Fil de l'info

[CA] : Les joueurs de 80 à 61

Nous continuons dans le cadre des festivités du centenaire du Club Africain le classement des joueurs de la place 80 à la place 61.

80e : Mounir El Jaïez

Né le 17-05-1964, Mounir El Jaïez est un milieu de terrain ayant évolué au club de 1986 à 1990. Finaliste de la Coupe de Tunisie 1987 et 1988, finaliste de la Coupe Arabe des clubs Champions en 1988, champion de Tunisie en 1990, Jaïez est un joueur technique qui a évolué dans une génération qui a peu remporté de trophées comparé au talent qu’elle avait. Joueur technique apprécié par le public, il a notamment marqué les fans lors du derby face à l’Espérance et sa magique feinte contre Ali Ben Naji. Surnommé Falcao par certains supporters en hommage au milieu de terrain brésilien qui avait brillé à la coupe du Monde 82 et 86, Jaïez a rencontré des difficultés, attribués à ses collègues, en fin de carrière qui l’ont éloigné du Club Africain.

79e : Mohamed Ali Gharzoul

Né le 14-12-1985, Mohamed Ali Gharzoul est un défenseur ayant évolué au club de 2005 à 2008. Débarqué de France à seulement 20 ans, Mohamed Ali Gharzoul forme avec Pierre Njanka un solide duo défensif lors de la saison 2005-2006 atteignant la finale de Coupe de Tunisie. L’année suivante, il perd le championnat sur le fil après avoir longtemps mené la tête du classement. Avec le départ de Njanka lors de l’été 2007, Gharzoul fera une saison de rêve en compagnie de Mohamed Bachtobji dans l’axe battant le record en restant 1269 minutes de jeu sans encaisser le moindre but. Ce record s’étend de la 39e minute de la 8e journée du championnat jusqu’à la 48e minute de la 22e journée. Finalement, il est sacré champion de Tunisie lors de cette saison et signe au CS Sedan Ardennes.

78e : Rabah Krimi

Rabah Krimi né le 25-04-1934 est un défenseur originaire de Gafsa ayant évolué au club de 1953 à 1964. Il évolue durant toute sa carrière au sein du Club Africain et il est champion de Tunisie en 1964. Il participe à l’épopée de 1956 où le Club Africain accède pour la première fois de son histoire à la finale de Coupe de Tunisie qu’il perd 3-1 face à un Stade Tunisien mieux armé. Il voit arriver la légende du club Fabio Roccheggiani qui reprend l’équipe après quelques contre-performances.

77e : Mohamed Hedi Abdelhak

Né le 07-03-1966, Mohamed Hedi Abdelhak est un milieu de terrain ayant évolué au club de 1986 à 1993. Avec ses coéquipiers d’enfance Lotfi Rouissi et Sami Touati, il participe au Mondial U20 en 1985 et marque un but contre la Colombie. Très célèbre pour ses lourdes frappes et bien qu’il soit spécialistes des penalties en championnat, il perd 4 finales de suite aux tirs aux buts en 1986 face à l’EST, 1988 face au COT et en finale de la Coupe Arabe des clubs Champions en toujours en 1988, puis une nouvelle fois face à l’EST en finale de Coupe de Tunisie en 1989. Il remporte enfin deux championnats en 1990 et 1992 ainsi que la Coupe d’Afrique des clubs champions en 1991 et la Coupe de Tunisie en 1992 mais perd la finale de Coupe d’Afrique des clubs Vainqueurs de Coupe en 1990.

76e : Raouf Bouzaiene

Né le 16-08-1970, Abderraouf Bouzaiene est un milieu de terrain gauche ayant évolué au club de 1998 à 2001. Il débarque au Parc Mounir Kebaili lors du mercato hivernal de la saison 97-98 en provenance du club français de Châteauroux. Il occupe tantôt le poste de latéral gauche dans un système de 3-5-2, tantôt milieu gauche dans un système de 4-4-2. Raouf Bouzaiene s’impose immédiatement comme un élément incontournable du jeu de son équipe, et progressivement, il devient irremplaçable dans le jeu du Club Africain. Lors de la saison 99-2000, et malgré un effectif assez réduit, il emmène le Club en finale de la Coupe d’Afrique des Clubs vainqueurs de Coupe en excellant dans la construction du jeu. Abderraouf Bouzaiene aura remporté deux Coupes de Tunisie en 1998 et 2000, une finale de Coupe d’Afrique des clubs Vainqueurs de Coupe en 1999 et une finale de Coupe de Tunisie en 1999 durant son passage au Club.

75e : Rachid Troudi

Né le 19-03-1949, Rachid Troudi est un attaquant ayant évolué au club de 1961 à 1967. Buteur en finale de la coupe de Tunisie juniors en 1961 puis double buteur en finale de 1962. Il rejoint l’équipe première en 1962 pour y jouer jusqu’en 1967. Il évolue durant toute sa carrière au poste d’attaquant remportant le championnat de Tunisie 1964 et la Coupe de Tunisie 1965. C’est le premier joueur tunisien à émigrer en Libye où il évoluera au sein d’Al Ittihad Tripoli avec lequel il est champion de 1967 à 1970.

74e : Cherif Mathlouthi

Né dans les années 20, Cherif Mathlouthi est un attaquant ayant évolué au club de 1942 à 1952. Il évolue durant toute sa carrière au poste d’attaquant au sein du Club Africain remportant les premiers championnats de l’histoire du Club Africain en 1946 et 1947.

73e : Alexis Mendomo

Né le 25-11-1986, Alexis Mendomo est un milieu de terrain ayant évolué au club de 2007 à 2012. Alexis débarque au CA lors de la saison 2007-2008 du club d’Al Ittihad Tripoli. Il est sanctionné par la FIFA de 4 mois d’arrêt pour rupture unilatérale de contrat. Il débute lors de la phase retour, l’équipe carbure bien avec ses repères stables, il termine la saison en étant remplaçant avec quelques entrées en jeu. L’été 2008, il participe aux Jeux Olympiques avec la sélection Camerounaise avant de prendre progressivement une autre dimension et d’être le digne héritier du cher et regretté Lassaad Ouertani au poste de milieu défensif. En 2011, capitaine et leader de l’équipe, il conduit le club en finale de la Coupe de la CAF en marquant l’unique but de la finale aller d’une somptueuse frappe avant de perdre au retour aux tirs aux buts. Il quittera le Club en faveur du Zamalek en hiver 2012 après avoir remporté un titre de champion de Tunisie en 2008, vice-champion en 2009 et 2010, champion d’Afrique du Nord des clubs Champions en 2008 et 2010, finaliste de la Coupe de la CAF en 2011.

72e : Abderrahmane Nasri

Né le 04-06-1949, Abderrahmane Nasri est un milieu de terrain ayant évolué au club de 1969 à 1979. Il évolue durant toute sa carrière en tant que milieu offensif au sein du Club Africain. Il remporte trois titres de champion de Tunisie en 1973, 1974 et 1979 ainsi que cinq Coupes de Tunisie en 1969, 1970, 1972, 1973 et 1976. Il est par ailleurs vainqueur de la Coupe Maghrébine des clubs vainqueurs de Coupe en 1970 et triple vainqueur de la Coupe Maghrébine des clubs Champions en 1973, 1974 et 1975.

71e : Mohamed Ayari

Né le 16-01-1954, Mohamed Ayari a été recruté de la JS Omrane en 1973. Il remporte trois championnats en 1974, 1979 et 1980 ainsi qu’une Coupe de Tunisie en 1976. Il gagne aussi trois Coupes Maghrébines des clubs Champions en 1973, 1974 et 1975. Il met un terme à sa carrière après le match contre l’étoile du Sahel en octobre 1982.

70e : Hammadi Khouini

Né le 21-05-1943 et décédé le 15-06-1993 à 50 ans, Hamadi Khouini était un défenseur ayant évolué au club de 1961 à 1965. Il remporte le championnat de Tunisie en 1964 et la Coupe de Tunisie en 1965 avant de partir à Paris poursuivre des études supérieures. Il revient en 1969 au Club Africain comme dirigeant. Sa carrière professionnelle l’éloigne toutefois du club, lorsqu’il se retrouve nommé gouverneur de Sousse puis celui de Tunis, ensuite vice-président de l’assemblée générale des nations unies pour finir ambassadeur à Londres puis Washington. Il est le frère ainé de la gloire clubiste Moncef Khouini.

69e : Rezgui Amrouche

Né le 17-11-1970, Rezgui Amrouche est un Défenseur ayant évolué au club de 1997 à 2000. Il débarque l’été 96 pour remplacer le départ du monstre Salou Tadjou avec un statut d’international algérien avec lequel il a disputé la CAN 1996 avant de disputer la CAN 2000 en étant au Club Africain. Amrouche était un pilier et un leader de la défense clubiste aux côtés de Hamdi Marzouki et Sabri Jaballah, deux internationaux tunisiens. Il était également très efficace dans le jeu de tête marquant plusieurs buts dont notamment un en Finale de la Coupe d’Afrique des clubs Vainqueurs de Coupe. Il a remporté avec le club deux Coupes de Tunisie en 1998 et 2000 ainsi que la Coupe Arabe des clubs champions en 1997.

68e : Sabri Bouhali

Sabri Bouhali est un attaquant ayant évolué de 1990 à 1996. L’ailier virevoltant du Club Africain des années 90 de la génération des frères Sellimi et Rouissi, décisif sur le but du championnat 92 en obtenant le coup franc amenant le but de la victoire, auteur d’un doublé lors de la finale de la Coupe de Tunisie 1992, buteur également lors du match Aller de la Coupe Afro-asiatique sans oublier ses nombreux buts en championnat et campagnes africaines avec le Club Africain. Sabri Bouhali est triple Champion de Tunisie 1990, 1992 et 1996, vainqueur de la Coupe de Tunisie en 1992. Vainqueur de la Coupe d’Afrique des clubs Champions en 91, finaliste de la Coupe des Coupes en 1990 face aux BCC Lions nigérians. Vainqueur de la Coupe Afro-asiatique en 1992 ainsi que de la Coupe Arabe des clubs vainqueurs de Coupe en 1995.

67e : Bassam Mehri

Né le 13-06-1961, Bassem Mehri est un milieu de terrain ayant évolué au club de 1980 à 1990. Champion de Tunisie en 1990, finaliste de la Coupe de Tunisie en 1988 et 1989 et finaliste de la Coupe Arabe des Clubs Champion en 1988. Barré au début par le talentueux Lassaad Abdelli, Bassem Mehri prend son envol après le départ de ce dernier et particulièrement vers la fin des années 80 où il fait un duo explosif avec un jeune joueur prometteur au nom de Samir Sellimi. Techniquement habile, Mehri manque d’impact physique qu’il compense par une finesse technique et une grande lecture de jeu pour se projeter vers l’avant.

66e : Zouheïr Dhaouadi

Né le 1er janvier 1988 est un attaquant qui évolue au club depuis 2006. Arrivé à seulement 18 ans de la JS Kairouannaise, Zouheir Dhaouadi est lancé la saison même dans le bain par Bertrand Marchand. Il se révéla contre l’Étoile Sportive du Sahel lors du match aller de la saison 2006-2007 en marquant l’unique but de la rencontre. Il marquera également de son empreinte ce match en ratant une occasion qui restera à toujours dans les annales après un rush impressionnant où il dribble toute l’équipe adverse depuis sa propre surface de réparation avant de buter sur le gardien adverse Balbouli. Depuis, Dhaouadi a tracé un bon bout de chemin avec une carrière honorable au Club Africain et en sélection remportant le championnat de 2008 et 2015, la Coupe de Tunisie en 2017 et 2018, la Coupe Nord Africaine des Clubs Champions en 2008 et 2010, la CHAN avec la sélection nationale en 2011 en étant le meilleur buteur de la compétition. Zouheïr continue à jouer au sein du Club Africain 14 ans après sa première signature. Ses heures de gloire sont certes derrière lui, mais il continue d’apporter son expérience et son soutien moral à ses coéquipiers. Il a joué cette année 19 rencontres délivrant 4 passes décisives.

65e : Dramane Traoré

Né le 17 juin 1982, Dramane Traoré a joué au cub de Janvier 2005 à Janvier 2006. En 2005, le CA réussit à signer le meilleur joueur de l’Ismaily FC. Après quelques matchs d’adaptation, le malien montre l’étendu de son talent et marque 19 buts en 35 matchs. Dramane été incontestablement le meilleur joueur étranger du championnat pendant son passage au CA. Des performances qui ne laissent pas indifférent les Russes de Lokomotiv Moscou qui offrent 1 million de dollars au CA pour signer le malien. Le joueur occupe toujours une place de choix dans le cœur des clubistes malgré son passage chez les voisins quelques années plus tard.

64e : Oussama Sellami

Né le 22-06-1979, Oussama Sellami est un milieu de terrain évoluant au club de 2004 à 2011. Arrivé en tant que star du Stade Tunisien, Oussama Sellami entame fort sa carrière au Club avec Henry Stambouli avant de connaître des difficultés avec son successeur Nabil Maaloul qui le lègue au banc dès sa prise de ses fonctions. Ce n’est qu’après le départ de Maaloul que Sellami se libère définitivement en enchainant 6 saisons successives en tant que meneur de jeu à gauche enchaînant les buts et les passes décisives. Il a formé un trio magique avec Lassaad Ouertani et Wissem Ben Yahia durant plusieurs saisons. Ce trio a permis au club de renouer avec le succès en remportant le championnat en 2008 après 13 ans, deux Coupes africaines du Nord en 2008 et 2010 et malheureux finaliste de la Coupe de Tunisie en 2006.

63e : Hammadi Dhaou dit Badi

Né le 10 janvier 1940, Hammadi Dhaou dit Badi est un défenseur ayant évolué au club de 1957 à 1964. Surnommé « le Brésilien » par le sélectionneur national Milan Kristić, Hammadi Dhaou est l’un des meilleurs défenseurs du club, à la fois technique et athlétique. Il est l’un des premiers clubistes appelés en sélection nationale après l’indépendance et l’un des piliers du Club africain de l’après-indépendance. Badi était un élégant arrière central qui a pris la place de Galar à la fin de sa carrière. Autant Galar brillait par sa force physique et ses interventions viriles sur les attaquants adverses, autant Badi brillait par sa technique et sa finesse, et c’était une nouveauté chez les arrières. Le talent de Badi était grand mais sa carrière a été de courte durée à cause d’une blessure au genou qui n’a jamais été bien soignée, mais il fait encore partie de l’équipe qui remporte le premier titre de champion en 1964 après l’indépendance.

62e : Mahmoud Malouche

Né à la fin du 19e siècle, Mahmoud Malouche est un défenseur ayant évolué au Club Africain depuis sa création. Premier capitaine et l’un des pères fondateurs du Club africain, il évolue durant toute sa carrière au sein du club.

61e : Kaïs Yaakoubi

Né le 18-07-1966, Kaïs Yaakoubi a joué au club de 1986 à 1993. Il est l’unique buteur de la victoire du CA à la Marsa à la dernière journée du championnat 1990 permettant au CA d’être sacré champion de Tunisie Après 10 ans de disette. Kaïs, le titulaire indiscutable de l’attaque clubiste de la fin des années 80 avec en prime un statut d’international, il est champion de Tunisie en en 1990 et 1992, vainqueur de la Coupe de Tunisie en 1992, vainqueur de la Coupe d’Afrique des clubs Champions en 1991, finaliste de la Coupe d’Afrique des clubs Vainqueurs de Coupe en 1990, finaliste de la Coupe de Tunisie en 1988 et 1989 et finaliste de la Coupe arabe des clubs champions en 1988.

Portraits rédigés par San Siro.

Majed

Passionné de football depuis mon jeune age, je suivais mes deux équipes favorites, l'Espérance Sportive de Zarzis et le Club Africain que j'ai découvert à l'époque des Lotfi Mhaissi, Hédi Bayari, Kamel Chebli et Lassaad Abdelli. J'ai réellement rejoint Internet en 1994 en étant à l'ENSAM pour ensuite gérer le forum du CA en 1996 puis plusieurs sites personnels dédiés au CA et à l'ESZ. J'ai fondé Tunisie-Foot.com en 1998 au travers d'un site traitant du football tunisien qui aura son nom de domaine et son serveur dédié en 2000.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page