A la UneEquipe NationaleFil de l'info
A la Une

[ENO] : Un échec palpable ?

Malgré une victoire 2-1 à Radès contre son homologue Camerounaise, la sélection olympique Tunisienne ne disputera pas la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 23 ans qui se déroulera en novembre en Égypte, échouant dans le 3e et dernier tour des éliminatoires. Battus 1-0 à l’aller au stade Ahmadou Ahidjo, les protégés de Farid Ben Belgacem auront tardé à se défaire du retard qu’ils avaient accumulé au score.

Un rendez-vous raté …

La défaite à Yaoundé à l’aller 1-0 marquera le début d’un échec avec une première période désastreuse ; les joueurs comme tétanisé par l’enjeu. Le match retour lui scellera le fiasco avec un but encaissé très rapidement en première période à la 15e minute inscrit notamment sur un penalty provoqué par le défenseur du CSS, Nassim Hnid. L’égalisation 1-1 arrivera à la 37e minute puis la Tunisie repassera devant le Cameroun à la 71e minute, 2-1. Mais les U23 Tunisiens n’arriveront jamais à concrétiser leur domination en toute fin de rencontre et inscrire ce 3e but tant attendu, synonyme de délivrance.

Si le défenseur central Nassim Hnid (CSS) est totalement passé au travers de cette double confrontation, la doublette Mohamed-Ali Ben Romdhane et Mohamed Meskini (EST) au milieu de terrain n’est pas en reste non plus … Seule satisfaction, Wajdi Sahli (CA) et Habib Oueslati (CSS). Bassem Srarfi (OGC Nice) lui, qui n’a jamais réussi à satisfaire avec l’équipe A, n’aura guère convaincu avec les U23.

Trop d’absences ?

Si la présence de certains joueurs dans le groupe Olympien semble être logique, d’autres joueurs semblent avoir été oubliés voir complètement écartés. On regrettera le fait que cette effectif ne soit pas mieux étoffé.

Avec les absences au milieu de Malek Baayou (ESS) ou Noah Abid (Almere City U21) ou encore en attaque, Zied Berrima (EST).

Sans oublié les non-convocations des défenseurs Rami Kaieb (Elfsborg/D1), Ramzi Ferjani (Dortmund U19), ou encore du milieu offensif Anis Ben Slimane (Brondby IF U19). Et pour finir l’avant-centre Salah Aziz Binous (FC Lucerne/D1).

A qui la faute ?

Naturellement, tous les regards se sont tournés contre l’entraîneur, Férid Ben Belgacem ou plutôt de son duo d’entraîneur, la paire Ben Belgacem-Boussaidi et des choix qu’ils ont opéré ensemble. Mais le constat de cet échec ne peut se résumer uniquement au staff technique, il demeure beaucoup plus global.

Confiée au mois de février à l’entraîneur Farid Ben Belgacem en remplacement de Chokri Khatoui avec pour mission de qualifier les Olympiens Tunisiens en phase finale de coupe d’Afrique des Nations des moins de 23 ans en Égypte, l’équipe olympique échoue aux portes de la CAN.

Avec des choix techniques hasardeux, une gestion mentale déplorable d’un groupe totalement laissé pour compte et à l’abandon, rajouter à cela un calendrier non maîtrisé et vous obtenez une mission complètement ratée… D’ailleurs non seulement l’équipe nationale ne disputera pas la CAN, mais elle sera par la même occasion privée de chance de pouvoir disputer les Jeux Olympiques d’été de 2020 à Tokyo.

Notons enfin que l’équipe nationale Olympique n’a plus participé aux JO d’été depuis 2004 ! Date à laquelle l’ENO avait été éliminé dès le 1er tour.

Tags

Tykra

Passionné par la Tunisie et le Football en général, j’ai découvert Tunisie-Foot en 2005, la référence du Football Tunisien depuis 1998 !

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer