TF - L'Actualité Tunisienne [2019]

Les messages antérieurs au 01 juillet 2017 ont été déplacés dans le forum archive disponible dans le menu en haut de la page.
  • La plupart des empires s'appuyaient sur le clergé religieux pas seulement le califat Arabe, il faut toujours une idéologie pour contrôler les masses

    oui je sais mais y'a une nuance, en europe, il y'avait une separation entre le pouvoir religieux, symbolisé par le clergé, et la papauté, tandis que le pouvoir politique était exclusif au roi. D'ailleurs les chrétiens tiennent a cette separation

  • Politique.

    Rached Ghannouchi, la victoire d’un dinosaure tunisien

    Publié le 16/11/2019 - 09:43

    Rached Ghannouchi, élu nouveau président de l’Assemblée nationale tunisienne, le 13 novembre 2019.   PHOTO / FETHI BELAID / AFP

    Rached Ghannouchi, élu nouveau président de l’Assemblée nationale tunisienne, le 13 novembre 2019.

    PHOTO / FETHI BELAID / AFP

    Le vieil islamiste est parvenu à se faire élire à la tête de l’Assemblée nationale tunisienne. Longtemps opposant, cet homme rompu aux manœuvres politiques devient un des personnages les plus puissants du pays, estime le quotidien burkinabé Aujourd’hui au Faso.

    C’est le retour sur le devant de la scène d’un dinosaure du marigot politique tunisien avec l’élection, mercredi 13 novembre, de Rached Ghannouchi à la tête du Parlement, par 123 voix sur 217. Il a largement dominé ses concurrents, notamment Ghazi Chaouachi (43 voix), Marwen Falfel (18 voix) et Abir Moussi (21 voix).

    Fondateur [du parti islamiste] Ennahda, il en est le maître incontesté depuis 1991. Et même si le “cheikh”, comme l’appellent ses partisans, n’a jamais été au cœur du pouvoir, rien ne se fait en Tunisie sans son quitus. Il est à lui seul un pouvoir, en raison de la puissance et du maillage d’Ennahda, et de sa proximité avec les Frères musulmans [auprès desquels il a été formé durant sa jeunesse]. Des Frères musulmans dont il aura réussi à brider l’influence au sein de son mouvement en y imposant une sorte de modération, expurgeant la prédication et la radicalité.

  • oui je sais mais y'a une nuance, en europe, il y'avait une separation entre le pouvoir religieux, symbolisé par le clergé, et la papauté, tandis que le pouvoir politique était exclusif au roi. D'ailleurs les chrétiens tiennent a cette separation

    Ah non en Europe le pouvoir de l'église était très fort il y'a les campagnes dd'inquisition contre les derniers paganistes et qui étaient taxés de satanistes étaient l'initiative des papes Romains , les Croisades contre l'orient étaient aussi a leur appel pour libérer Jérusalem des musulmans , les papes Romains étaient craignes par les rois d'Europe , la première rupture était avec le protestantisme en Angleterre pour se libérer du pouvoir du Vatican puis surtout la révolution Française .

  • :(allah yarmou terrible j'espère que la justice sera intraitable avec ces tueurs et certains serveurs en tunisiens se prennent pas pour de la merde ces cons



    Tunisie – VIDEO : Adem mort éjecté par des agents de sécurité dans la cage d’ascenseur d’un hôtel

    ParLM | 17 Novembre 2019 à 20:47

    adem.jpg

    Partagez2K
    Tweetez
    +1
    Partagez
    2KPARTAGES

    Le jeune Adem Boulifa, était un apprécié de tout monde, pour sa bonne éducation et sa gentillesse. Il était âgé de 23 ans et était parti fêter son anniversaire, en compagnie de son père et de ses amis, dans un Restaurant-Bar de la Capitale. Mal lui en prit, puisque le destin a mis sur son chemin un serveur, un peu trop spécial. Ce dernier a eu un premier accrochage avec Adem. Puis les choses se sont calmées suite à l’intervention du gérant du local qui a affecté à la table de la victime, un autre serveur.

    Le premier serveur qui ne voulait pas que çà se termine ainsi, revint à la charge, accompagné de ses collègues et des agents de sécurité du restaurant, qui s’en sont pris au jeune homme et l’ont extirpé dehors, en le molestant. Son père et ses amis ont, eux aussi, été renvoyés du restaurant. En ne trouvant pas son fils dehors, le père a demandé de ses nouvelles et les agents de sécurité lui ont répondu qu’il était à l’intérieur et qu’on essayait d’accommoder les choses et de le calmer.

    Insistant pour rentrer , le père a été informé que son fils a été transféré à l’hôpital. Courant l’y rejoindre, le pauvre homme a eu la confirmation du décès de son fils, qui était commotionné de partout et portait des traces de violence.

    L’enquête révéla, par la suite qu’en bousculant le jeune homme, les gorilles du restaurant l’ont poussé contre une surface en contre-plaqué qui cachait une cage d’escalier en réparation. Le jeune homme tomba ainsi dans le vide et se tua sur le coup.

  • Suite de l'affaire



    Mort de Adem Boulifa : Sept arrestations (Vidéos)

    18 Novembre 2019 10:35Partager sur

    Maître Bilel Tazni, l'avocat des suspects arrêtés dans l'affaire de l'assassinat de Adem Boulifa, sept personnes ont été arrêtées, le gérant et 6 agents de sécurité.

    L'avocat a déclaré que dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 novembre, Adem Boulifa est décédé dans le bar restaurant le Madison, suite à un différend qui a éclaté avec des employés du restaurant. La police judiciaire d'El Menzah et le Parquet du Tribunal de première instance de Tunis ont pris en charge l'affaire.

    Selon la version de l'avocat, la dispute entre Adem et les agents de sécurité a conduit à la chute de la victime dans la cage de l' ascenseur hors service qui était cachée par du contre plaqué.

    Pour les besoins de l'enquête en cours, le procureur de la République a réquisitionné les caméras de surveillance afin de connaître les circonstances exactes de l'incident et déterminer les responsabilités de chacun. Il a également déclaré que l'autopsie révèlera la cause de la mort: due à la violence ou la chute dans la cage d' ascenseur.

  • https://www.google.fr/amp/s/ww…ur-ouvre-une-enquete/amp/


    Suite à la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, ayant trait à une conversation entre un agent de sécurité qui a demandé de l’argent à un citoyen à bord d’une moto, le ministère de l’Intérieur a annoncé dimanche le lancement d’une enquête administrative.


    C’est TounsiBiker un Youtubeur très connu par les amoureux du 2 roue. Cheh j’espère pere que la justice ne laissera plus ce genre d’agissement et le punira sévèrement. Juste pour l’exemple.


    C’est LE problème numéro 1 chez nous.

  • le problème avec la douane et la police en Tunisie c'est que ses agents croient sincèrement que c'est leur plein droit de faire ça vue que leurs salaires sont très bas

    ils seront choqués si on va les punir

  • le problème avec la douane et la police en Tunisie c'est que ses agents croient sincèrement que c'est leur plein droit de faire ça vue que leurs salaires sont très bas

    ils seront choqués si on va les punir

    Il faut faire comme moi en 2016 ,ils sont venus demander de l'argent pour que je passe plus vite en plus de sa ils sont devenus gourmand c'est plus le billet de 20 euros c'est 50 euros ^^,j'ai rien lâché je l'es envoyé balader bessah j'ai souffert je suis sorti permis les derniers heureusement que j'étais pas en famille