefa...

    Néanmoins, son diplôme est équivalent à une licence Uefa.

    Si maaloul était par exemple français, qu'il avait joué dans un club français, entrainé en france...etc...il aurait bien cette licence européenne de l'uefa.

    Faux. Aucune équivalence possible entre ces deux diplômes. Tu es en train de comparer un diplôme du MIT et un de l'ENIG de Gabès en disant ce sont deux diplômes d'ingénieur équivalents. C'est une ineptie.

  • Ok mais maaloul est africain donc il est subordonnée à la caf et pas à l'uefa...

    Néanmoins, son diplôme est équivalent à une licence Uefa.

    Si maaloul était par exemple français, qu'il avait joué dans un club français, entrainé en france...etc...il aurait bien cette licence européenne de l'uefa.


    Radhi Jaidi est africain et libre de passer sa formation où il veut.


    Il a fait ces formations en Ecosse, et a bien une UEFA B et une UEFA A.

  • Faux. Aucune équivalence possible entre ces deux diplômes. Tu es en train de comparer un diplôme du MIT et un de l'ENIG de Gabès en disant ce sont deux diplômes d'ingénieur équivalents. C'est une ineptie.

    Radhi Jaidi est africain et libre de passer sa formation où il veut.


    Il a fait ces formations en Ecosse, et a bien une UEFA B et une UEFA A.

    Renseignez vous bien !

  • Il dit qu'on a bien démarré et après le Sénégal nous a pressé haut en 1ere mi-temps.

    Je partage son avis sur la peur du Sénégal, sinon comment expliquer tous ces ratages incalculables de ces Sénégalais en première mi-temps surtout si ce n'est la pression et la peur. C'est ce qui nous a gardé en match pour venir faire une deuxième mi-temps de bonne facture.

    euhh il a bien été dit que le Sénegal n'avait pas en main un match référence avant cette demi finale. Donc le Sénegal, malgré son effectif de "stars", c'est decevant (argument n°1), mais ca n'est pas pour autant qu'ils ont eut peur de nous, d'ailleurs y'a contradiction, si ils nous ont pressé haut en 1ère mi-temps, comment veux tu qu'ils aient peur par la suite...

    Mon analyse à moi, c'est que cette équipe de Tunisie, a tenté de jouer haut en 2ème mi temps, et quand elle le fait, elle développe un très beau football, c'est ca qui a mis en difficulté le Sénegal. Avec un bon finisseur, nous aurions même pu corriger le Sénégal.

  • Tu mélanges trop. Les diplômes sont ouverts à tous, un africain peut bien avoir une UEFA Pro / A / B et un européen peut bien avoir une CAF A ou B


    Maaloul a la licence CAF A puis a reçu suite juste à des entretiens (une sorte de cadeau pour le début de cette licence) la CAF Pro.

    Adel Sellimi a une licence UEFA pro non? Je me rappelle qu'il a passer des stages au FC Nantes avant de devenir entraîneur.