[Tennis] Ons Jabeur

Les messages antérieurs au 01 juillet 2017 ont été déplacés dans le forum archive disponible dans le menu en haut de la page.
  • Je pense qu'on va revoir Ons au tournoi de Saint Petersbourg qui débute le 10 février ensuite ça sera Dubaï ou Doha . Avant tout fait qu'elle continue à se préparer a travailler le physique et le mental car c'est ça qui pêche. Cette année sera un tremplin pour Jabeur a elle de confirmer et de passer un cap.

  • Je pense qu'on va revoir Ons au tournoi de Saint Petersbourg qui débute le 10 février ensuite ça sera Dubaï ou Doha . Avant tout fait qu'elle continue à se préparer a travailler le physique et le mental car c'est ça qui pêche. Cette année sera un tremplin pour Jabeur a elle de confirmer et de passer un cap.

    faut qu'elle avance en classement pour eviter les 1ers tours difficiles

  • Je pense qu'on va revoir Ons au tournoi de Saint Petersbourg qui débute le 10 février ensuite ça sera Dubaï ou Doha . Avant tout fait qu'elle continue à se préparer a travailler le physique et le mental car c'est ça qui pêche. Cette année sera un tremplin pour Jabeur a elle de confirmer et de passer un cap.

    Non elle sera à Thaïlande Open et elle sera tête de série.

  • Bon. .. soit elle capitalise et lance une honnête carrière ( les primes gagnés à Melbourne devraient l’aider sauf si son mari ou sa famille décident d’investir dans un café ou des retraites ) soit plus probablement ce sera le sommet de sa courte carrière

    Le gros point noir est que les Tunisiens dans les sports individuels souffrent d’un sous-investissement chronique dans des sports où nous pouvons gagner des médailles au profit de sport collectifs où on est nuls ( football, handball, volley-ball..) au niveau international


    mais c’est de la faute d’un peuple qui n’a de yeux que pour le foot


    dommage car les tares du sportifs tunisien = mental défaillant, paresse ... peuvent être ponctuellement dépassés par le talent

    Mais dans un sport collectif , c’est mission impossible car multipliés par le nombre de joueurs

  • Bon. .. soit elle capitalise et lance une honnête carrière ( les primes gagnés à Melbourne devraient l’aider sauf si son mari ou sa famille décident d’investir dans un café ou des retraites ) soit plus probablement ce sera le sommet de sa courte carrière

    Le gros point noir est que les Tunisiens dans les sports individuels souffrent d’un sous-investissement chronique dans des sports où nous pouvons gagner des médailles au profit de sport collectifs où on est nuls ( football, handball, volley-ball..) au niveau international


    mais c’est de la faute d’un peuple qui n’a de yeux que pour le foot


    dommage car les tares du sportifs tunisien = mental défaillant, paresse ... peuvent être ponctuellement dépassés par le talent

    Mais dans un sport collectif , c’est mission impossible car multipliés par le nombre de joueurs


    Si seulement ça s'arrêtait au sport cette mentalité... C'est dans tous les domaines qu'il y a un sous-investissement ! Dès que le minimum est obtenu, on stoppe tout et s'en contente dans ce pays. Du gâchis.

  • Cest typiquement tunisien ,qu'elle erreurs de laisse sa a sa mère ,c'est vraiment une grosse connerie ,j'espère qu'elle le regrettera pas

    C'est une information très personnelle ... J'aurai pas dû la partager