[ACL 2020 - 1/16] Retour : ES Sahel - Shabab Al Ordon (Jordanie) 0-1 (Aller 1-2)

Les messages antérieurs au 01 juillet 2017 ont été déplacés dans le forum archive disponible dans le menu en haut de la page.
  • En 91, le russe avait bâti une équipe du club africain redoutable et en 94, il a profité du travail de quatre entraîneur venu des pays de l'EST, c'est à ce moment là que l’espérance a commencé à se faire un nom sur la scene arabe et africaine, d'ailleurs Zdzislaw Podedworny est responsable de la construction du groupe qui a remporté la coupe arabe 93 et la coupe des clubs champions 1994, mais bien entendu qui a profité par la suite, tu connais le nom.

    en 90 c'est lui qui contribue à lancer les petits frères des fratries Sellimi et Rouissi et les emmène en finale de C2 1990

    Le roumain Ilie Balaci qui arrive après fait le parcours 91 avec une très grande partie de l'équipe de 90

    Quand il prend le relais en 2014 après les passages de Lemerre et Lavagne oui il a profité d'une très grande partie de leur boulot et y avait une ossature qu'il a utilisé, et je suis d'accord aussi qu'il bousille les joueurs physiquement et psychologiquement au bout de deux ans, et écoeure les remplaçants vu qu'il use souvent toujours les 14-15 mêmes mecs. La transition Bazda-Benzarti c'est un peu vrai même s'il a entretemps lancé des jeunes. 2013 avec le Raja il profite aussi pas mal du travail de Fakhir


    Qu'il lance des jeunes ou pas la recette Benzarti tu peux pas t'en resservir plusieurs fois c'est du one shot, et faut un groupe prêt à souffrir pendant deux ans. Ce qui était possible avec le groupe de l'ESS en 2014 est-ce que tu peux le refaire partout ? Non plus les années passent plus sa méthode semble dépassée, quand les joueurs adhèrent pas c'est mort. Surtout que c'est un fonctionnement qui bride les joueurs créatifs