TF - Maroc (Actualités, histoire, culture,...)


  • Apparemment l’Espagne n’apporte pas la solidarité attendue par Ceuta !! 😁

    Espagne : Le Parti populaire accuse l’exécutif Sánchez de «collaboration» avec le Maroc

    Temps de lecture: 1'

    88403_e2a3e03b152053d5a9d55570ee520d6b20200126165842_thumb_565.jpegLa cheffe de la diplomatie espagnole, Arancha González Laya, et son homologue marocain Nasser Bourita / DR.

    A Ceuta, le Parti populaire (PP) reproche à la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha González Laya, de ne pas avoir abordé «des questions fondamentales telles que le problème des mineurs marocains non accompagnés qui envahissent [les] villes» espagnoles, lors de sa récente visite à Rabat. Samedi, la formation conservatrice s’est demandée «quelles questions ont été abordées lors de la dernière rencontre avec le ministre marocain [Nasser Bourita]» et si des points «liés à la survie de Ceuta et Melilla ont été soulevés», rapporte le média local Ceutaldia.


    «Où est la loyauté institutionnelle du gouvernement central à l’égard du statut de Ceuta, comme il l’a fait par rapport à la question des eaux territoriales du côté des îles Canaries ?», s’est encore interrogé le PP, dénonçant que le Maroc «met en œuvre son agenda» et «l’inaction de l’exécutif du PSOE et de Podemos» face à cela.


    Pour le PP, «toutes ces questions sont restées sans réponse après la visite de la nouvelle ministre au Maroc, alors que Ceuta vit sa situation la plus critique». Et d’ajouter que «face à cela, le peuple de Ceuta exige que Pedro Sánchez et ses ministres aient un traitement égal de tous les Espagnols», en plus d’«une réponse ferme à l’annexionnisme marocain et à l’attitude collaborative du gouvernement de Sánchez ».



    @tyler durden - Les « Gonzales » ramassent quelques claques, on se croirait au Fight Club !

  • il faut les laissé jacté, l'Espagne est le premier partenaire commerciale du maroc en Europe, ils sont obligé de se calmé sinon on fera comme y'a quelques années on a renvoyé leur bateaux de pêche et interdiction formelle de péché dans les eaux du sud.


    On peut aussi coupé l'électricité et eau de sebta et Melilla fourni par le maroc, ou laisser volontairement les vagues de migrants rentré dans les enclaves ( mais bon l'UE nous paye bien pour faire les gendarmes)


    La réal politique c'est les intérêts suprême, et ils ont plus à perdre que le Maroc.

  • Article intéressant pour connaître la position du Maroc au sujet de la question palestinienne...


    Publié le 28/01/2020 à 23h00

    Palestine : Le Maroc absent de la présentation de Trump du «Deal duPalestine : Le Maroc absent de la présentation de Trump du «Deal du siècle»

    Temps de lecture: 1'

    88499_a8932669f0b3fa3983f1a25cd47ac99e20200128225241_thumb_565.JPGBenjamin Netanyahu et Donald Trump / DR

    Accompagné par Benjamin Netanyahu, le président Donald Trump a dévoilé les grandes lignes de son «Deal du siècle», ce mardi 28 janvier à Washington. Le plan a largement répondu aux revendications du Premier ministre, reconnaissant les occupations israéliennes des colonies juives installées en Cisjordanie (Judée et Samarie pour les Israéliens) et de la vallée du Jourdain ainsi que Jérusalem comme capitale indivisible d’Israël.


    Des cadeaux qui ont suscité l’ire des Palestiniens. En témoigne les rejets par le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et Ismail Haniya le chef de l’organisation islamiste Hamas qui contrôle Gaza.


    La cérémonie a connu l’absence d’un représentant officiel du Maroc alors que les ambassadeurs du Bahreïn, les Emirats arabes unies et Oman ont répondu à l’appel. Une présence saluée à la fois par Donald Trump et Benjamin Netanyahu et fortement applaudie par les autres invités de la Maison blanche.


    Pour mémoire, Washington avait tenté de convaincre les trois Etats arabes et le Maroc de signer un pacte de non-agression avec Israël. Un projet révélé début décembre par une chaîne israélienne.


    Jared Kushner, le conseiller spécial de Trump chargé du dossier du «Deal du siècle» s’était rendu à deux reprises au royaume pour la promotion du plan de son gendre. Lors de sa première visite, fin mai 2019, il avait même été reçu par le roi Mohammed VI. Au cours de son deuxième déplacement, en août dernier, il avait rencontré le prince héritier des Emirats, Mohamed Ben Zayed, qui effectuait une visite privée au Maroc.


    L’absence d’un ambassadeur du royaume à la cérémonie du 28 janvier à Washington est conforme aux engagements pris par le roi Mohammed VI sur ce dossier. En sa qualité de président du Comité Al Qods, le souverain a toujours défendu les droits des Palestiniens à vivre dans leur propre Etat viable et indépendant avec comme capitale Al Qods-Est.

  • Tanger a enfin inauguré son nouveau court de tennis qui abritera les tournois ATP

  • L'arrivée des étudiants marocains de Wuhan à Benslimane il y a quelques heures puis transfère vers un hôpital militaire.







  • En Tunisie aussi il y a un contrôle mais seulement de la température. J’y suis arrivé hier et on m’a mis sur le côté :D

    On te prend la température avec un thermomètre seulement pour les personnes ayant de la fièvre Dieu merci j’étais le premier à la mettre en bouche :D pas très hygiénique tout ça...


  • En Tunisie aussi il y a un contrôle mais seulement de la température. J’y suis arrivé hier et on m’a mis sur le côté :D

    On te prend la température avec un thermomètre seulement pour les personnes ayant de la fièvre Dieu merci j’étais le premier à la mettre en bouche :D pas très hygiénique tout ça...

    :D:D:D



    Beurk


    Bon à savoir. Je voyagerai avec un thermomètre personnel dorénavant ncha ALLAH.

Participate now!

Don’t have an account yet? Register yourself now and be a part of our community!