TF - L'Actualité Tunisienne [2019]

  • Quand même pas mal de clichés dans ce que je lis, le vendeur de drogue qui dort sur un superposé avec ses 98 frères et sœurs mais qui roule en Ferrari, franchement les gars...

  • Je ne sais pas si vous avez la même impression, mais ces derniers jours, à travers ce qu’on peut lire, tout à l’air de s'améliorer un peu...

    Stabilisation du chômage, reprise du dinar, augmentation des réserves en devises, amélioration dans le bâtiment, l’exportation de fruits, excellents chiffres du tourisme etc etc...

    Je ne pense pas que ces chiffres soient faux ou truqués, mais il me semble qu’on nous sert en priorité les bons chiffres... le verre a moitié plein en quelque sorte...


    Serait-ce une sorte de manipulation électoraliste ? Je n’affirme rien.. je pose la question et attend vos avis éclairés :)

  • Je ne sais pas si vous avez la même impression, mais ces derniers jours, à travers ce qu’on peut lire, tout à l’air de s'améliorer un peu...

    Stabilisation du chômage, reprise du dinar, augmentation des réserves en devises, amélioration dans le bâtiment, l’exportation de fruits, excellents chiffres du tourisme etc etc...

    Je ne pense pas que ces chiffres soient faux ou truqués, mais il me semble qu’on nous sert en priorité les bons chiffres... le verre a moitié plein en quelque sorte...


    Serait-ce une sorte de manipulation électoraliste ? Je n’affirme rien.. je pose la question et attend vos avis éclairés :)

    c'est une situation provisoire pré-électoral. Les réserves en devises ont atteint 5 Milliards d'euros (contre 3.5 Milliards d'euros en août 2018)

    Cette reserves a augmenté pour trois raisons:

    --période estivale avec entrée de devises par les TRE et les touristes (presque 1.1 Milliards d'euros en 7 mois (dont 650 Millions venant uniquement des recettes du tourismes) contre environ 800 millions fin aout 2018)

    --reprise des exportations de phosphate (je n'ai pas les valeurs mais en hausse de 25% par rapport à la même période en 2018 selon le ministère)

    -- Emprunt de 700 millions d'euros auprès de bailleurs étranger et dernière tranche du prêt du FMI (250 millions d'euros) soit 1 milliard de cash dans les caisses


    donc l'augmentation de la réserves en devise est provisoire et à moitié artificiel vu la somme emprunté qui va service au budget de fonctionnement de l'Etat et qui va pas tarder à disparaître.


    Mais la situation économique tunisienne est "en difficulté"

    -- l'industrie manufacturière, celle qui génère un grand nombre d'emplois, est en crise, avec un -2% depuis le début de l'année (déja en baisse en 2018), l'industrie pétrochimique et chimique à perdu près de 9% et le textile presque 2%

    -- Pour le reste, à part pour le tourisme, l'agricole et agroalimentaire,le phosphate, et le financier/télécommunication, tout les autres secteurs sont en baisse.

    -- La Tunisie a une dette, en devise, a remboursé, et cette dette augmente en plus il va y avoir des échéances de gros emprunt qui vont bientôt tomber et ça ca va plomber le budget du prochain gouvernement

    -- La balance commerciale a empiré (12% de déficit en plus par rapport à juillet 2018)


    Bon faut dire aussi que Le gouvernement s'est montré malin récemment (en avril si mes souvenirs sont bon) il a emprunté 360 Millions Euros auprès des banques tunisiennes, emprunt remboursé en dinars avec un taux d'intérêt préférentiel. Et la les banques ont cru au jackpot et finalement le dinar a repris des couleurs face à l'euro ce qui fait que les banques ont perdu de l'argent dans cette transaction


    Mais il est très probable que la situation empire après les élections et que la BCT dévalue encore le dinar en relevant le taux directeur ce qui rendra les emprunts encore plus cher et réduira donc les investissements (particulier et industriel)

    C'est aussi sans compté sur une inflation qui tourne entre 6 et 8% depuis le début de l'année alors que la croissance à du mal à dépasser les 1%

    Et je ne parle même pas des revendications salariales du publique (la dernière augmentation de février a coûté 800 millions de dinars et le coût de cette augmentation se fera sentir à la rentré vu que le budget initial sera atteint et qu'il faudra puiser dans les réserves pour couvrir ce surcout.


    DOnc pour résumé, à part de le tourisme, le pays est toujours dans une grosse difficulté économique et n'est pas prêt d'en sortir. Certains spécialistes en Tunisie, tablent sur un euro entre 3.5 et 4 dinars à la fin de l'année car c'est ce que vaut le dinar actuellement et réellement

  • Je ne vois pas en quoi :

    1) c'est un problème

    2) quelque chose dont les gens doivent absolument être au courant

    le problème c'est la double allégeance.

    Dans un pays démocratique tel que la Suisse, un conseiller fédéral Ignazio Cassis a renoncé à son passeport italien afin d'exercer en Suisse.

  • Mais Safsaf la loi tunisienne ne l'interdit pas sauf pour le poste de président de la république... donc je voit pas le problème comme moeze

    On doit dans ce cas apporter des modifications à la loi. On parle ici d'un Premier Ministre et non pas d'un simple député qui siège au Parlement, c'est en tout cas mon point de vue sur la chose.

  • On doit dans ce cas apporter des modifications à la loi. On parle ici d'un Premier Ministre et non pas d'un simple député qui siège au Parlement, c'est en tout cas mon point de vue sur la chose.

    Est-ce que le fait d'avoir une deuxième nationalité le rend moins compétent ou moins tunisien ?

  • On doit dans ce cas apporter des modifications à la loi. On parle ici d'un Premier Ministre et non pas d'un simple député qui siège au Parlement, c'est en tout cas mon point de vue sur la chose.

    Je suis d'accord avec toi mais la loi est la loi... Youssef Chahed ne c'est pas mis hors la loi, la loi n'impose pas à un premier ministre d'être 100% tunisien, tout comme la loi n'interdit pas à un ministre de ne pas être musulman ce que le poste de président interdit pour les deux cas.


    Cette polémique je la trouve absurde.


    Apres avec les élections qui approchent je constate que les sites ce tire indirectement dessus par rapport à leur ligne éditoriale, entre Kapitalis, buisnessnews, réalités,...

  • On doit dans ce cas apporter des modifications à la loi. On parle ici d'un Premier Ministre et non pas d'un simple député qui siège au Parlement, c'est en tout cas mon point de vue sur la chose.

    Donc la loi tunisienne ne l'interdit pas

    La plupart des tunisiens que je connais travaillant ou étudiant en France ont demandé ou comptent demander la nationalité française simplement pour "souffler" administrativement (titre de séjour) et voyager plus facilement (absence de visas pour de nombreux pays)

    Ce n'est pas forcément une "allégeance"au sens propre

    Et cerise sur le gâteau, YC a anticipé la chose en renonçant à sa nationalité depuis un moment

    Je ne suis pas un partisan mais je trouve que l'article ou le smiley <X que tu as mis sont vachement à charge pour une histoire pas si importante que ça

    Je précise que c'est également, simplement mon point de vue sur ce sujet et qu'il y a peut être des données que je ne maitrise pas.

  • Est-ce que le fait d'avoir une deuxième nationalité le rend moins compétent ou moins tunisien ?

    Je me permets de répondre à ce sujet bien que la politique ne soit pas mon dada, je pense que le problème est d'un autre ordre et qu'à certaines fonctions très hautes d'un pays, il n'est pas souhaitable d'être binational car on peut être taxé de ne pas s'impliquer exclusivement pour ce pays ou de prendre certaines décisions très importantes (en politiques étrangères par exemple ) tenant compte de sa seconde nationalité.

  • le problème c'est son manque de transparence ... la double nationalité ce n'est qu'un bout de papier ... n'oublions pas qu'hier l'annonce ne vient pas de lui mais a été trahi par le JORF (un leak)