Posts by hedax93

    alexandre alhonse qui parle des on coequipier du fc zurich :EtIl y aussi Yassine Chikhaoui. Ça n’a pas été évident pour lui. Il avait envie de partir, mais ça ne s’est pas fait (Ndlr : Le Havre souhaitait le récupérer en prêt, mais sans succès). Après, il s’est gravement blessé. La totale ! C’est un joueur très important, mais il va progressivement revenir. Il a déjà repris le chemin de l’entraînement. Ce sera un gros plus. Il nous manque.

    Actuel 17e de L1, Le Havre cherche à se renforcer sur le front de l’attaque. Après avoir sondé le vétéran sénégalais Mamadou Diallo (37 ans), le club doyen du football français a mis Hichem Essifi (21 ans) à l’essai. L’attaquant international tunisien (4 sélections, 2 buts), qui évolue à l’US Monastir a trois jours pour convaincre Jean-Marc Nobilo.

    Calme, discret et affable, le longiligne et sympathique joueur du CSSA est, à l'opposé, un défenseur qui n'hesite pas à montrer à ses adversaires qu'il est bien présent sur le terrain. Battant et combattant, l'international espoirs a participé à la 1ère victoire du CSSA durant laquelle l'équipe n'a pas encaissé de but à domicile. Pour lui, c'est une belle satisfaction : "Je suis content, parce que j'ai joué, bien sur, et que le coach m'a fait confiance d'entrée, mais surtout parce que nous prenons 3 points de plus, et qu'on a été costauds derrière. Bien sur, ce n'est pas dû qu'à la défense, car toute l'équipe participe au travail, mais quand ça se passe bien comme ça, on ne peut qu'être satisfaits."




    Concernant sa titularisation, il garde, comme à son habitude, la tête froide, at analyse la situation avec la lucidité et le perfectionnisme qui le caractérisent : "Ce ne fut pas difficile de trouver mes marques dès le début, même si, malgré la bonne entente avec Paul, Jeremie, ou Anthony, on doit encore peaufiner certains automatismes. C'est pour cette raison qu'on travaille dur à l'entrainement, car il y a une saine concurrence, et de l'émulation entre nous. On s'entraine sérieusement, on ne triche pas, car on sait pourquoi on est là, et ce qu'on veut : gagner des matchs !"

    1. Richard Kingston (Wigan Athletic, England)


    2. George Owu (El-Masry, Egypt)




    DEFENDERS:




    3. John Paintsil (Fulham, England)


    4. Hans Sarpei (Bayer Leverkusen, Germany)


    5. Samuel Inkoom (Asante Kotoko, Ghana)


    6. Jonathan Mensah (Kaizer Chiefs, South Africa)


    7. Eric Addo (PSV Eindhoven, Holland)


    8. Jonathan Quartey (Kaizer Chiefs, South Africa)




    MIDFIELDERS:




    9. Daniel Yeboah (Liberty Professionals, Ghana)


    10. Agyemang Badu (Berekum Arsenal, Ghana)


    11. Haminu Dramani (Locomotive Moscow, Russia)


    12. Stephen Appiah (Unattached)


    13. Samuel Kyere (Arab Contractors, Egypt)


    14. Jordan Opoku (Asante Kotoko, Ghana)


    16. Andre Ayew (Lorient, France)


    17. Quincy Owusu-Abeyie (Birmingham, England)




    STRIKERS:




    18. Junior Agogo (Zamalek, Egypt)


    19. Mathew Amoah (NAC Breda, Holland)


    20. Samuel Yeboah (Hapoel Tel Aviv, Israel)


    21. Prince Tagoe (Al-Ittifaq, Saudi Arabia)




    equipe du ghana selectioner contre la tunisie

    Kasraoui Hamdi





    Espérance de Tunis




    Thabet Nadim





    Jendouba Sport


    Allagui Sami Gruther Fürth




    Belaid Tijani





    Slavia Prague




    Ben Saâda Chaouki





    O.G.C Nice




    Boussaidi Anis





    Red Bulls Salzburg




    Ben yahia Wissem





    Club africain




    Ben Zekri yamen





    F.c Bastia




    Darragi Oussama





    Espérance de Tunis




    Derbali Moneem





    Club Africain




    Santos Francilios





    F.C Sochaux




    El Ifa Bilel





    Club Africain




    Ghezel Self





    Young Boys




    Jaidi Radhi





    Birmingham




    Jômaa lssam





    R.C Lens




    Mikari Yassine





    Grassopher de Zurich




    Nafkha Med Ali





    Etoile du Sahel




    Salhi Jamel





    Montpelliers




    Souissi Khaled





    Club Africain




    Ragued Houssine





    R.a.e.c Mons




    Traoui Mejdi





    Red Bull Salzburg




    Zitouni Ali





    Antalya Sport

    Quand Eneramo déroule


    Empruntés en première période, les «Sang et Or» ont fait cavalier seul lors de la seconde




    Stade olympique de Radès. CSHL-EST 1-4 (mi-temps 0-0). Public assez nombreux. Arbitrage de Samir Hammami. Buts marqués pour l’EST par Bienvenu (49’), Eneramo (53’ et 61’ sur penalty et 85’), et pour le CSHL par Marzouki (66’). Expulsion de Victor (CSHL). Avertissement : Hammi, Ben Mansour, Tayeb, Darragi (EST), Harrane, Zitouni, Ghariani, Slama


    CSHL : Zitouni, Ben Miled, Harrane, Victor, Cissé, Evens, Marzouki, Ben Chouikha, Slama (Naouas), Ghariani (Jebali), Saber Khlifa


    EST : Kasraoui, Janvier, Ben Mansour, Badra, Chammari, Hammi (Mzali), Tayeb (Bouazzi), Darragi (Msakni), Eneramo, Bienvenu


    Après une première mi-temps qui s’est achevée sur un score de parité, les «Sang et Or», qui ont alterné le bon et le moins bon, prirent la direction de la cage de Zitouni pour imposer leur maîtrise offensive et obtenir une victoire qui leur permet de consolider leur position de leader.


    La formation espérantiste a éprouvé beaucoup de difficultés à poser son jeu. La liaison entre les compartiments de jeu n’était pas convenablement assurée à cause d’une relance assez défectueuse de Hammi et de Darragi. Il faut dire que les deux latéraux Janvier et Ben Mansour n’ont pas été assez offensifs. Les «Verts» n’en demandaient pas tant pour menacer Kasraoui (2’ et 33’) en profitant du mauvais placement de la charnière centrale qui a pourtant enregistré le retour de Badra.


    Au niveau de l’attaque, Bienvenu et Eneramo ont eu beau multiplier les permutations, ils ne sont pas parvenus à prendre à défaut la défense hammam-lifoise bien regroupée, en dépit des occasions qui se sont présentées à Hammi (7’), Tayeb (11’), Eneramo (30’) et Bienvenu (38’).


    Il a fallu attendre la reprise pour que les «Sang et Or» mettent un peu d’ordre dans leur jeu en s’installant carrément dans la moitié du terrain défendue par les banlieusards. Après deux corners, Chammari, monté à l’attaque, sert Bienvenu qui reprend au point de penalty pour ouvrir le score (49’). Trois minutes plus tard, Hammi sert en profondeur Eneramo qui, seul face à Zitouni, perd l’équilibre et tombe; l’arbitre, mal placé, siffle un penalty inexistant. L’attaquant «sang et or» aggrave le score pour son équipe. Ce second but eut pour effet d’énerver les banlieusards qui ont failli quitter le terrain. Il a fallu l’intervention du président du CSHL pour que les joueurs reviennent sur le terrain. Après ce 2e but de l’EST, le CSHL a perdu ses repères et son jeu. Les camarades de Badra ont été intraitables dans les trois compartiments du jeu face à un adversaire dépassé.




    Le mauvais geste de Zitouni




    Après une attaque avortée par Zitouni, ce dernier agresse gratuitement Eneramo. Une agression qui aurait pu lui valoir une expulsion. L’arbitre n’hésite pas à siffler un second penalty en faveur de l’EST qu’Eneramo n’a trouvé aucune peine à transformer. Avec les changements opérés par Cabral en faisant entrer Mzali (Janvier prenant la place de Hammi au milieu du terrain), le jeu de l’EST est devenu plus fluide et plus précis face à un adversaire trahi par sa nervosité après une première mi-temps où il était pourtant bien appliqué.


    Les «Sang et Or» allaient sceller définitivement le sort du match par l’impressionnant Eneramo (encore lui) qui bénéficie d’un bon enchaînement avec Bienvenu (85’) pour réussir un triplé. Le CSHL a profité d’une certaine hésitation défensive espérantiste pour marquer l’unique but par Marzouki (66’).


    L’EST continue à additionner les victoires, à l’image de son buteur patenté Eneramo. Le CSHL, pour sa part, est déjà sous pression.




    Karray BRADAI