TF - L'Actualité Tunisienne

  • Mais ils n'ont pas honte

    . Ils contactent des députés américains pour qu'il poussent vers une punition du pays et ça a l'air de marcher .

    D'ailleurs je suis profondément déçu par cette Ilham Omar qui est supposé faire partie de l'aile gauche du parti démocrate et qui pousser pour punir la Tunisie J'espère qu'elle sera pas suivie par AOC et co. (en tout cas ça m'étonnerait )

    Bref il sont entrain de vendre ennahdha comme la victime absolue à l'étranger

    Peut être une capture d’écran de Twitter de 1 personnePeut être une capture d’écran de Twitter de 1 personne et texte qui dit ’Bouygues 4G 11:51 AM 94% °° Following Intissar Kherigi @IKherigi Follows you PhD @SciencesPo Paris in Pol Sc, working on decentralisation reforms in Tunisia. Interested in policy making processes in ΜΕΝΑ and EU-MENA relations. Tunisia Joined March 2013 1.509 Following 2.821 Followers Followed by Jalel Harchaoui, Chahinez ridane, Michel Picard, and 102 others Tweets Tweets & replies Media Likes Intissar Kherigi @IKherigi 1h President Saied has declared himself Prosecutor General and claims that this institution isn't part of the judiciary- and accordingly doesn't enjoy judicial independence under art 102 of the constitution #Tunisia #TunisiaCoup’Peut être une image de texte

  • L'aipac en a rien à cirer de la Tunisie vue qu'on accueille les sionistes pour le pèlerinage de la ghriba et qu'on leurs fait le tapis rouge

    oui. C’est pour ça que c’est risible ce genre de hoax.

    Mais ils n'ont pas honte

    . Ils contactent des députés américains pour qu'il poussent vers une punition du pays et ça a l'air de marcher .

    D'ailleurs je suis profondément déçu par cette Ilham Omar qui est supposé faire partie de l'aile gauche du parti démocrate et qui pousser pour punir la Tunisie J'espère qu'elle sera pas suivie par AOC et co. (en tout cas ça m'étonnerait )

    Bref il sont entrain de vendre ennahdha comme la victime absolue à l'étranger

    Chikapa : le problème est que c’est un coup d’état.

    Nombre d’aides votés par le congrès US sont liés au respect de critères : système démocratique, respect des droits de l’homme, séparation de l’exécutif, législatif et judiciaire… On a un congrès démocrate + sénat idem. Ils ne vont pas faire de philosophie . Pour eux , c’est un coup d’état ( peu de personnes ne le nient ) et une personne qui décide de s’accaparer le pouvoir exécutif, législatif et judiciaire : ça a un nom = dictateur. Le risque est de geler les aides en direction de la Tunisie et des sanctions directes contre l’entourage de KS et des membres de gouvernement qui accepteraient de travailler avec KS rendant de facto là Tunisie ingouvernable.

    De facto, KS , ça fait 2 ans qu’il est président : il n’a pas produit un texte de loi, il a continué à faire des bains de foule en pleine épidémie et ne s’est vacciné que tardivement, a imposé mehichi et a participé autant qu’ennahdha au pourrissement de la situation: difficile de voir en lui un sauveur .


    De l’autre côté , ennahdha à la légitimité des urnes pour lui : que cette légitimité soit entamé est autre chose mais c’est les urnes qui décident.


    Les liens de ennahdha avec le CAIR sont anciens et profond ( ca n’a fait marrer l’intox ennahdha qui roule avec l’aipac-digne de la propagande la plus grossière qui sévit sous sissi- quand on sait que c’est le CAIR - ennemi jure de l’aipac- qui est lié à nahdha) le CAIR - qui est une espèce d’aipac musulman - a un vrai force de frappe auprès des élus démocrates.


    Maintenant ennahdha a perdu contact avec le réel. C’est honteux d’appeler à la fin de l’assistance médicale contre le Covid comme l’ont fait leurs relais aux USA et la propre fille de R.Ghannouchi. Sur cela , je suis confiant : l’aide US se poursuivra.


    mais des sanctions individuelles qui cibleraient des collaborateurs de KS ou des responsables politiques si la situation perdurait et qu’on s’oriente vers un ZABA 2 me semble probable.

    Edited 2 times, last by Baraccuda ().

  • Les Saoud et émiratis sont en transe ils sont à fond derrière KS les pétrodollars vont pleuvoir au grand plaisir de naravas bensalman va lâcher le chèque

  • Quand Jacques Chirac dissout l'assemblée nationale en 1997, comment tu appelles ça ? Un coup d'État ?

  • Quand Jacques Chirac dissout l'assemblée nationale en 1997, comment tu appelles ça ? Un coup d'État ?

    Dans la constitution du 04 octobre 1958 et l'article 12 sur lequel s'est appuyé super menteur pour prononcer la dissolution de l'assemblée, il n'y a pas d'ambiguïté comme dans la notre évoquant le "péril imminent", terme qui peut que prêter à confusion quand l'article huit zéro de notre constitution est mal rédigé.


    «En cas de péril imminent menaçant l’intégrité nationale, la sécurité ou l’indépendance du pays et entravant le fonctionnement régulier des pouvoirs publics, le président de la République peut prendre les mesures qu’impose l’état d’exception, après consultation du chef du gouvernement, du président de l’Assemblée des représentants du peuple et après en avoir informé le président de la Cour constitutionnelle.

  • Posons nous la question dans l'autre sens, dans quelle situation le cas de peril imminent aurait été légitime? Et sur quelle base?

    Il a profité de la situation sanitaire catastrophique (qui a fait le tour des medias étrangers) pour "légitimiser" le peril imminent. Ce n'est pas très "propre" certes mais ce n'est pas anticonstitutionnel. De plus il a le soutien du peuple.

    Je n'ai jamais vu un coup d'état pareil. Les renversés passent dans tous les medias tranquillement et sont protégés par l'armée (qui est supposée être le renversant).

    On s'attarde sur ce terme de coup d'état et on en fait des plats alors que ce n'est pas le plus important. Il nous faut d'urgence une feuille de route claire et une strategie de lutte contre la corruption.

  • Posons nous la question dans l'autre sens, dans quelle situation le cas de peril imminent aurait été légitime? Et sur quelle base?

    Il a profité de la situation sanitaire catastrophique (qui a fait le tour des medias étrangers) pour "légitimiser" le peril imminent. Ce n'est pas très "propre" certes mais ce n'est pas anticonstitutionnel. De plus il a le soutien du peuple.

    Je n'ai jamais vu un coup d'état pareil. Les renversés passent dans tous les medias tranquillement et sont protégés par l'armée (qui est supposée être le renversant).

    On s'attarde sur ce terme de coup d'état et on en fait des plats alors que ce n'est pas le plus important. Il nous faut d'urgence une feuille de route claire et une strategie de lutte contre la corruption.

    Le péril pour la Tunisie est plus économique que sanitaire, L'État est en face d'échéances de paiement de dettes et aussi les salaires d'une grande Armée de fonctionnaires

Participate now!

Don’t have an account yet? Register yourself now and be a part of our community!