Posts by temimedelyon




    Sur l'intérêt stratégique, je persiste, il suffit de prendre un carte et de constater que l'Afrique du Nord et l'Afrique sub saharienne ne constituent pas des lieux important pour la création de nouvelles bases. Les Etats Unis ont la base de Naples, un des plus grandes au monde, les facilités en Grece, en Sardaigne, à Torrejon en Espagne, a Chypre, dans l'océan indien à Diego Garcia, des lieux ou personne ne leur conteste le droit d'y être. De là ils ont un rayon d'action de 5 000 km, pour agir s'ils le veulent jusqu'en Afrique Australe. Le Qatar est plus important pour eux que l'ensemble des Etats de la région où ils ont le CENTCOM. Sur le plan économique c'est simple : la Tunisie est en population l'équivalent d'un quartier de New york et moins qu'un quartier de mexico city, avec un pouvoir d'achat d'une rare faiblesse. Après ZABA, le premier chiffre édité par l'administration statistique montre que 47% des Tunisiens sont en dessous du seuil de pauvreté, le surendettement des tunisiens est lui aussi très problématique : autrement dit le marché intérieur n'est pas interessant. ZABA a fait croire que la Tunisie recèle les plus grands cerveaux du monde et que nous sommes une puissance scientifique capable d'attirer les entreprises. Cela est faux et rien ne sert de se gonfler : 700 000 chômeurs, un diplôme sur quatre décerné en Tunisie ne débouche sur aucun emploi ni en Tunisie, ni ailleurs. la politique de chope un diplôme et casse toi a amené les universités à diplômer parfois des analphabètes. Le niveau d'industrialisation est faible, l'infrastructure est mauvaise...jeux-tu que je t'enumère autre chose; Donc detrompons nous nous n'avons aucune attractivité pour les grandes entreprises de demain, nous n'attirons que le tourisme de bas de gamme (les faibles revenus de l'Europe et des pays de l'est ou des gens du maghreb, un tourisme de khla3aa et encore), de la soustraitance avec un afaible transfert de techonologie et tu me dis que nous sommes un pays stratégique...franchement ZABA a menti jusque dans la démographie...sur Mc Do, pour être précis c'est une franchise, le mec achète le droit d'avoir l'enseigne, Mc Do n'a que des franchises et rien d'autres.








    Je voudrais apporter une petite précision concernant l'implication des Etats-Unis dans la fuite de ZABA. Permettez moi juste de vous dire que les usa sont ma spécialité universitaire (sans aller trop loin). Je crois que c'est un fantasme total, la Tunisie (Dieu merci) ne représente aucun intérêt ni militaire, ni économique pour les Etats-Unis. ZABA était au collimateur des américains dès 2004 pour des affaires de drogue qui implique sa famille. En 2006, un stagiaire américain de l'ambassade des états unis à Tunis a rendu un rapport où il dit que la Tunisie peut devenir un narco Etat à cause justement de ce que Imed Trabelsi faisait. En 2009, un autre rapport est transmis à Obama sur ce qui se passe autour du bassin minier depuis un an et sur les implications sécuritaires.


    Les USA ont tourné le dos à ZABA après la première guerre du Golfe et surtout dans le cadre des pourparlers que le département d'Etat avait avec Ennahdha. R. Ghanouchi a été reçu à Washington, où il a fait une conférence à l'Université George Washington. Comme la France, les américains, bien qu'ils avaient anticipé les problèmes économiques et sécuritaires de la Tunisie, ont été surpris par l'écroulement du régime. La seule chose qu'ils ont fait était deux déclarations le 13 et le 14 janvier et le fait d'avoir évacué l'ambassade américaine, le 14 janvier à 13 h, l'ambassadeur a dit "Le département d'Etat ne reconnaît plus le régime de Monsieur Ben Ali". Ils sont revenu après la chute du régime et ils ont dit qu'ils s’accommoderaient de n'importe quel régime qu les tunisiens choisiraient. Nous ne sommes pas l'Egypte, ni l'Arabie Saoudite, donc l'intérêt stratégique est faible voire inexistant.

    Lawled, les évènements sont en train de s'accelerer à grande vitesse à Tunis, Néjib Chebbi vient de démissionner, le gouvernement provisoire est de ce fait mort et fini. Caid Essebsi veut d'après ce que Néjib Chebbi dit reporter les élections présidentielles. Chebbi pense que derrière Caid Essebsi il y a les vieux du Destour de Bourguiba et notamment hédi Baccouche. Il a raison à mon sens.


    Dans la situation actuelle si on procède à une election quelque soit le type on aura un face à face entre Ennahdha et le RCD les deux seuls partis structurés. Ce face à face risque d'être dangereux.


    Avec les milices toujours agissante, la situation économique est catastrophique, les frontières du sud sont en train de craquer. Les organisations internationales ont repoussé l'aide à la Tunisie,l'Union Européenne aussi.


    Tout pousse soit vers une guerre civile soit vers un coup d'état militaire. Lisez Chebbi sur le site du nouvel observateur. Je suis d'accord avec lui.


    A mon sens il faut nous preparer à ces éventualités. Ceux qui ont poussé au départ de Ghanouchi, ceux de la Kasbah, sans le vouloir ont joué le jeu du RCD, des Trabelsi, de Baccouche, des anciens de Bourguiba et des casseurs. Ceux-là avec la gauche de Hamma Hammami, avec les gens de Ennahdha emportent une lourde responsabilité devant l'histoire et la violoence qui risque de submerger le pays.


    Espérons que le pire est loin. Rabbi yester

    le pays va mal et les anciens du rcd et de bourguiba y sont pour beaucoup. La commision de reforme politique va rendre ses conclusions : abolition de la constitution en cours, elections presidentielles anticipées vers juillet, le president élu va appeler à l'election d'une assemblée nationale constituante. Nouvelle constitution. Pour la plupart des observateurs, il y a un gouvernement occulte qui tire les ficelles ( Hédi Baccouche, l'homme qui a rédigé la declaration du 7 novembre de zaba, Habib Ammar, Bennour) moyenne d'age plus de 75 ans....

    Comment la France de Sarkozy et l'UMP ont formé le gouvernement provisoire tunisien.


    Hakim El Karoui, ancienne plume de Raffarin, travaillant pour la banque Rotshild, patron du club 21, a conseillé Zine Ben Ali vers la fin du régime, a recruté Mr Houass, actuel ministre tunisien du tourisme, Houass n'est autre que le fils de l'un des amis de bouguiba, eternel "mounadhil" du sahel. Mr Karoui est aussi l'ami de Mr Elyes Jouini, autre ami de Raffarin et de l'UMP, actuel ministre tunisien. Raffarin a été invité par Ben Ali à maintes reprises en Tunisie. Gouvernement de transition? Transition de Ben Ali vers les mercenaires de Ben Ali - UMP. Alliot Marie n'est pas la seule à profiter de la Tunisie. Bouazizi est-il mort pour que l'UMP, le parti de Besson, Hortefeux, Alliot Marie continue à gouverner la Tunisie par des mercenaires?

    Quote from Macmanaman

    calme toi ! ce sont des manifestants qui fêtaient la chute de Moubarek, en passant devant cette synagogue .




    non mon ami, ces gens sont un danger pour notre pays, d'ailleurs, pas de barbes, apparus soudain, avec des drapeaux...les anciens de ben ali sont assez bien structurés. Si tu n'as pas compris cela dommage et combien même s'ils s'agissait de vrais salafistes, bien on aura des matchs de foot en burqa et on plantera du pavot, ce sera le paradis...pufff




    Irresponsables, ridicules. Ce genre d'annerie venant de gens qu'on a pas vu du temps de ZABA peut coûter très cher à la Tunisie. Si c'est l'Afghanistan qu'ils veulent ils n'ont qu'à y aller et s'y faire exploser. Ils sont aussi dangereux que ZABA et sa clique. Il les combattre jusqu'au bout et jusqu'au dernier si on ne veut pas que la Tunisie devienne un terrain de guerre. Nous sommes à 160 km de la Sicile...certains commencent à s'inquièter. Le totalitarisme ne passera pas en Tunisie.

    les harraga ont été poussé par des gens du rcd et par Leila pour foutre le bordel en Europe, elle voulait mettre le chaos dans la Tunisie et virer les boat people pour que l'Europe ferme les yeux sur le reste et accepte le retour de ben ali ou de l'un des ses lieutenants. Le problème est que le rcd n'a pas été dissous, or nombre des miliciens sont ceux qui organisent les départs en Italie, la libye a poussé des immigrants clandestins vers la région de Zarzis pour embêter la Tunisie. Ceux qui partent sont pour la plupart payés par le rcd, certains policiers tunisiens organisent les départs (émission Y Calvi, "C dans l'air").

    Sur le plan de la sécurité il vraiment des inquiétudes et les années ZABA et Bourguiba laissent des traces profondes. Vu sa démographie notre pays a besoin d'une armée de 75 000 hommes. En fait, l'effectif a chuté de 50 à 35 000 h sous zaba. la marine ne compte que 2500 et son équipement est très insuffisants, notamment des navires de tonnage élevé permettant une surveillance des côtes tunisiennes. L'armée de l'air est pour ainsi dire clouée au sol, nous avons de vieux chasseurs F5 E et avant le 14 janvier, en raison de l'intrusion des Chiboub et Trabelsi dans les affaires militaires le congrès US a bloqué l'achat d'avion F16 bloc dont on avait besoin. L'armée de terre est assez aguerrie, mais là aussi le manque est terrible : nous avons peu de chars lourds et peu de blindés.


    On a peu de reserve en homme, car sur le 30000 de l'armée de terre seul 10 à 12 000 peuvent être déployés en permanence, il faut une rotation et surtout certaines unités professionnelles ont été affectées à la protection des sites importants ou bien au hautes personnalités. La police s'est partiellement évaporée avec armes et tenues. Sur le 150 000 hommes, en fait peu sont de vrais policiers, peu sont des techniciens de maintien de l'odre avec des méthodes humaines et légales. On pourrait à tout casser récuperer 50 000, il en faut 100 000 compte tenu de la démographie et de l'urbanisme de la Tunisie. La Garde Nationale est de l'ordre de 13 000 hommes, si on enlève les unités techniques il en reste environ 10 000, il en faut 20 à 25 000 h pour les forces armées de l'intérieur.


    De là découle vraiment la situation sécuritaire en Tunisie. On a très peu de marge et le pays a perdu environ 1 million d'hommes et de femmes partis à l'étranger sur environ 35 ans, ce qui est beacoup et cela se ressent sur la ressource démographique pour la protection du pays. Chaque année 15 000 jeunes manquent à l'appel. L'appel aux reservistes n'est pas suffisant car certains travaillent, ont une famille donc exemptés. Le gouvernement provisoire aurait du faire une levée de masse et faire appel à des tunisiens à l'étranger beaucoup parmi nous peuvent servir dans les administration de la sécurité et de la défense. Mais bon, ils semblent nous oublier... Rabbi yoster

    Il y a tout de même des zones d'ombre dans l'affaire des personnes qui essayent de passer en Italie. Peu de gens disent qu'il y a parmi eux des somaliens, des soudanais, des djiboutiens, et d'autres nationalités. Il semble que nos voisins du sud qui ont fermé leurs frontières avec la Tunisie et l'Egypte, poussent vers la région de Zarzis certains migrants africains. Kadhafi veut faire avorter ce qui se passe en Tunisie et sait que le Gouvernement provisoire est très faible et qu'il n'est pas en mesure de dire à la Libye d'arrêter ce genre de comportement irresponsable. Maintenant en ce qui concerne nos compatriotes, la main des anciens du rcd, les chiens courants de ce parti fasciste et sa milice sont derrière l'organisation massive des départs pour deux raisons : essayer de montrer que du temps de ZABA les choses étaient mieux tenues, montrer que la tunisie estd ans une situation de chaos pour faire revenir certains. En coulisse : Baccouche, Ghariani, Morjane et des anciens du temps de Bourguiba vont nous sortir un parti neo-destour avec en réalité le RCD (ou Retour à la Case de Départ). Enfin, n'oublions pas que certains avaient un empire en Tunisie et du jour au lendemain ils ne sont plus rien. Slim Chiboub sur Canal Plus hier a parlé de chasse aux sorcières et il semble s'organiser pour agir pas directement mais à travers des porte-flingues. Tarak Ben Ammar ami de Berlusconi et d'Israel s'apprête à remettre ses sabots en Tunisie (il un peu le chouchou de la France, sa nièce est la "femme" de Besson, monsieur identité nationale. D'ailleurs il faut empêcher ce Tarak Ben Ammar qui a pillé la Tunisie du temps de Wassila à réaliser son film sur Bouazizi. Il faut vraiment que l'on se reveille, car la Tunisie est en danger. Berlusconi est en train de chuter et la carte des tunisiens qui envahissent l'Italie est la meilleure relance pour lui. Enfin, nos compatriotes n'ont pas compris que l'Europe n'est pas l'Eldorado : l'Italie est en quasi faillite, l'Espagne aussi, l'Irlande, le Portugal et même la France a du mal à payer les fonctionnaires. Notre gouvernement provisoir doit les briefer un peu au lieu de fraire l'autruche. Monsieur Ghanouchi bougez vous un peu ou partez mais faites quelques chose.

    les chiens de sang du rcd et leurs milices veulent destabiliser le pays, ils espèrent que le fuyard ben ali revient. Samedi matin ZABA a été transféré vers la frontière avec le Yemen. Tout cela est en lien avec ce qui se passe en Egypte. Si Moubarak tombe ils vont desarmer, si c'est le chaos; alors ils vont essayer de semer le chaos en Tunisie pour favoriser ou le retour leur ZABA soit favoriser un candidat du rcd après avoir changé le nom du parti. Attention le chacals sont toujours là y compris la police de l'internet qui a rallumé ses ordinateurs

    Lawled il ya des évènements graves en ce moment à Kasserine et à Gabes, certains veulent semer la pagaille dans le pays pour pourrir la victoire contre la dictature, il s'agit de la milice du RCD, ce parti doit être dissous et certain de ces membres interdit de droits civiques, il ya des gens qui veuelent revenir à l'ancien système il faut les dénoncer, le combat n'est pas fini, il faut qu'on soit vigilants

    pour la Saoudie, la situation devient intenable, d'abord en interne il y a des associations religieuses qui ne veulent pas de Ben Ali et de sa femme, et puis pour le reste du monde cela braque les projecteurs sur l'arabie saoudite alors que le roi est malade et que c'est nayef qui dirige. Donc ils ont du dire à Tarzan (alias ZABA) trouve toi une autre liane, prend Tchita (alias Leila la hajema) et trouve toi une autre lianne et casse toi dans uatre arbre...le problème, où aller?

    il semble acquis que Morjane quitte le gouvernement, c'est une tres bonne chose, espérons qu'il parte définitivement.


    l'association des avocats tunisiens a la preuve que la milice du rcd encore active essaye d'empêcher les gens de manifester. En revanche ce qui est décevant est que Slim Chiboub a sauvé sa gueule puisqu'il n'est pas cité dans l'acte préliminaire, voilà un qui a du vendre la peau des autres pour sauver la sienne. En tous cas la suisse l'a bien ciblé : volà l'ordonnance des autorités fédérales suisses. Mabrouk à la Al Ben Ali wa abna'ihi




    Ordonnance


    instituant des mesures à l’encontre de certaines personnes


    originaires de la Tunisie


    du 19 janvier 2011


    Le Conseil fédéral suisse,


    vu l’art. 184 al. 3 de la Constitution1,


    arrête:


    Section 1 Mesures de coercition


    Art. 1 Gel des avoirs et des ressources économiques


    1 Les avoirs et les ressources économiques appartenant à ou sous contrôle des personnes


    physiques, entreprises et entités citées dans l’annexe sont gelés.


    2 La Direction du droit international public (DDIP) du Département fédéral des


    affaires étrangères (DFAE) peut, exceptionnellement, après avoir consulté les services


    compétents du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) et du Département fédéral


    des finances, autoriser des versements prélevés sur des comptes bloqués, des transferts


    de biens en capital gelés et le déblocage de ressources économiques gelées afin


    de protéger des intérêts suisses ou de prévenir des cas de rigueur.


    Art. 2 Définitions


    Au sens de la présente ordonnance, on entend par:


    a. avoirs: tous les actifs financiers, y compris le numéraire, les chèques, les


    créances monétaires, les lettres de change, les mandats ou autres moyens de


    paiement, les dépôts, les créances et reconnaissances de dette, les titres et titres


    de dette, les certificats de titres, les obligations, les titres de créances, les


    options, les lettres de gage, les dérivés; les recettes d’intérêts, les dividendes


    ou autres revenus ou plus-values engendrés par des biens en capital; les crédits,


    les droits à des compensations, les cautions, les garanties d’exécution


    de contrats ou autres engagements financiers; les accréditifs, les connaissements,


    les contrats d’assurance, les documents de titrisation de parts à des


    fonds ou à d’autres ressources financières et tout autre instrument de financement


    des exportations;


    b. gel des avoirs: le fait d’empêcher toute action permettant la gestion ou


    l’utilisation des avoirs, à l’exception des actions administratives normales


    effectuées par des instituts financiers;


    RS 946.231.175.8


    1 RS 101


    Mesures à l’encontre de certaines personnes originaires de Tunisie RO 2011


    2


    c. ressources économiques: les valeurs de quelque nature que ce soit, corporelles


    ou incorporelles, mobilières ou immobilières, en particulier les immeubles


    et les biens de luxe, à l’exception des avoirs au sens de la let. a;


    d. gel des ressources économiques: toute action visant à empêcher leur utilisation


    afin d’obtenir des avoirs, des biens ou des services de quelque manière


    que ce soit, y compris par leur vente, leur location ou leur hypothèque.


    Section 2 Exécution


    Art. 3 Exécution


    Sur instruction de la DDIP, les autorités compétentes prennent les mesures nécessaires


    au gel des ressources économiques, par exemple la mention d’un blocage du


    registre foncier ou la saisie ou la mise sous scellé de biens de luxe.


    Art. 4 Déclaration obligatoire


    1 Les personnes ou les institutions qui détiennent ou gèrent des avoirs ou qui ont


    connaissance de ressources économiques dont il faut admettre qu’ils tombent sous le


    coup du gel des avoirs prévu à l’art. 1 al. 1 doivent le déclarer sans délai à la DDIP.


    2 La déclaration doit mentionner le nom du bénéficiaire, l’objet et la valeur des


    avoirs et des ressources économiques gelés.


    Section 3 Dispositions pénales


    Art. 5


    1 Quiconque, intentionnellement ou par négligence, dispose d’avoirs ou de ressources


    économiques au sens de l’art. 1, al. 1, ou les transfère à l’étranger est puni d’une


    amende de dix fois au plus la valeur de ces avoirs ou ressources économiques.


    2 Quiconque, intentionnellement ou par négligence, viole l’obligation de déclarer est


    puni d’une amende de 20 000 francs au plus.


    3 La loi fédérale du 22 mars 1974 sur le droit pénal administratif2 est applicable. Le


    Département fédéral des finances est chargé de la poursuite et du jugement en cas


    d’infraction.


    2 RS 313.0


    Mesures à l’encontre de certaines personnes originaires de la Tunisie RO 2011


    3


    Section 4 Dispositions finales


    Art. 6 Modification de l’annexe


    Le DFAE peut adapter l’annexe de la présente ordonnance.


    Art. 7 Entrée en vigueur


    La présente ordonnance entre en vigueur le 19 janvier 2011 et a effet jusqu’au


    18 janvier 20143.


    19 janvier 2011 Au nom du Conseil fédéral suisse:


    La présidente de la Confédération, Micheline Calmy-Rey


    La chancelière de la Confédération, Corina Casanova


    3 La présente ordonnance a été publiée le 19 janv. 2011 selon la procédure extraordinaire


    (art. 7 al. 3 LPubl; RS 170.512).


    Mesures à l’encontre de certaines personnes originaires de Tunisie RO 2011


    4


    Annexe


    (art. 1 al. 1)


    Personnes physiques, entreprises et entités soumises


    aux mesures prévues à l’art. 1


    Famille Ben Ali


    Zine el-Abidine Ben Ali, né en 1936.


    1) époux (1964 – 1988) de Naïma Kéfi, fille du général Kéfi, ex-patron de Ben Ali.


    Enfants:


    Ghazoua Ben Ali, médecin, mariée à l’homme d’affaires Slim Zarrouk (vente


    d’entreprises étatiques privatisées); secteur du plastic; agence de publicité HAVAS


    Tunisie.


    Dorsaf Ben Ali, médecin, mariée à Slim Chiboub (président du Comité national


    olympique tunisien, homme d’affaires); commerce international; partenaire de Aziz


    Miled dans la Marina de Gammarth; représentant du bouquet Canal + à Tunis commercialisé


    dès octobre 2010.


    Cyrine Ben Ali, mariée en 1996 à l’homme d’affaires Marouane Mabrouk. Présidente


    et fondatrice de l’Association «Salama», soutien aux enfants hospitalisés.


    2) puis époux (dès 1992) de Leila Trabelsi, présidente de l’association «Besma»


    pour l’emploi des handicapés; présidente de l’Association «Saïda» de lutte contre le


    cancer.


    Enfants:


    Nesrine Ben Ali, née en 1986 à Bruxelles et mariée en 2004 à Mohamed Sakhr El


    Materi, fils de l’officier Moncef El Materi condamné à mort puis gracié à la suite


    d’un complot avorté contre le président Bourguiba en 1962; possède une revue «Nos


    enfants» et a créé, en été 2010, l’association caritative «Rahma».


    Halima Ben Ali (1992) fiancée à Mehdi Ben Gaie, depuis peu PDG de STAFIM


    Peugeot et fils de Ridh Gaied, administrateur à l’Amen Bank, PDG de SPIPA «la


    Pâtissière» Mohamed Zine el-Abidine Ben Ali (2005).


    Kais Ben Ali, frère aîné du Président; free-shops, alcools, à Sousse et Monastir.


    Djalila Ben Ali, soeur du Président; restauration, immobilier.


    Hayet Ben Ali, soeur du Président.


    Moncef Ben Ali, frère du Président, décédé.


    Sofiane Ben Ali, fils de Moncef, époux d’une des filles de Hédi Jilani.


    Mesures à l’encontre de certaines personnes originaires de la Tunisie RO 2011


    5


    Famille Trabelsi


    Leila Trabelsi, épouse du Président; Associations caritatives «Besma» (handicapés)


    et «Saïda» (lutte contre le cancer).


    Belhassen Trabelsi (1963), frère de Leïla, marié à l’une des filles de Hédi Jilani.


    Compagnies aériennes et hôtels Karthago, Nouvelair, Tunisia Airport Services;


    Radio privée «Mosaïque», TV chaîne «Carthage»; distribution de matériel informatique,


    immobilier. Rachat de la Banque de Tunisie (BT).


    Délocalisation d’une partie de son groupe à Charm El Cheikh en Egypte.


    Mourad Trabelsi, frère de Leïla, président du Club de volley-ball de Sidi Bou Said.


    Mehdi Trabelsi, fils de Belhassen, représentant de Lacoste.


    Imed Trabelsi, neveu de Leïla, fils de Mohamed Naceur, décédé.


    Bricorama


    Maire de La Goulette.


    Association caritative «Noor» (malvoyants).


    Samira Trabelsi, soeur de Leïla, épouse de Montassar Meherzi.


    Famille El Materi


    Moncef El Materi, PDG de Adwya (groupe pharma), président du Conseil


    d’administration de Nestlé.


    Tahar El Materi, frère de Moncef.


    Mohamed Sakhr El Materi (1980), à la tête du groupe «Princesse El Materi Holding


    », présent dans le commerce automobile (VW, Audi, Renault Truck, Porsche),


    la presse (Groupe Dar Assabah, Zitouna FM), l’immobilier, le tourisme de croisière


    (Goulette Shipping Cruise), les finances (Banque Zitouna) et l’agriculture.


    Député au parlement


    Association «Dar El Materi» assure le logement et le soutien psychologique aux


    cancéreux nécessiteux.


    Famille Mabrouk, héritiers d’une tradition industrielle et financière


    Marouane Mabrouk,


    Mohamed Ali Mabrouk, frère de Marouane


    Ismaïl Mabrouk, frère de Marouane


    Alimentaire (Monoprix, Géant, Sotubi, Sotuchoc,), automobiles (société Italcar et le


    Moteur qui représentent Alfa Roméo, Lancia, Fiat, Iveco, Mercedes, Hyundai),


    finance (Assurances GAT, Banque BIAT), communication (Orange Tunisie, Planète


    Tunisie), tourisme (Tunisian Travel Services, Fly International Airways).


    Mesures à l’encontre de certaines personnes originaires de Tunisie RO 2011


    6


    Famille Chiboub


    Slim Chiboub (1959), époux d’une fille du Président.


    Afif Chiboub, frère de Slim


    «spécialisé dans les commissions sur les grands marchés d’Etat».


    Famille Abdallah (proche des Trabelsi)


    Alya Abdallah, femme de l’ex-MAE.


    Abdelwahab Abdallah, finance (PDG de la Banque de Tunisie).


    Famille Jilani


    Hédi Jilani (1948), président de l’UTICA, Lee Cooper International.


    Famille Guiga


    Driss Guiga (1929), ancien ministre de la santé, de l’éducation et de l’intérieur.


    Kais Guiga, homme d’affaires promoteur de la Marian Cap 3000 à Bizerte.


    Autres


    Taoufik Chaïbi, PDG du groupe Ulysse Trading & Industrial Company (UTIC).


    Trois pôle d’activité:Emballage, tourisme (Ulysse Djerba), distribution (Carrefour,


    Champion).


    Oncle de Slim Chiboub, gendre du Président.


    Groupe Amen, fondé au début du siècle par Brahim Ben Yedder, a été développé


    par ses fils Béchir Ben Yedder et Rachid Ben Yedder


    Finance (Amen Bank, Amen Invest), Assurances (Comar et Hayett), santé (Clinique


    El Amen, Clinique la Marsa), agroalimentaire (café, huilerie, négoce), hôtellerie


    (hôtel Magestic, hôtel Dar Saïd et le restaurant Dar Zarrouk à Sidi Bou Said, hôtel


    Palace au centre ville), Biens d’équipement (Parenin concessionnaire de Caterpillar,


    Atlas Copco et John Deere).


    Bassam Loukil, concessionnaire de Citroën, Mazda.


    Mohamed Ben Jemâa, concessionnaire de BMW.


    Moncef Mzabi, concessionnaire de Renault, Nissan.


    Aziz Miled, associé de Belhassen Trabelsi (Nouvelair, TTS, Karthago), président de


    Laico Hotels Management Cpy, CIPA, Marina de Gammarth.

    je crois qu'il y a un accord d'extradition, l'accord d'ailleurs aurait été signé du temps ou Ben Ali était ministre de l'intérieur, ca doit être au cours de 1987 quand la Tunisie voulait couper la route aux khwanji de retour d'afghanistan. L'Ambassadeur Boillon nommé à Tunis est un proche de Sarkozy; il a été à Baghdad, mais il n'est pas si exceptionnel que ça. Sarko pense qu'il faut reconstruire la diplomatie française en Tunisie, qui dort depuis des lustres et qui il croit a perdu le contact avec la société tunisienne. C'est juste un effet d'annonce. Dés le début de la crise en Tunisie, sarko a tout eu sur son bureau, seulement ses conseillers n'ont pas prêté attention, mais le renseignement français, depuis 2 ans donnait des infos sur la situation en Tunisie, sarko n'apas fait gaffe et l'ambassadeur est fusible. le problème est que le ministère des affaires étrangères durant la période Kouchener était dans le coma.


    Les usa n'ont pas d'intérêt directs en Tunisie, cependant ils veulent que cela se calme. La visite du sous secretaire d'état était là pour calmer la libye et l'algérie, une sorte d'avertissement. ils viennent conforter Morjane, la partie est malheuresement pour nous déjà jouée. rest a s'opposer à ce projet du retour du rcd...

    d'abord il faut voir sous quelles charges le mandat est lancé. Ensuite, le mandat communiqué à Interpol va être diffusé. La Tunisie a du lever l'immunité diplomatique et annulé les passeports diplomatiques. Si l'Arabie Saoudite est liée par un accord d'extradition avec la Tunisie, elle doit se conformer à l'execution du mandat, libre a elle de désigner un juge qui va étudier la base de l'extradition et les garanties offertes aux demandés. Ensuite il statue sur l'extradition, sachant bien que durant tout le temps, les prévenus peuvent retarder l'échéance. A remarquer les chefs d'accusation ne sont pas de nature à faire encourir a ZBA une peine de mort ce qui est intelligent, differents pays n'extradient pas vers des pays ou la personne serait executé. Mais le dossier peut évoluer. Cette affaire n'aboutira pas avant longtemps, si l'Arabie saoudite fait valoir la tradition d'acceuil. Dés lors zba est bloqué en AS mais les autres peuvent être attrappés

    Morjane va créer un nouveau parti (le rcd repeint en bleu, en jaune ou en vert aprés le mauve) et il va être intronisé president, il va remettre la police au centre contre ennahdha et les autre, ammar 404 a déjà rallumé son ordi et ceux qui aujourd'hui sont en train de crier à la Kasba vont partir. Morjane sera le futur president, sauf si les tunisiens comprennent que c'est ben ali bis. Juste une question aux forumiens : avez-vous vu une seule video ou on montre des miliciens en armes, des choses qui corroborent ce qu'on a entendu...ya vraiement des zones d'ombre dans cette affaire. Mais bon comme dans chaque coup d'état il y a des zones d'ombre