TF - L'Actualité Tunisienne

  • A quinze jours des élections présidentielles, je ne sais pas pour qui voter.


    Juan Roman Riquelme : peux tu stp nous préparer un sondage: avez vous décidé pour qui allez vous voter? (Oui ou non). Idéalement pour le 01/09 stp, soit quinze jours avant les élections (je vais apprendre a la rentrée a mettre en place les sondages).


    Je suis convaincu qu on est plus a ne pas savoir pour qui voter que le contraire.


    Allez vous voter ? 20


    Oui (8)40%


    Non (9)45%


    Ne sait pas (3)15%



    TF - L'Actualité Tunisienne

  • Chahed été propres et précis. Les journalistes étaient prévisible il n'a eu aucun mal à répondre. La seule gaffe c'est cette l'histoire d'égalité de salaire bêtement copier des débats politiques français.

  • autant en 2014 , 2 profils sortaient du lot, c'était clair soit Bajbouj soit Marzouki autant là c'est le flou total

  • Je suis devant elhiwar Tounsi, je découvre un nouveau candidat Hatem Boulabyar, après avoir suivi YC ce soir aussi. Je vais devoir voter sans tous les connaître eux et leur programme.


    Abir n aura pas ma voix, je suis étonné par le nombre de femme qui dit allé voter Abir. Si toutes les femmes du pays votent pour elle, vous savez donc qui sera a la tête du pays, ce serait bien la première fois qu elles se mettent d'accord sur un sujet (:/8o:pouce:)

  • Je suis devant elhiwar Tounsi, je découvre un nouveau candidat Hatem Boulabyar, après avoir suivi YC ce soir aussi. Je vais devoir voter sans tous les connaître eux et leur programme.


    Abir n aura pas ma voix, je suis étonné par le nombre de femme qui dit allé voter Abir. Si toutes les femmes du pays votent pour elle, vous savez donc qui sera a la tête du pays, ce serait bien la première fois qu elles se mettent d'accord sur un sujet (:/8o:pouce:)

    Les femmes tunsiennes sont beaucoup plus intelligentes que ça !

  • coté dialogue, maitrise dee sujets, une vision claire des problemes du pays et le futur il y a mraihi qui sort du lot, mais il ira pas loin.


    Mourou deconne et parle des origines de sa mere


    Sbidi reste loin des mediats et c'est bizarre, les gens ne votent pas pour des inconnus


    Marzoui aura la giffle de sa vie, en 2014 ken metghoti bil nahdhaoui

  • en faites, quasiment aucun candidat n'a de programme ( ou du moins un programme fixe) à part Abir qui elle a pour programme de remettre en place un état policier et de mettre en prison tout les barbus

    Pour les autres j'ai l'impression qu'ils ont le même programme: "tiens untel à dit ça, ben moi aussi je vais dire ça" et c'est surtout des paroles aucune explication concrète de comment ils vont faire:

    "améliorer l'aspect social" Oui mais comment????

    "Booster l'économie" Oui mais comment?????

    "Ameliorer les soins médicaux" Oui mais comment????


    Bon d'accord le président n'est qu'un poste honorifique, mais n’empêche qu'ils ont forcement un programme qui est aussi celui de leurs parties qu'ils vont devoir défendre lors des législatives


    Ce qui me désole c'est qu'en faite les vrais problèmes ne sont pas abordés et personne n'a donné de solution


    -La sécurité: personne ne parle de l'augmentation des violences, braquages, crimes et vols. La police sert à quoi? a t'elle les moyens? à quand l'exploitation des données biométrique (tout les tunisiens possédant une CIN sont fichés (empruntes), et à ce jours pas d'utilisation de ces données pour des raisons techniques (absurde!!!))


    -L'environnement: comment résoudre le problème de la poubelle à ciel ouverte qu'est devenu la Tunisie?

    ---> comment résoudre le problème de la pollution industriel qui intoxique les tunisiens (augmentation des cancers, augmentations des maladies rénales, augmentation des malformations...)

    ---> Comment résoudre le problème de la pollution automobiles (alors qu'en Europe on est à la Norme Euro6 et l'augmentation des véhicules électrique, fi tounes nous sommes encore à la norme Euro0 (sans norme): voiture diesel sans FAP,sans Catalytique (on les enlève) certain carbure encore avec du gez (pétrole lampant), les voitures essences sans catalytique, les camions une catastrophe, les taxis j'en parle même pas (déjà vu une Peugeot 301 quasiment jdida, qui dégage une fumée noir, quand j'ai posé la question au taxiste, il m'a répondu qu'il avait enlevé/shinté quasiment toutes les pièces qui filtres et qu'il mélangé du gasoil au gez)

    Winom les contrôleurs des centres de contrôles technique automobile? il te refuse, à cause d'un "déséquilibre de freinage" une voiture importé de moins de 4ans, avec 0 défaut au Contrôle technique en France et tu repasses sans rien faire le lendemain, nickel chrome aucun problème, et d'un autre coté tu vois des poubelles roulante qui ont réussi à avoir la visite!!!


    -L'infrastructure routière: une catastrophe: à part certain les autoroutes, les grands axes de Tunis certains zone de la banlieue (Lac, Marsa, Sidi Bou, El Nasser, Les Menezel) Hamemmet et la région côtière et touristique (Sahel et Djerba)) tout le reste est une véritable catastrophe: Nids de poules, pistes au lieu de macadam, pas de lumières, pas de signalisations, inaccessible dès les premières pluies.

    LA mortalité routière est une des plus importante au monde, pas uniquement du à l'état de véhicule, mais également l'infrastructure et la conduite de nos cowboys et comment résoudre ce fléau?


    -Les transports: des bus et des trains dans un état délabré, mais le pire, jamais à l'heure, voir annulés. Le na9el el rif et louage, un véritable danger, les taxis, une véritable catastrophe: trop nombreux et bou blassa walew, les taxis jeme3i je préfère ne pas en parlé car ce sont les pires


    - Offres des soins: Aujourd’hui pour se faire soigner il faut être riche et motorisé: les meilleurs médecins sont à Tunis, les meilleurs soins sont dans les cliniques c'est un fait

    Désert médical total en Tunisie, surtout dans les spécialités les plus demandées, les soins sont hors de prix (50 à 75 dinars la consultation), les hopitaux sont une véritable catastrophes sanitaire ( malgré les efforts de quelques personnes, rien ne bouge et la situation empire)


    -l'agriculture: pas de politique agricole, les subventions réservé au gros agriculteur, le prix des terres a explosé (spéculation grâce à un avantage fiscal fournit pas le gouvernement) les terres domaniales sont réservées à une élite proche du pouvoir.

    Aucune aide pour aider les agriculteurs à exporter leur produit. quand tu vois les melon, pastèque, tomate ou piment marocain se vendre à gogo en France tu te dis et pourquoi pas nous.

    Ben en faite c'est simple, on n'a aucune politique sur les pesticides utilisés et sur les résidus restant: donc on utilise des produits phytosanitaire interdit en Europe (depuis plusieurs années) et il existe des traces importantes sur les légumes récoltés (parce que l'agriculteur en met trop).


    -l'Industrie Manufacturière: Certaines d'entres Elles sont dépassées, elle ne sont plus compétitives et pourtant les talents et les projets existes. Certaines font des excellents produits mais les difficultés à exporter sont souvent des freins (RAdes congestionné la moitié du temps, procédures douanières débiles et j'en passe)

    L'autres problèmes des ces industriels c'est le marché tunisien: el tounsi préfère un produit turque à un produit tunisien (textile, z7ez) ou meiux encore les produits de contrefaçon ou de contrebandes (venant d'Algérie)

    Et un autre problème de ces indutriels, ce sont les poubelles importé par certain Tunisien résident à l'etranger (machine à laver de 40ans, des vieux vélo, de vieilles affaires de chez Emmaus qui finissent sur le souk à des prix exorbitant et malheureusement el tounsi va les acheter car originaires de l’Europe.


    -Le tourisme: Certes ca va beaucoup mieux, mais à quand le tourisme alternatif, haut de gamme, vert ou culturel?


    -Le social et les retraites: comment peut on vivre avec une retraite de 300 dinars? comment aider ces femmes du rif? et ces personnes oubliés du système qui n'ont rien et qui ne peuvent prétendre à rien. Comment résorber le déficit de la CNAM et de la CNSS (cotisation, travail au noir, fraude, abus...)


    -l'éducation: le système totalement à refaire, interdire les cours d'études réalisé par les enseignants du publique, Et l'augmentation des écoles privés on en parles? Pourquoi ne pas revenir sur un système qui permet très tôt de séparé ceux qui ont le potentiel d'aller à la fac et ceux qui n'ont pas le potentiel et qui devront apprendre un metier: le système allemand est pour moi ce qui peut le plus réussir en Tunisie

    Et la fac, à quoi ca sert de former des jeunes qui finiront chomeurs: alemlom san3a qui leurs servira


    -L'économie: Tounes à un potentiel énorme dans l'informatique et malheureusement sous exploités.

    La dette du pays on va faire comment pour la remboursé? et à qui et pourquoi on a emprunté.

    L'administration tunisien: comment dégraisser pour économiser, comment réduire les coûts de fonctionnement? comment alléger la lourdeur administrative pour facilité la vie du tunisien....


    Sans parler de l'accès à l'eau et à l’électricité, sans parler de la gestion des déchets: en dehors des grande villes pas de tambrou ta zebla

    Sans parler des inégalités judiciaires (weld flen s'en sort, alors qu'un citoyen lambda c'est prison)

    Sans parler du fléau de la corruption


    Bref tout ces sujets n'ont pas été abordé et c'est juste absurde de leur part

    Edited 2 times, last by Dali90 ().

  • Dali president :pouce:bravo tu as tout dis ,sinon cecquil qu'il manque la volonté politique pour changer et des patriotes qui aiment leurs pays profondement


    En plus le tunisien est arrogant il ose dire que son pays est le plus avancée du monde arab et de l afrique oui oui je l'es entendue pousieurs fois cette été sa me fesait doucement rire

  • Dali president :pouce:bravo tu as tout dis ,sinon cecquil qu'il manque la volonté politique pour changer et des patriotes qui aiment leurs pays profondement


    En plus le tunisien est arrogant il ose dire que son pays est le plus avancée du monde arab et de l afrique oui oui je l'es entendue pousieurs fois cette été sa me fesait doucement rire

    Merci Tounsikef, peut être que je tenterais ma chance au prochaine élection


    Nous étions un pays avancé, certes d'une matière inégalitaire. Aujourd'hui nous sommes à la traine et c'est de pire en pire (des pays d'afrique de l'Est et du centre sont en train de nous devancer)


    Le problème des politiciens c'est qu'ils ne sont pas à l'écoute du peuple, ou du moins des classes moyennes et défavorisés. Un député doit être proche de ces électeurs, écouter ce qu'ils ont à dire, et non pas passé leur journée dans un restaurant du Lac et sur une terrasse à la marsa

    Les politiciens travaillent pour leurs propres intérêts, et le jour où on enlèvera leur salaire, juste une indemnité de présence, on verra que beaucoup laisseront tomber la politique

  • Beaucoup de vrai dans ce que tu dis mais tant que les mentalités n évolueront pas, le changement ne sera pas pour maintenant.


    Retour de mon séjour à l hôtel: Il faut pas déranger certains salariés car ou bien ils sont sur leur portable du matin au soir, ou bien en train de fumer en plein service (le maître nageur, la personne qui s'occupe de remettre les serviettes, etc...).


    Pourquoi tu veux interdire a un prof du public de donner des cours privés ? Ça se fait dans tous les pays du monde, ça permet d arrondir les fins de mois. Ceux qui ont les moyens tant mieux, ceux qui ont en pas c est dommage. C est comme ça.


    Poubelle a ciel ouvert, insécurité galopante (une femme enceinte est morte hier suite a un braquage a Tunis), des trottoirs des regards des routes qui ne sont pas entretenus : c est un malheureux constat d un vacancier qui n a pas la solution.

Participate now!

Don’t have an account yet? Register yourself now and be a part of our community!