Posts by MomoTounes

    Oui Paolo Rossi devant Zidane, c'est lui qui fait gagner la coupe du monde 1982 à l'Italie. Zidane a surtout été bon en finale et encore meilleur en 2006 qu'en 1998.

    La question est le plus grand joueur de coupe du monde et non qui l'a gagné et à ce titre Puskas est certainement un des plus emblématiques avec la Wonder Team. Il ne faut pas oublier qu'il a joué blessé la finale de la coupe du monde et que son deuxième but a été injustement refusé ce qui aurait probablement donné la coupe à l’Hongrie plutôt que l'Allemagne que Puskas, non blessé, a étrillé avec ses collègues 8-3 en match de poule.

    Oui après des arguments il y en a c'est sur.

    Je n'ai pas vu ces joueurs évolués donc je ne vais pas réellement m'attarder sur eux.

    Zidane et Ronaldo m'ont fait aimer ce sport. Tout comme Ronnie.

    Il y avait une atmosphère particulière lorsque Zidane foulait la pelouse et en particulier durant la CDM. C'est une lègende vivante qui continue d'écrire son histoire.

    Il avait une influence sur le jeu de l'EDF qu'aucun autre joueur n'avait avec sa sélection.

    C'était de la magie tout simplement, comme Pelé ou Maradona. Idem pour Ronaldo, sa présence changeait beaucoup de choses.

    Pour cela que je met les joueurs dans des catégories.

    Je veux bien te croire sauf que pour moi il est inconcevable de ne pas mettre Zidane au minimum dans le top 3 de ce classement.

    Paolo Rossi devant Zidane ?


    Puskas aussi ? Alors qu"il ne l'a pas gagné avec la Hongrie.


    Effectivement c'est très subjectif comme classement.


    Pour faire ce genre de classement, il faudrait s'appuyer sur des stats concrètes


    C'est exactement ça, on a jouer sans gardien et sans 9 durant toute la compétition.


    Voilà les 2 principaux points à améliorer

    Pénurie d'un attaquant tueur et abile devant le but. Chaouat rate encore hier face au Nigéria une énorme occasion sur un caviar de Khazri...


    Pénurie d'un gardien fiable et compétitif...


    Pénurie d'un latéral gauche hormis ABM.


    A dégager absolument : Sassi, Haddadi, Bedoui, Khenissi, Chaouat,


    A conserver absolument et s'appuyer sur ce socle : Skhiri, Bronn, Meriah, Chaalali, Khazri, ABM, Drager, Sliti

    Après avoir vu nos Aigles durant cette CAN, voilà mon analyse globale :


    Demi-finale pour la Tunisie : Objectif atteint, résultat positif.


    Maintenant analyse sur l'équipe :


    Gardiens de buts : GK en manque cruel de confiance, on doit absolument trouver une solution pour ce poste.


    Défenseurs : Nous avons une base solide avec Bronn - Meriah, Drager et Kechrida ont des profils différents, l'un comme l'autre peuvent être intéressants, côté gauche est voué à être pour Ben Mohamed, Haddadi... (catastrophique, je ne veux plus le revoir)


    Milieux : Skhiri - Chalaali (2 très bons joueurs), Sassi ne doit plus être remis titulaire en EN, il plombe l'équilibre de l'équipe et perds beaucoup de ballons inutilement.


    Attaquants : Khazri - Msakni leaders de cette attaque, Sliti peut apporter un plus, le poste de 9 reste vacant, nous n'avons pas ce joueur capable d'assumer ce rôle de finisseur voir tueur (comme Dos Santos)


    Résumé :


    Points acquis : Charnière cohérente voir solide, bons latéraux droit, Skhiri - Chaalali - (Ben Amor ?), Khazri - Msakni - Sliti, l'attitude de Khenissi malgré ces gros manquements.


    Points à améliorer : le gardien de but, latéral gauche (titulariser Ben Mohamed est maintenant obligatoire), bannir Sassi et Haddadi de l'EN, trouver un 9 qui soit un buteur et non seulement un joueur de profondeur...


    Mon avis sur le coach : mitigé mais il faut le maintenir pour garder une stabilité sur ce qui a été acquis durant cette CAN.

    Ferjani Sassi doit aussi penser à soigner son apparence sur le terrain.


    Lorsqu'il a tiré le penalty, il a donné l'impression de tirer avec très peu de volonté et une nonchalance déconcertante.


    Voilà, c'est plutôt son attitude que je lui reproche, par forcément d'avoir rater le penalty car ça peut arriver malheureusement.


    Il devait y aller avec plus de conviction, d'envie, d'agressivité si vraiment il était sur de vouloir tirer ce penalty.


    Perso j'aurai préféré que Khazri, Sliti voir même Khenissi le tirent à sa place. Mais bon c'était autrement...

    D'accord avec toi,


    Je remplacerai juste parcours correct par "parcours décevant". Il faut utiliser les mots adéquats.

    Si le Maroc prétend être un grand de ce continent, il doit avoir de meilleures exigences.

    Je suis désolé mais tu ne peux pas te contenter d'un 1/8 de finale, surtout avec l'effectif actuel.

    C'est du délire total ce qu'on lit ici 8|

    Il y a 2 tours d'écart entre les 2 équipes mais évidemment celles qui sort en 1/8 fait une meilleure CAN que celle qui sort en 1/2 !

    Oui c'est du délire effectivement.


    Ce sont les résultats qui comptent, pas forcément la manière.


    Même si le Maroc a été séduisant en phase de poule, ils ont échoué face à la modeste équipe du Bénin.


    On ne peux pas dire qu'il y a eu du mieux, même si dans le jeu ça reste cohérent.


    Le Maroc doit être capable de faire des résultats avec son effectif, dès lors que tu sors en 1/8 contre le Bénin, j'appelle ça un échec.


    A l'inverse la Tunisie a atteint son objectif avec cette demi-finale. Donc le Maroc n'a pas fait un meilleur parcours loin de là.


    A votre place j'aurait été vraiment déçu de ce résultat au vu des attentes...

    C'est certain ce gardien manque cruellement de confiance à cause de son manque de rythme.


    Il a des qualités mais doit absolument retrouver la compétition.


    Il est en partie responsable de notre élimination.


    Alors oui, il a réalisé des choses intéressantes sur cette CAN.


    Mais ses 2 boulettes face au Mali et surtout la dernière contre le Sénégal, en font de lui un gardien qui ne devrait pas être n°1 pour le moment.


    Je pensais qu'il allait se ressaisir pour de bon après sa boulette contre le Mali.


    Force est de constaté que ça n'a pas été le cas, il faudrait le mettre à mal en sélection et qu'il se trouve un club où il aura du temps de jeu pour voir les choses s'améliorer.


    Mais des qualités il en a, et c'est bien ça qui est regrettable

    Bon moi j'ai commencé à comprendre que ce coach ne valait rien depuis son interview avec TF. Il avait dit (en gros) qu'il n'allait rien changer et qu'il allait travailler avec le groupe de la CM. Il ne faut pas être un génie pour comprendre que la Tunisie de la CM a de très grands problèmes d'animation offensive et c'est ce point là qu'il fallait travailler. Il a ensuite enchainé avec des décisions bizarres après le match face au Irak où il a pris trois décisions catégoriques (écartement de Ghandri et ben youssef et le choix de prendre Lamti), les plus grands coachs du monde déclarent qu'il leur faut 4/5 matchs pour décider si un joueur est bon ou pas lui il a vite pris sa décision. L'entêtement de mettre Khazri en attaque et qui la cause principal de notre très mauvais rendement en début de compétition prouve aussi que l'entraineur est limité, et on a bien vu que Khazri était meilleur lorsqu'il a repris l'aile droite.

    Maintenant pour ne pas être binaire il faut dire qu'il a réussis à stabiliser la défense avec le duo dans l'axe et la présence de Chaalali.


    Giresse peut être un bon entraineur de club mais jamais sélectionneur.

    N'importe quel sélectionneur aurait fait la même chose que Giresse.


    Il faut être malade pour vouloir tout changer à quelques mois du début d'une compétition.


    Il y a des automatismes qui se sont crées avec la CAN 2017 et la CDM 2018, des jeunes joueurs ont pris part à cette compétition, il y a des joueurs cadres qui sont important pour l'équipe.


    On ne change pas une équipe en 6 mois, encore moins une sélection.

    Un entraîneur attend en moyenne 1 an et demi voir 2 ans pour réellement récolter les fruits de son travail et le résultat de sa patte.

    Ça ne marche pas du tout comme ça.

    Pour un sélectionneur ça peut prendre encore plus de temps vu l'intervalle qu'il y a entre les rassemblements et les confrontations.

    Pour ça que ce n'est pas le même métier.

    On peut lui reprocher autres choses mais surtout pas le faite qu'il est miser sur la régularité pour réussir cette compétition.

    Et malgré la défaite amère d'hier, le résultat est là nous avons atteint les demi-finales.

    Une fois la CAN terminée, il pourra réellement commencer à travailler sur les obligations de moyens (contenu, préparation, structure).

    Lors de cette CAN, il avait une obligation de résultat.:pouce: