TF - Maroc (Actualités, histoire, culture,...)

Les messages antérieurs au 01 juillet 2017 ont été déplacés dans le forum archive disponible dans le menu en haut de la page.
  • Et moi je te jure par Allah que la subsistance de chacun d’entre nous est écrite par Lui, tout est consigné.


    Si tu préfères aucun homme ne mourra sans avoir consommé ce qui lui a été prescrit.


    Croire qu’un homme est systématiquement plus pauvre au Maroc qu’en Algérie est pure délire.


    Je ne rigole pas de la situation des pauvres d’Algérie, je me marre déjà si on ouvre un topic sur l’Algérie pour faire comme toi !

    Bref, passons.

  • Dans les quartiers Français le Maroc est surnommé la Thaïlande :D de l'Afrique et tous le monde sait pourquoi après l'autre ignorant et complexer vient critiquer :cursing: sans raison mon beau et grand pays.

    Dernier avertissement :pouce:

    arrête avec tes provocations a 2 balles , t'es lourd , soubhana allah ladim ca fait 10 ans que tu fais ca , avant on disait il est jeune , tu apprend rien dans ta life on dirait

  • COMMENT LE GRAND ARCHITECTE OSCAR NIEMEYER A SIGNÉ SON ULTIME ŒUVRE À ESSAOUIRA

    Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 22/01/2020 à 14h21
    slider-1.jpg

    A l’initiative d’André Azoulay, l’un des plus grands architectes au monde, le Brésilien Oscar Niemeyer, a dessiné la Cité des arts et de la culture d’Essaouira. Les architectes Rachid Andaloussi et Fikri Benabdellah ont pris le relais, pour donner corps à ce magnifique projet. Les détails

    Le 17 janvier 2020 est un jour à marquer d’une pierre blanche. Ce jour-là, le roi Mohammed VI a fait preuve de sa ferme volonté de consacrer la vocation d’Essaouira en tant que ville d’histoire, d’art et de patrimoine.

    Et à ambition grandiose, projet magnifique. Car la volonté royale s’est illustrée à travers le lancement par le souverain de la réalisation d’une Cité des arts et de la culture au cœur de la Cité des Alizés, dessiné par l’architecte Oscar Niemeyer.

    Un projet de taille, qui changera à tout jamais le visage d'Essaouira, d’autant que son esquisse a été réalisée par l’un des plus grands maîtres de l’architecture au monde, le Brésilien Oscar Niemeyer. Et fait incroyable qui mérite d’être souligné, ce projet est l’ultime œuvre de cet architecte.

    En 2013, dans un numéro spécial consacré à l'œuvre d'Oscar Niemeyer, la revue internationale de référence sur l’architecture, Architecture d’Aujourd’hui-AA, a reproduit sur deux pages les dessins du site d’Essaouira, réalisés par le maître brésilien.

    Dans ces dessins, laissés par Niemeyer, le bâtiment central a la forme d’une mouette aux ailes déployées, oiseau marin symbole d’Essaouira. Dans un bâtiment sphérique, on reconnaît les lignes circulaires et sensuelles qui ont fait la réputation de Niemeyer dans le monde de l’architecture, et qui constituent, en quelque sorte, sa signature.

    thumbnail_heritage_16_-_2.jpg
    thumbnail_heritage_17_-_2.jpg

    Dans la presse nationale, qui amanifesté son intérêt à la Cité des Arts d’Essaouira, nulle mention, pourtant, de cette figure majeure de l’architecture moderne.

    Souhaitant en apprendre davantage sur l’implication d’Oscar Niemeyer et sur la genèse de ce projet, Le360 a réuni les trois hommes qui ont œuvré en coulisses pour donner corps à ce site, et concrétiser ainsi l’ambition voulue et portée par le souverain: André Azoulay, conseiller du roi Mohammed VI, et les architectes marocains Rachid Andaloussi et Fikri Benabdellah.




    Pourquoi Oscar Niemeyer?

    En soixante-dix ans de carrière, Niemeyer a réalisé plus de 600 bâtiments à travers le monde.

    C’est à ce génie des courbes, très influencé par Le Corbusier, que l’on doit notamment la ville de Brasilia, l’actuelle capitale du Brésil, dont il concevra la majeure partie des grands édifices.

    C’est aussi à lui que l’on doit le siège des Nations Unies à New York qu’il conçoit en 1952, la cathédrale de Brasilia, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, le musée d’art contemporain de Niteroi près de Rio de Janeiro, célèbre pour sa forme de soucoupe volante…

    En France, où il a été exilé dans les années soixante, il a également signé une vingtaine de bâtiments, dont le Volcan, la maison de la culture du Havre, mais aussi le siège du parti communiste français, ou encore l’ancien siège du journal L’Humanité…

    Pour André Azoulay, Oscar Niemeyer est une évidence. «J’ai ce goût du profane, pas de l’expert, de la grande architecture... Particulièrement celle d’Oscar Niemeyer. J’aime sa sensualité, cette façon qu’il a d’approcher ce grand art qui est celui de la grande architecture».

    Et de poursuivre: «Oscar Niemeyer a fait partie de la cour des grands sur beaucoup de plans. Je le considère comme l’un des grands maîtres de l’architecture du XXe siècle. Mais il avait aussi cette personnalité qui faisait que son charisme, son propos architectural, philosophique, intellectuel et culturel a toujours été du bon côté. Celui de l’écoute, celui de l’altérité, celui du monde, celui des valeurs qui sont celles que nous recherchons, à savoir le respect, une certaine justice et une dignité que son travail met à la portée de tous. Il pouvait réaliser une université ou le siège d’un parti politique, cela allait au delà du geste architectural, ou alors le geste disait aussi une pensée».

    Compte tenu de la réputation de l’architecte, il est possible que le nom d’Essaouira soit aussi associé à celui de Niemeyer. Particulièrement si l’on considère que la Cité des arts fait figure de testament esthétique de ce grand architecte. Cette œuvre synthétise en effet à la fois son savoir, son apprentissage et une pratique forte de plusieurs décennies.

    La cité du patrimoine, des arts et de la culture d’Essaouira, un rêve devenu réalité

    Un investissement estimé à 350 millions de dirhams, une surface de 3,6 hectares à l’entrée de la ville, un grand théâtre de 1000 places, une maison de la musique dotée d’un conservatoire, une maison du livre, un musée des Arts contemporains, un musée consacré à l’histoire du thé, une esplanade qui pourra accueillir jusqu’à 30.000 personnes… C’est ainsi que se profile la future cité des Arts d’Essaouira, révélant les hautes ambitions de la ville qui l’accueille.

    capture_decran_2020-01-22_a_1.39.50_pm.jpg
    Dans l’esquisse de cet incroyable temple de la culture, Rachid Andaloussi, architecte associé à ce projet, voit une synthèse du travail d’Oscar Niemeyer. En effet, dans ce dernier projet, réalisé quelques mois seulement avant sa mort, en décembre 2012, à l’âge de 104 ans, Niemeyer a rassemblé, en un trait de crayon inspiré, les formes sensuelles, voluptueuses et résolument modernes qui lui sont chères.

    «Quand je dessine, seul le béton me permettra de maîtriser une courbe d’une portée aussi ample. Le béton suggère des formes souples, des contrastes de formes, par une modulation continue de l’espace qui s’oppose à l’uniformisation des systèmes répétitifs du fonctionnalisme international», écrivait Oscar Niemeyer dans Les courbes du temps, ses mémoires, publiées en 1997.

    Ce projet, c’est donc tout un symbole. «Une offrande» pour le Maroc, comme aime à le qualifier Fikri Benabdellah, architecte marocain en charge de la réalisation de la cité des arts aux côtés de Rachid Andaloussi, lesquels se rendirent tous deux, par la suite, à Rio de Janeiro, dans les bureaux de Niemeyer.


    L’histoire marocaine d’Oscar Niemeyer

    En découvrant les dessins d’Oscar Niemeyer, on l’imagine déambulant dans les ruelles de la médina de cette ville légendaire, géométrique et dont on doit l’architecture, comme aime à le rappeler André Azoulay, au sultan Mohamed Benabdellah.

    «C’est à lui que l’on doit la prolongation de cette muraille qui s’étire en dentelle avant de plonger dans la mer», rappelle-t-il. Le sultan, qui a régné au cours du XVIIIe siècle, apposa sa signature dans l’une des pierres de taille de la Scala: «Barakat Mohamed».

    Alors, dans ce dernier geste architectural d'Oscar Niemeyer, André Azoulay aime à voir «la baraka de la ville», car «rien ne se fait par hasard», sourit celui à qui l’inspiration donne des ailes quand il s’agit de parler d’Essaouira.

    On imagine aussi Oscar Niemeyer s’extasier sur les courbes des bâtisses, la liberté des formes, qui lui était si chère, et la modernité de cette ville qui a connu tant de civilisations.

    Et pourtant, chose incroyable… Oscar Niemeyer ne se rendit jamais au Maroc et n’a jamais mis les pieds à Essaouira.

    «Il ne voyageait jamais en avion, toujours en bateau ou en train», nous explique André Azoulay. Une peur de toujours, qui révèle à quel point les plus grands hommes ont, eux aussi, des fragilités et des angoisses qui font leur humanité.

    Essaouira, c’est donc à travers André Azoulay et son ami l’ambassadeur du Brésil au Maroc, Fred Meyer, qu’il va la découvrir dans un premier temps. Et pour nourrir son inspiration avant de réaliser l'esquisse du bâtiment, il enverra à Essaouira son équipe, accompagnée notamment des deux architectes marocains, pour y visiter trois différents sites et choisir l'emplacement final de la Cité des arts.

    Jair Valera, principal collaborateur d’Oscar Niemeyer, apporte un complément d’éclairage sur la façon dont l’architecte a dessiné le site d’Essaouira. Il précise dans le hors-série de la revue Architecture d’Aujourd’hui, consacré à Niemeyer en 2013: «pour le centre culturel d’Essaouira, au Maroc, je me suis rendu sur place l’an dernier. J’ai pris des photos du terrain, de la ville, et il [Oscar Niemeyer] a dessiné le bâtiment».

    Ce grand projet, le dernier de l'oeuvre d'Oscar Niemeyer, fera assurément date dans l’histoire de la ville, et dans celle de l’histoire de l’architecture dans le monde, d’autant que, comme le rappelle Rachid Andaloussi, «Essaouira, déjà dotée de 14 festivals, sera enrichie par un festival de l’architecture». La boucle est bouclée.

    Par Zineb Ibnouzahir

    fr.le360.ma/culture/video-comment-le-grand-architecte-oscar-niemeyer-a-signe-son-ultime-oeuvre-a-essaouira-207143

  • Le Maroc est « le pays le plus inégalitaire de l’Afrique du nord »

    Le Maroc est « le pays le plus inégalitaire de l'Afrique du nord »


    22 janvier 2020 - 20h30 - Société


    Oxfam a publié, lundi 20 janvier, son dernier rapport sur les inégalités mondiales, intitulé « Celles qui comptent ». Il en ressort que le Maroc est « le pays le plus inégalitaire de l’Afrique du Nord ».


    Le Maroc est classé 143ᵉ sur 153 pays par rapport à l’indice mondial de disparité entre les sexes, indique le rapport du Forum Economique mondial 2020. C’est aussi le pays le plus inégalitaire de l’Afrique du Nord et dans la moitié la plus inégalitaire des pays de la planète, indique le rapport d’Oxfam.

    La croissance a été dynamique au cours des 20 dernières années, et le pays a affiché un succès certain dans la réduction de la pauvreté qui se situe aujourd’hui en dessous de 5 %, fait savoir l’organisation internationale. Seulement, la réduction des inégalités peine à être une réalité.

    « Il est impossible de combler le fossé entre les riches et les pauvres, sans adopter des politiques visant expressément à lutter contre les inégalités. Très peu de gouvernements mettent en œuvre de telles politiques », a déclaré Abdeljalil Laroussi, responsable de plaidoyer et campagne à Oxfam au Maroc, cité dans le rapport. D’autant que « ces inégalités n’ont rien de naturel, mais sont le résultat des choix politiques et d’un modèle de développement injuste ».

    Il rappelle que ce modèle a été d’ailleurs remis en cause par le roi après son discours au Parlement en octobre 2018, ce qui a permis de lancer le débat et la réflexion autour du modèle de développement du Maroc, attestant de fait de ses limites, marquées par une prédominance de l’économie de rente et le recours à des pratiques exclusives et non transparentes.

    Au niveau mondial, « les 22 hommes les plus fortunés au monde possèdent plus que l’ensemble de la population féminine de l’Afrique », indique par ailleurs le rapport Oxfam.


    https://www.bladi.net/maroc-pa…e-afrique-nord,63872.html


  • Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc

    INTERNATIONAL13:59 22.01.2020URL courte
    203447

    S'abonner

    Pris en flagrant délit d’adultère, une femme mariée marocaine et son amant d’origine algérienne ont été interpellés après avoir été piégés par l’époux de l’infidèle à Agadir, au Maroc. Ils risquent d’un an à deux ans de prison ferme.

    Prison (image d'illustration)
    © CC0 / ICHIGO121212
    Pris en flagrant délit d'adultère: un couple risque jusqu’à deux ans de prison au Maroc

    La police de la sûreté régionale de la ville d’Agadir au Maroc a interpellé un ressortissant algérien en flagrant délit d’infidélité avec une Marocaine, rapporte le site d’information ObservAlgérie, se référant au média marocain Chouf TV. Les faits se sont produits lundi 20 janvier.

    Selon la source, le mari de la femme infidèle aurait décidé de tendre un piège à son épouse et son amant avant d’appeler les autorités.

    Il est indiqué que la femme mariée ainsi que son partenaire algérien ont été arrêtés dans un appartement à Agadir. Cette interpellation n’a été possible que par une manœuvre de l’époux trompé. Il s’est avéré que ce dernier avait porté plainte contre sa femme volage. Suite à cela, les services de sécurité ont ainsi assiégé l’appartement concerné pour que les deux tourtereaux n’aient aucune échappatoire.

    D’après le média, le procureur du roi de la ville d’Agadir a ordonné de placer ce couple en garde à vue pour un complément d’enquête. Selon les articles 491 et 492 du Code pénal du Maroc, les deux prévenus pourraient écoper d’un an à deux ans de prison ferme.


    Un autre cas d’adultère au Maroc

    Le 30 novembre dernier, un jeune homme et sa maîtresse ont été interpellés et placés en garde à vue après avoir été pris en flagrant délit d’infidélité sur un bateau de pêche à Bourjdour, dans le sud du Maroc. Ils ont été présentés au procureur général dans le cadre de l’enquête ouverte.


    Statistique annuelle

    Le rapport annuel de la politique pénale du ministère public marocain précise que plus de 3.000 personnes ont été poursuivies pour adultère en 2019.

  • 8|8|

  • Et moi aussi suis régulièrement contrôlé au bled depuis que je me suis marié il y a moins de trois ans, toujours les papiers témoignant du mariage sur soi.


    Pour les personnes adultères - A3oudhou billah la peine qu’endureront ces gens en Enfer...

  • Et moi aussi suis régulièrement contrôlé au bled depuis que je me suis marié il y a moins de trois ans, toujours les papiers témoignant du mariage sur soi.


    Pour les personnes adultères - A3oudhou billah la peine qu’endureront ces gens en Enfer...

    c'est complètement absurde d'arrêté des gens pour cela, des lois moyenâgeuse, chacun fait ce qu'il veut de ses fesses, un état de droit ne doit pas s'ingéré dans les histoires de fesse .

  • @touniskef khouya je ne comprends pas et je ne vois pas l utilité de ce genre de fait divers dans un sujet comme le notre !!! en plus tu connais les trolls qui vont aimer et commenter , et ensuite ca ira au clash :D



    J'aime beaucoup cet artiste.

    khouya Safsaf il a grandi dans le meme immeuble que le mien ^^

  • @touniskef khouya je ne comprends pas et je ne vois pas l utilité de ce genre de fait divers dans un sujet comme le

    khouya Safsaf il a grandi dans le meme immeuble que le mien ^^

    ah ouais ?

    T'as quelques anecdotes sur lui ? :)

    En tout cas j'aime ce qu'il fait, des paroles simples mais profondes et une voix mélodieuse, la nostalgie me prend lorsque j'écoute certains de ses morceaux.





    Allah Yarhmou

  • non du tout khouya j’étais très jeune , et plus tard ils avaient déménagés , mais sinon oui superbe voix :pouce: , j'ai connu plus tard dautres personnes de sa famille. c'etait a Rabat centre quartier hessan

  • @touniskef khouya je ne comprends pas et je ne vois pas l utilité de ce genre de fait divers dans un sujet comme le notre !!! en plus tu connais les trolls qui vont aimer et commenter , et ensuite ca ira au clash :D

    khouya Safsaf il a grandi dans le meme immeuble que le mien ^^

    Cest juste une information que je poste pas plus aptes pour les troll je peux rien pour eux

  • tyler durden - Non c’est très bien, c’est un pays mouslim donc c’est normal. Ça s’est peut-être radicalisé par contre... je l’ai remarqué à Marrakech quand j’y ai séjourné quelques jours pour le mariage de ma belle-sœur.


    Ce qui n’est pas normal c’est que la minorité décide pour la majorité.


    Je m’explique nous avons une minorité de laïcards qui pourtant formaient la majorité du gvt il y a un peu plus de 10 ans « bon gré mal gré », ce n’est plus le cas aujourd’hui depuis le printemps arabe et heureusement.


    Au temps d’Hassan II on aurait probablement jamais vu ces fous importer des lois et un mode de vue qui ne correspond pas aux Marocains : la dictature absolue, vicieuse et insidieuse des laïcards en toute sa splendeur.

  • tyler durden - Non c’est très bien, c’est un pays mouslim donc c’est normal. Ça s’est peut-être radicalisé par contre... je l’ai remarqué à Marrakech quand j’y ai séjourné quelques jours pour le mariage de ma belle-sœur.


    Ce qui n’est pas normal c’est que la minorité décide pour la majorité.


    Je m’explique nous avons une minorité de laïcards qui pourtant formaient la majorité du gvt il y a un peu plus de 10 ans « bon gré mal gré », ce n’est plus le cas aujourd’hui depuis le printemps arabe et heureusement.


    Au temps d’Hassan II on aurait probablement jamais vu ces fous importer des lois et un mode de vue qui ne correspond pas aux Marocains : la dictature absolue, vicieuse et insidieuse des laïcards en toute sa splendeur.

    ca n'existe pas un pays muslim, y'a des musulmans en majorité, la laicité c'est la seule méthode qui permet aux diffèrent courant religieux de cohabité, le monde islamique n'a pas encore inventé un système ou les autres minorités jouissent des même droits que le courant majoritaire.


    et un état a d'autres chat a fouetté que de regardé ce qu'il se passe sous les couettes...

  • Non ce n’est pas la seule méthode tyler durden , puisque comme déjà dit il existe -en Islam- un statut juridique propre aux « gens du Livre » cad la Bible et ses adeptes.


    Un État doit mettre en place des lois et les faire appliquer (comme vérifier l’état civil pour déterminer la relation entre un homme et une femme).


    Cette législation dépend des personnes administrées cet État : c’est ce que Montesquieu -philosophe des Lumières- appelle « l’Esprit des Lois », titre de son célèbre ouvrage.


    En effet, les lois vont dépendre du contexte, de l’environnement et des personnes.

    Dans un pays où vivent plus de 98% de musulmans comme le Maroc, c’est bien l’Islam qui sera source de législation.


    La laïcité ? Écoute le roi Hassan II au sujet de la mise en place d’un État laïc au Maroc lorsqu’il a été questionné par un journaliste... Français ou si tu préfères les Champions de la laïcité :



  • et quel est le statut juridique réservé aux gens du livre en islam?


    Comme tu dit les lois dependent de l'environnement, des personnes et du contexte.


    Je la connais cette video, et ce qu'il ne dit pas HII c'est que y'a déjà une sorte de laïcité dans la plupart des pays à composé majoritairement de musulman .

  • Je ne suis pas un spécialiste mais leur statut est défini selon les champs d’application de la dhimma càd un contrat par lequel « hospitalité » et « protection » leur est accordée à condition qu’ils respectent la « domination » de l’Islam. Ils sont soumis à une imposition particulière (des taxes leur sont applicables ; il ne s’agit pas de la zakat al fitr ni de la zakat qui sont des impôts à payer par les musulmans).


    Puisque tu connais cette vidéo, tu es bien placé pour savoir que l’on ne peut pas établir un système laïc dans un pays musulman comme le Maroc: Hassan II est visionnaire sur cette question.


    C’est parce que l’Islam est « attaqué » que l’on voit se développer des mouvements radicaux dans le monde musulman. De même, on a constaté que la société marocaine a tendance à se radicaliser elle aussi de façon plus générale -je ne parle pas de religion spécialement ici mais pour moi c’est étroitement lié, cependant de façon indirecte- et c’est pourquoi l’UE s’est assouplie dans sa relation avec le Maroc depuis quelques années.

    Il est évident que l’Europe « craint » un conflit avec le Maroc... par exemple pour l’Espagne, la prochaine guerre que connaîtra l’Europe sera contre le Maroc ! Va comprendre pourquoi...

  • tyler durden , Hassan II dénonce cette laïcité dans les pays musulmans. Il va jusqu’à les accuser de « rébellion » à Dieu puisque c’est Allah qui légifère et il faut accepter Sa Législation. La loi divine est juste, parfaite et c’est nous les hommes qui portons l’erreur en nous.