Posts by Hadda no. 9

Les messages antérieurs au 01 juillet 2017 ont été déplacés dans le forum archive disponible dans le menu en haut de la page.

    Sam, taux de létalité supérieur du MERS et du SARS et de loin que le Covid. J’ai mis les sources frère.


    Je ne pense pas que cette crise va durer personnellement Allaho a3lam. Donc pour moi a priori il n’y a pas lieu de reporter la CAN « pour l’instant ».

    tounsikef - Moins agressif que le MERS et le SARS ne signifie pas qu’il est inoffensif ce virus, il est lui aussi violent mais pas autant que les autres. Si tu veux comparer l’agressivité de ce coronavirus avec ses cousins du SARS et du MERS, je t’invite à jeter un œil sur leur taux de létalité respectif :


    (i) Le taux de létalité - ou taux de mortalité - du Covid selon certains chercheurs et scientifiques est de 0,8% (en ajoutant les décès dans les Ehpad sinon il est de 0,5%).

    https://www.google.lu/amp/s/ww…-du-covid-19-956228%3famp



    (ii) Le taux de létalité du MERS est de 30% 🤓

    https://www.pasteur.fr/fr/cent…/fiches-maladies/mers-cov


    (iii) Le taux de létalité du SARS est de 15% selon l’OMS et peut dépasser les 50% pour ceux qui ont plus de 65 ans 🤓

    https://www.pasteur.fr/fr/cent…ical/fiches-maladies/sras


    Par contre, le Covid est beaucoup plus contagieux que ses cousins coronavirus cités ici, c’est la raison pour laquelle il s’est répandu dans le monde avec une certaine rapidité qui plus est ce qui démontre aussi une certaine agilité de ce nouveau coronavirus.



    Et pour terminer khoya Tounsikef, je ne suis pas Amazigh mais Arabe (probablement Arabisé mais néanmoins Arabe).






    SAM LA MENACE - Le coronavirus actuel est de la même famille que le MERS et le SARS, il est juste moins agressif mais plus contagieux. Le fait que le virus se soit répandu à l’échelle mondiale ne change rien à la nature de cette créature de l’infiniment petit.


    Je ne vois pas en quoi je te réponds à côté 🤓

    SAM LA MENACE - Le SARS et le MERS comme son nouveau cousin coronavirus responsable du Covid et de l’actuelle épidémie ne sont pas une « pandémie » mais un virus mon frère.


    Pour ton information 🤓


    Samitheboss - le Maroc ne s’est pas désisté mais a été sanctionné par la CAF et s’est vu retirer l’organisation de la CAN 2015 pour avoir voulu reporter cet événement à 6 mois plus tard - voire un an - en fonction de l’évolution de l’épidémie Ebola qui sévissait dans le continent africain. C’est aussi ce que recommandait l’OMS => cad de ne pas organiser des manifestations sportives qui rassemblerait des foules (comme la CAN).


    Le Maroc s’était vu aussi éliminer de toutes les compétitions africaines pendant 4 ans ainsi que du Mondial 2018.

    Autant dire que la CAF de Hayatou toujours réputée très « tendre » avec le Maroc a cru signer l’arrêt de mort du football marocain.


    C’est cet événement qui va clôturer l’ère de ces corrompus désormais déchus wa al hamdolillah rabbi el 3âlamîîn.

    ChocoTom - Est-ce que tu as des preuves mon frère ? 🤓

    Je ne vois pas la CAF délocaliser la CAN dans un autre pays. Il n’y a pas lieu même de reporter la CAN pour l’instant excepté si on assiste à une deuxième vague de Covid dans les prochains mois... j’imagine que la CAF se prépare à toutes les éventualités mais a priori, le Cameroun devrait organiser sa CAN en janvier prochain incha Allah.

    Inquiétudes en Espagne d’une fermeture des frontières avec le Maroc jusqu’à l’automne


    92926_432f76d80582bc89ea3f99f2c9605cea20200430005234_thumb_565.jpgDR

    Les frontières de l’Espagne pourraient rester fermées au moins jusqu’en octobre prochain, révèle mercredi 29 avril le quotidien ABC. La publication, citant un document signé par le ministre de la Santé, affirme que le gouvernement de Pedro Sanchez, lors de sa réunion du mardi, a approuvé un calendrier, «indicatif» et «non-exhaustif», prévoyant un déconfinement progressif du pays.



    «Les décisions et les dates précises sur la levée effective de toute limitation établie pendant l'état d'urgence seront déterminées par les instruments juridiques correspondants», souligne la même source.

    ABC avait déjà annoncé que l’exécutif espagnol «penche depuis le début avril sur un plan qui prévoyait un été sans touriste étranger, les frontières resteront fermées dans ce cas. Une mesure bidirectionnelle, à la fois pour les entrées et les sorties». La semaine dernière le média El Español a révelé de son côté que le Maroc ne procéderait à l’ouverture des frontières terrestres avec Ceuta et Melilla qu'à l'automne prochain.


    Ces révélations si elles se confirment témoignent d'une vision commune entre Rabat et Madrid. Si le doute planait encore sur l'Opération Marhaba 2020, une saison blanche se précise avec l'impossibilité pour les MRE de rentrer au Maroc via l'Espagne. Cette perspective chiffone les opérateurs à Ceuta, Melilla et en Andalousie pour qui des frontières fermées jusqu'à octobre font planer le risque d'asphyxie économique.

    Les médias espagnols se sont fait l'écho de cette inquiétude, a tel point que le consul du royaume à Séville, Charif Cherkaoui,a été interrogé sur la question la semaine dernière. Très prudent, le diplomate s’est contenté de répondre que le gouvernement marocain est «en train de fixer les priorités» de l’après coronavirus «dont l’Opération Marhaba».


    D’habitude l’Opération Marhaba démarre le 15 juin de chaque année. Elle est précédée par des réunions de ses organisateurs en Espagne et au Maroc.

    naravas - En effet, la théorie du complot sur ce secteur est alimenté surtout compte tenu des profits colossaux qu’il génère.


    Il y a néanmoins une prise de conscience aujourd’hui si bien que la phytothérapie est au goût du jour. De plus en plus de personnes ont recours à des traitements médicaux extraits de plantes et de principes actifs naturels.


    Ceci étant dit prendre un médicament prescrit par un bon médecin lorsque l’on est malade est toujours bénéfique tant qu’il n’y a pas d’excès dans l’usage et durant une période provisoire.

    chikapa1. - Attention, je ne dis pas que le vaccin est haram. Je ne suis pas compétent pour m’exprimer sur le caractère licite / illicite d’un vaccin. Je dis juste que je trouve ce procédé trop préventif. Je m’explique...


    Tout mal qui touche une créature est déjà prescrit par Allah dans un Livre - tout y est consigné (koulloun fi kitâbin moubîn). Si une maladie te touche, Allah seul est le Guérisseur et il a créé la maladie ainsi que son remède. À quoi sert un vaccin du coup ?

    Enfin, la mort ne peut te toucher que par ce procédé : un Ange - ou l’ange de la Mort / malak al maout - ayant reçu l’ordre de son Seigneur de venir recueillir ton âme (et cette dernière n’est pas un élément matériel de la constitution humaine mais immatériel). La maladie ou l’accident qui emporte un homme n’est qu’une cause mais Allah est le seul Maître de son destin.


    En fait, Allah nous teste et nous observe...

    moeze - Allahoumma amin, rabi yechfih yhani w itawel 3omrou. Allah ijazik.


    Je ne vais pas jusqu’à dire que le vaccin est haram, je trouve que plus de 10 vaccins obligatoires pour un nourrisson - soit une créature faible - est excessif et je doute que ce soit pour protéger l’enfant mais plutôt pour faire des profits.


    C’est pour ça que je dis « il n’y a pas de fumée dans feu ». Je connais ce secteur et en terme de business des investisseurs fortunés y voient une opportunité exceptionnelle pour investir et générer des profits, je le répète. C’est donc bien ça qui alimente les théories du complot parce qu’au minimum « ça se sent pas bon tout ça ».


    En cette période de crise sanitaire, c’est juste fou ce que l’on a entendu sur la chloroquine dans les médias. Les lobbys ont pesé de tout leur poids c’est évident mais pire... autoriser la chloroquine en fin de maladie pour traiter le Covid-19 sachant que les difficultés respiratoires sont dues à une réaction immunitaire et que le problème n’est plus la charge virale c’est factuellement une grossière erreur. Prescrire un anti-viral quand il n’y a plus de virus... euh !


    C’est pourtant ce que l’on a vu en France, c’est carrément grossier.

    moeze - La vaccination fait débat partout et nos échanges reflètent les positions des uns et des autres sur la vaccination.


    J’ai un petit neveu de 13 mois qui a effectué un vaccin et je peux te dire que c’est extrêmement violent. Il a perdu beaucoup de poids et la triste mine qu’il avait nous faisait juste peur. Al hamdolillah il a repris du « poil de la bête » mais seulement après quelques semaines... il y a plus de 10 vaccins obligatoires en France pour les nourrissons, c’est une information très importante.


    Quant à l’espérance de vie du fils d’Adam, celle-ci est prescrite par Allah avant même la naissance. De même, Allah a créé la maladie et il a créé le remède, il faut juste se soigner avec une chose licite nous met en garde le prophète SAS. Le vaccin a un caractère trop préventif je trouve, on te vaccine « au cas où »...


    @chikapa1 - Les discours complotistes contre l’industrie pharmaceutique ? Il n’y a pas de fumée sans feu et cette industrie fait l’objet d’un business tout juste honteux. J’ai des clients qui investissent dans ce secteur par centaines de millions et les profits y sont absolument pharaoniques. Loin au-dessys de ce que l’on peut imaginer. Du business ! On produit des médicaments et des vaccins pour soigner les gens ? Ou pour faire du flouss ?

    Un vaccin est un poison que l’on injecte dans ton corps avec une seringue. Pour cette raison je suis « contre ».


    L’avantage est que le corps lutte contre les « microbes » injectés (en petite quantité) ce qui permet à l’organisme de développer des anticorps contre telle ou telle maladie.

    Nacir Lekja - Hamdallah n’a jamais fait ses preuves dans un grand championnat. Il est bon buteur c’est un fait mais on souhaite le voir face à des défenses au plus haut niveau en Europe, pas en Asie. Et je pense au championnat anglais, espagnol, allemand ou italien...


    Les performances les plus convaincantes de Hamdallah sont à l’OCS pour moi. Vient ensuite son expérience actuelle en Arabie Saoudite.

    Safsaf - Oui en effet pour le rôle de l’Eglise durant la période antique et le début du Moyen-Âge... mais l’on va assister à une « corruption » de l’Eglise au fur et à mesure que les années passent durant toute la période médiévale.


    Sais-tu par exemple ce qui s’est passé durant les Croisades ?


    L’Église médiévale - qui se vantait à l’époque d’être seule détentrice du savoir et de la civilisation - aura un impact destructeur sur la société. C’est malheureusement cette expérience qui est restée gravée dans la mémoire des Européens. Une expérience traumatisante.


    Avec la mondialisation et cette fois l’Europe dans le rôle du modèle de civilisation pour les autres peuples, le danger d’importer des mauvaises pensées sur le fait religieux est plus que jamais omniprésent. Attention donc.

    mustaz - Pour la période qui précède Kairouan et celle qui succède Carthage, je ne dis qu’il n’y a pas eu de prospérité bien que j’ignorais l’influence tunisienne dans la chrétienté antique. Tu me l’apprends.


    Néanmoins, le « prestige » du temps de Carthage est retrouvé avec Kairouan où la civilisation atteint son apogée comme au temps des Phéniciens. Tout ça pour dire que la religion n’est pas synonyme de décadence, cette pensée est profondément erronée et trouve sa source en Occident (vu le rôle destructeur de l’Eglise médiéval).


    Nous n’avons pas connu ça donc nous ne devons pas subir la pensée occidentale en l’important mais apporter notre contribution intellectuelle par notre expérience, celle-ci est positive et témoigne en faveur de la religion.


    naravas - En dehors des musulmans convertis, il n’y a pas de musulmans qui ont ces qualités ? C’est excessif...


    Je suis par contre tout-à-fait d’accord avec toi lorsque tu dénonces les futilités pour lesquelles on s’attache en délaissant le fond. Mais une fois encore tu manifestes un esprit cartésien et c’est absolument respectable puisque c’est cartésien que de s’en tenir aux objectifs, à l’essentiel. C’est l’esprit de l’école hanafite que l’on retrouve en Turquie ou en Occident. Pas au Maghreb.


    SAM LA MENACE - Sam mon pote, est-ce que tu as un imanomètre pour juger de la foi des uns et des autres ? Tu n’en possèdes pas, et moi non plus !


    Tourefois, nous avons les enseignements coraniques et nous avons les explications et le modèle du prophète SAS - le seul à être infaillible parmis nous les hommes SAS :

    (i) il n’est pas permis d’avoir une mauvaise opinion générale des musulmans et je peux t’apporter la preuve si tu le souhaites. Le prophète SAS l’a interdit, c’est donc fatalement une erreur.


    (ii) lorsque Allah veut égarer - c’est Allah qui guide les cœurs ou qui les égare selon Sa volonté - un individu parmis les musulmans, la première chose qu’Il lui retire c’est la pudeur. Or, le fait de manifester publiquement un péché c’est un manque de pudeur en Islam. Si tu fais un lèche en public, tu seras jugé de ce péché en public par Allah ce qui est une humiliation devant les hommes. Au contraire, si tu caches ton péché tu seras jugé par Allah discrètement. Et Allah pardonne et pardonne et pardonne,... Sa Bonté n’a pas de limite - Ar Rahmân - et Sa Miséricorde l’emporte sur Sa Colère.


    À partir de là j’ignore comment une personne qui ne jeûne pas publiquement aurait plus de foi qu’une personne qui jeûne.

    naravas , la pauvreté intellectuelle ne se retrouve pas dans tel ou tel sujet mais dans l’argumentation - peu importe le sujet. Je ne trouve pas que les échanges soient pauvres en arguments ici dans les échanges.


    Comme déjà dit par le passé, la religion musulmane a été pour nous un vecteur de civilisation et de prospérité. Au contraire, en Occident la religion chrétienne a été source de décadence.


    Par conséquent, il n’est pas raisonnable d’importer des idées occidentales sur le fait religieux. Ces idées occidentales sont le résultat d’une expérience dévastatrice avec la chrétienté et le rôle destructeur de l’Eglise dans la société.


    Après Carthage en Tunisie, il faudra attendre Kairouan pour voir en Tunisie un « renouveau » ou si tu préfères avec l’avènement de l’Islam. Sans exagérer, je pense que probablement toi et mustaz , êtes les meilleurs d’entre nous pour en témoigner vu vos connaissances en Histoire.


    En outre, je ne pense pas que la religion soit source de décadence.

    mustaz - Je ne te juge pas, dans ce débat les idées se confrontent. En Islam, c’est Allah le Législateur. Les hommes - soumis à leur Seigneur, « mouslimin » - adoptent des règles conformes à la Législation divine et aux enseignements issus de la Révélation. Et ce, dans la vie publique comme dans la vie privée. C’est ici chose absolument claire.


    Je te donne un exemple, tous les jours nous faisons des fautes. Toutefois, sous prétexte que je suis dans l’erreur et que je faute, suis-je pour autant « kafir » ? Selon les takfiris - porteur d’un Islam dévoyé - probablement la réponse serait « oui » mais certainement pas selon l’Islam.


    Tous les jours nous fautons et tous les jours nous faisons justement l’istighfar jusqu’à nous repentir et donc nous améliorer : c’est le but... c’est-à-dire s’élever spirituellement.


    Par ailleurs, nos femmes, nos sœurs, nos mères ont toutes une certaine pudeur lorsqu’elles sont indisposées et n’exposent pas leur non-observation du jeûne aux yeux de tous. Et pourtant elles ne sont en rien blâmable, ça s’appelle de la pudeur.


    azertyy - La vie terrestre est un moyen pour s’élever, une opportunité qui ne se répétera après après l’inévitable mort. L’Islam - dans cette unique optique - est un bienfait accordé à l’homme par la Bonté divine => Le jeûne est une école pour parvenir à cette fin, celui de la piété. On est tous au courant je pense...


    Si la Turquie propose des mœurs différentes de celles du Maghreb c’est parce que les sensibilités des uns sont différentes des autres.

    La Turquie est une nation musulmane en toute splendeur mais c’est aussi voire avant tout l’héritage de l’Empire Byzantin. Non seulement ce prestige culturel se retrouve partout à Istanbul - autrefois Constantinople et Byzance - mais il a imprégné la société turque si bien que de tous les peuples musulmans, les Turcs sont les plus cartésiens et de loin.


    Les Maghrébins ont des sensibilités totalement différentes, ils « perçoivent » le Chemin Droit. Ils ressemblent en cela aux Israélites et Allah dit à leur sujet dans la sourate Al Baqarah : « ils reconnaissent votre religion comme ils reconnaissent leurs propres enfants » (ya3rifouna dîînakoum kamaya3rifouna abnââ ahoum).


    Ainsi, les Turcs ont inconsciemment opté pour l’école Hanafite - l’école la plus cartésienne - tandis que les Maghrébins ont opté pour l’école Malékite. Or, l’ouvrage de référence de cette école c’est-à-dire « al mouwatta » de l’imam Malik, reprend une description du comportement des Medinois. Eux-mêmes ont porté la Sunna du prophète SAS car ils étaient les plus proches pour le porter et donc pour porter une compréhension des plus saines de l’Islam. Il n’en faut pas plus pour les Maghrébins, ils « reconnaissent » la religion via le comportement des Medinois.


    En outre, en rompant le jeûne on « perçoit » une trahison de l’engagement envers Allah, un comportement absolument odieux et on le réprouve tant qu’on est majoritaire c’est-à-dire chez nous.



    Abderrazak Hamdallah intéresse Newcastle et Aston Villa

    Par
    Lions De l'Atlas-

    7 mai 2020 - 23:26


    hamdallah_amrabat


    Selon Footmercato, Abderrazak Hamdallah (29 ans) aurait la cote sur le marché des transferts et serait convoité en Angleterre.


    Depuis son arrivée à Al-Nasr, l’été 2018, l’attaquant marocain est devenu une référence sur le continent asiatique. Élément indispensable de Rui Vitoria, le natif de Safi dispose de nombreux prétendants prêts à l’accueillir les bras ouverts.


    Selon nos confrères de FM, Aston Villa et surtout, Newcastle s’intéressent à Abderrazak Hamdallah. Les futurs propriétaires saoudiens aimeraient enrôler dans leur écurie le meilleur buteur 2019 de la Saudi Professional League.


    Le transfert de Hamdallah, sous contrat jusqu’en juin 2022, est estimé à près de 18 millions d’euros, équivalent de sa clause libératoire. Seulement, l’attaquant de 30 ans est inéligible en raison des conditions imposées aux joueurs étrangers en Premier League.


    Selon le règlement, précise FootMercato, un joueur extra-communautaire n’est pas transférable au Royaume-Uni s’il n’a pas joué 75 % des matchs avec sa sélection nationale les trois dernières années.