TF - Actualites Internationales

  • Le Japon a certainement des acquis au niveau de son développement humain que l'on peut envier, cependant il y'a un certain malaise dans cette société. Il faut quand même rappeler que c'est un pays qui a un taux de suicide très élevé et un rapport à l'étranger qui n'est pas forcément courtois.

    Il ne sont pas très sociable et on une mentalité bizarre, mais le taux de suicide s'explique simplement par la culture générale du japonais, la bas il se suicide pour tout et n'importe quoi, comme un patron qui n'ose pas dire à son salarié tu sera licencié et bien il préfère se suicidé.


    C'est compliqué de savoir ce que pense un japonais de toi, Émile intériorise tout.


    Il leur manque la chaleur humaine et la joie de vivre ainsi que l'accessibilité que l'on retrouve dans les pays méditerranéen.


    Mais ça reste un pays magnifique avec un peuple travailleur .

  • Les japonnais que j'ai connu et croisé au cours de ma vie (cadre professionnel et personnel) sont très sociables. Certes ils sont sérieux et réservés au début mais quand tu rentres dans leur cercles, ils sont différents et se lâchent totalement. Je les aime bien les japonais et on peut compter sur eux.


    Et le meilleur japonais du monde c'est Eikechi Onizuka (8):P^^^^^^)

  • Les japonnais que j'ai connu et croisé au cours de ma vie (cadre professionnel et personnel) sont très sociables. Certes ils sont sérieux et réservés au début mais quand tu rentres dans leur cercles, ils sont différents et se lâchent totalement. Je les aime bien les japonais et on peut compter sur eux.


    Et le meilleur japonais du monde c'est Eikechi Onizuka (8):P^^^^^^)

    le relâchement avant ou apres saké?


    Sinon, oui eikichi c'est l'école de la vie .

    Un sacré comédien, de la mise en scène, chirac c'étais spontané, lui il est dans la calcul et la mise en scène .

  • :(allah yarmou


    Oumma.com, un regard musulman sur l'actualité logo


    Yousuf-Deedat-titre-758x427.jpg?lossy=1&strip=1&webp=12'

    INTERNATIONAL, SOCIÉTÉ

    Afrique du Sud : les musulmans pleurent la mort de Yousuf Deedat, un éminent universitaire froidement assassiné

    21 janvier 2020, 11 h 22 min

    Temps de lecture : 2 minute(s)

    Abattu d’une balle dans la tête par un inconnu qui, pour l’heure, court toujours dans la nature et dont les sombres motivations restent à éclaircir, l’assassinat de sang-froid de Yousuf Deedat, 65 ans, un éminent universitaire et activiste musulman, a plongé dans un profond état d’accablement la communauté musulmane d’Afrique du Sud.

    D’abord en proie à la sidération à l’annonce de sa disparition tragique, les musulmans qui vivent sur la terre du légendaire Nelson Mandela, et chez qui demeure vivace le souvenir du dernier grand libérateur du XXème siècle, pleurent aujourd’hui la perte cruelle du fils de feu Ahmad Deedat, un célèbre prédicateur et théologien musulman né en Inde, dans la province du Gujarat.

    Si les circonstances du drame survenu mercredi 15 janvier, devant le tribunal de première instance de Verulam, une localité située au nord de Durban, sont désormais connues, la qualification de ce meurtre, froidement planifié et exécuté, n’est en revanche pas encore clairement déterminée. Est-ce un crime de haine à caractère islamophobe ou pas ? Là est toute la question.

    Yousuf-Deedat-succombe-%C3%A0-ses-blessures-apr%C3%A8s-une-tentative-dassassinat-1000x600-1.jpeg?lossy=1&strip=1&webp=1

    Selon les premiers éléments de l’enquête dévoilés par le Colonel Thembeka Mbele, le porte-parole de la police locale, Yousuf Deedat se promenait en compagnie de son épouse lorsque, arrivés aux abords du tribunal, un homme d’origine indienne a brusquement surgi devant lui, lui tirant une balle dans la tête, avant de s’engouffrer précipitamment dans un véhicule garé à proximité et de démarrer sur les chapeaux de roues.

    « La victime a été retrouvée allongée face contre terre sur le trottoir. Transporté d’urgence à l’hôpital Sainte-Anne de Pietemaritzburg, Yousuf Deedat a malheureuseument succombé à une grave hémorragie interne deux jours plus tard, vendredi 17 janvier », a précisé ce dernier en conférence de presse.

    Son fils éploré, Raees Deedat, qui était au chevet de son père quand celui-ci s’est éteint relativement paisiblement, alors même que sa mort fut violente, a déclaré étreint par l’émotion : « Au nom des miens, je tiens à exprimer notre profonde gratitude pour le soutien que nous avons reçu de la part de notre famille, de nos proches, de nos amis et de la communauté. Que son âme repose en paix ».

    Le coeur en berne, les érudits musulmans disséminés aux quatre coins de la planète ont aussitôt fait part de leur immense douleur, tout en exhortant les autorités sud-africaines à redoubler de célérité pour retrouver le meurtrier d’un « homme remarquable » ou encore « d’une personnalité incroyable », et faire toute la lumière sur la nature de ce crime odieux.

    AFRIQUE DU SUDASSASSINAT YOUDU DEEDAT

  • le relâchement avant ou apres saké?


    Sinon, oui eikichi c'est l'école de la vie .

    Un sacré comédien, de la mise en scène, chirac c'étais spontané, lui il est dans la calcul et la mise en scène .

    Non ce n'est pas de la comédie, Macron a déjà repoussé 5 invitations en Israël par le passé et lorsqu'il a considéré que le gouvernement syrien actuel était un acteur étatique légitime de fait avec lequel la France devait composer, il s'est attiré les foudres de la presse mainstream et a détérioré ses relations par conséquent avec Bibi. Après cela étant dit ce n'est pas un homme qui a la stature et une certaine ''indépendance'' pour s'opposer frontalement aux politiques israéliennes comme l'avait fait un temps Chirac et Villepin lors de l'intervention américaine en Irak.

  • Quel tristesse, que le seigneur apaise sa famille, sûrement un extrémiste hindou qui n'a pas apprécié ses prêches contre l'hindouisme

  • ALLAH yarhamou. :(

  • Allah irahmo meskine - Il est décédé un vendredi, il est donc en principe parti martyr.


    Allah ij3alhou mina al-chouhada, Amin.

  • :|les italiens dans leurs oeuvres



    Italie : quand Salvini demande à une famille tunisienne si elle vend de la drogue

    La famille pourrait intenter une action en justice contre l'ancien ministre de l'Intérieur, tandis que l'ambassadeur de Tunisie s'est dit « consterné ».

    Source AFPModifié le 23/01/2020 à 15:29 - Publié le 23/01/2020 à 15:06 | Le Point.fr La Ligue de Matteo Salvini espere remporter dimanche une election regionale cruciale en Emilie-Romagne

    La Ligue de Matteo Salvini espère remporter dimanche une élection régionale cruciale en Émilie-Romagne© ELIANO IMPERATO / Controluce / Controluce/AFP

    ABONNEZ-VOUS

    Une frasque de plus pour Matteo Salvini. L'ancien ministre italien de l'Intérieur s'est fait remarquer mardi soir à l'occasion d'un déplacement à Bologne, dans le nord-est du pays, où il est en campagne pour l'élection régionale de dimanche en Italie. Alors qu'il était entouré de nombreuses caméras, l'homme politique a sonné chez une famille tunisienne pour lui demander si elle revendait de la drogue.

    « Bonsoir, des habitants nous ont dit une chose désagréable [à votre sujet]. On nous a dit que c'est de chez vous que part une partie de la drogue qui est revendue dans le quartier. C'est vrai ou faux ? » a demandé le leader souverainiste après avoir sonné à l'interphone indiqué par une résidente du quartier. « C'est un Tunisien ? C'est lequel qui revend de la drogue, le fils, le père ? » a ajouté Salvini autour de lui, alors que son interlocuteur a déjà raccroché.

    close
    volume_off

    Lire aussi Salvini en Émilie-Romagne : campagne régionale pour ambitions nationales


    « Embarrassante conduite »

    Cette sortie a provoqué la colère de l'ambassadeur de Tunisie à Rome, qui s'est dit « consterné par la conduite embarrassante » de Matteo Salvini. Il s'agit d'une « provocation sans aucun respect pour une habitation privée », a déclaré l'ambassadeur Moez Sinaoui à l'agence AGI, qui l'interrogeait sur l'attitude et les propos du chef de la Ligue (d'extrême droite) à l'égard d'une famille d'origine tunisienne.

    Le diplomate a aussi exprimé sa « consternation pour l'embarrassante conduite d'un sénateur de la République », en l'occurrence M. Salvini, ancien ministre de l'Intérieur, dénonçant le fait qu'une famille tunisienne « a été injustement diffamée ». Exprimant son « indignation » face à ce geste « populiste » dans un contexte de « xénophobie grandissante, particulièrement contre les Tunisiens », le Forum tunisien des droits économiques et sociaux, importante ONG tunisienne, s'est dit prêt dans un communiqué à apporter « un soutien légal à toute poursuite visant à obtenir justice face aux tribunaux italiens ou la Cour européenne des droits humains ».

    Lire aussi Salvini : « Les « populistes » incitent les autres partis à vouloir changer »

    Selon des médias italiens, la famille tunisienne s'est déjà adressée à un cabinet d'avocats en vue d'étudier une possible action en justice contre Matteo Salvini. La Ligue espère remporter dimanche une élection régionale cruciale en Émilie-Romagne. Une victoire de l'extrême droite dans ce bastion de la gauche italienne pourrait entraîner la chute du gouvernement formé par le Parti démocrate (gauche) et le Mouvement 5 étoiles (M5S, anti-establishment) et provoquer des législatives anticipées, ardemment souhaitées par l'ancien ministre de l'Intérieur.






  • à bon entendeur


    Pour ce qui est de Salvini il est raciste fait de l'amalgame pour des visées électorales mais si l'on veut faire preuve d'honnêteté intellectuelle, il y'a beaucoup de racailles chez les tunisiens en Italie, je parle des clandos là et non pas des honnêtes travailleurs qui existent sûrement.


    Penchez vous sur les tenants et aboutissants du traffic de drogue en Italie, les tunisiens toujours mêlés, faut savoir admettre des vérités même si elle font mal.

  • Donc les types sont fier d'eux d'être des trafiquants de drogue.


    Tout le long du reportage ils se plaignent d'aller en prison en Tunisie, ils n'ont pas qu'a vendre de la drogue.


    Quand tu vois les sénégalais, les maliens, les mauritaniens qui viennent en Europe ils se font minables, dorment a 10 dans une chambre de foyer font du ménage, travaillent dans les chantiers, en restauration, éboueurs au noir car ils veulent travailler dans le licite par rapport à leur religion nous les nôtres c'est direct la drogue.


    إِنَّ اللَّهَ لَا يُغَيِّرُ مَا بِقَوْمٍ حَتَّى يُغَيِّرُوا مَا بِأَنْفُسِهِمْ


    "Certes Allâh ne modifie pas l'état d'un peuple tant que les individus qui le composent ne changent pas d'eux-mêmes ce qu'il y a en eux."

  • Le problème quand ça devient un cliché , les italiens sont les premiers a avoir souffert de ces préjugés en Amérique quand italien était synonyme de criminel , trafiquant ou communiste .

Participate now!

Don’t have an account yet? Register yourself now and be a part of our community!